Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE cliquez_ici Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo



Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 février 2017
C'est une coffret que j'ai acheté en lisant les commentaires sur amazon et je peux dire que je ne regrette absolument pas mon achat. Ce que je regrette, c'est qu'il n'y ait pas plus d'épisodes! J'ai eu parfois l'impression que tout se passait trop vite. J'aurais voulu que les événements soient plus développés, que le contexte historique soit mieux exploité. Le clivage nord/sud est bien rendu. L'évolution des personnages est bien rendue et certaines scènes sont merveilleuses. Il y a des regards, des petits gestes... Tout est subtile, raffiné, à commencer par le jeu des acteurs. richard Armitage est parfait. Pour Margaret, même si le jeu de l'actrice est excellent, je reste un peu dubitative quant à son apparence physique. Tout au long des épisodes, on loue la grande beauté de l'héroïne. Et Daniela Denby-Ashe ne me semble pas si belle avec son visage joufflu, elle est juste mignonne.
Enfin, celles et ceux qui aiment les histoires de Jane Austen seront enchantés par cette série.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mai 2016
C'est une très belle histoire dans la lignée d'orgueil et préjugés de Jane Austen : deux protagonistes aux antipodes de par leur vie et de leurs idées. Un déménagement de la famille de l'héroïne dans le nord de l'angleterre l'amène à rencontrer le héros. De là, ils vont se chercher, se repousser, à revenir l'un vers l'autre : un vrai tourbillon de sentiments. Tout ça sur fond d'époque de l'Angleterre victorienne. Lui, bourru, brutal parfois et propriétaire d'une firme de coton qui doit fonctionner coûte que coûte avec une menace de grève généralisée, sous peine d'y perdre de l'argent. Elle, tout à la fois douce et forte de caractère, rêveuse, naïve parfois, élevée par un père, homme de foi, et une mère effacée, elle va se trouver face aux réalités dures de la vie dans les usines de coton et leurs employés qu'elle va croiser. Elle va sympathiser avec une famille d'ouvriers très pauvres de la firme du héros (Richard Armitage qui joue le rôle de Thorin dans bilbot le hobbit : sans sa barbe et sa coiffure de roi des nains on a du mal à le reconnaître dans ce film). Les confrontations seront nombreuses entre elle et lui : l'histoire est captivante jusqu'à la fin. 2 DVD dans ce coffret qui laissent le temps d'apprécier cette belle rencontre. Je le recommande aux fans qui aiment déjà jane austen : ils aimeront aussi cette fiction d'Elizabeth Gaskell. Testé et approuvé auprès de plusieurs personnes à qui j'ai montré le DVD. Il a fait l'unanimité!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 août 2011
Je rejoins les commentaires précédents et suis enchantée de découvrir qu'une version française de ce magnifique téléfilm va enfin sortir en v.f. Je vais pouvoir partager ce gros coup de coeur avec les personnes qui ne parlent pas ou ne lisent pas l'anglais. J'espère que Richard Armitage sera doublé par une voix aussi grave et envoutante que la sienne. Que d'émotions au visionnage de ce téléfilm ! Comme toujours la BBC propose des adaptations excellentes de romans de leurs brillants auteurs du XVIII et XIX ème siècle. J'avais adoré l'adaptation de "Jane Eyre", le roman de Charlotte Brontë, réalisée par Susanna White avec dans les rôles principaux Ruth Wilson et le séduisant Toby Stephens (pas de vf non plus, v.o. sous-titrée en anglais). Mais là, avec cete adaptation du roman d'Elizabeth Gaskell, je suis passé par toutes sortes d'émotions devant mon poste de télévision. Cela faisait longtemps que je n'avais pas vibré comme cela devant un film. Et pourtant j'avais lu le roman, je connaissais l'histoire ! Maqis quelle belle transposition du papier à l'écran ! Et quelle fin merveilleusement romantique ! Et que dire du talent de tous ces acteurs et du couple que forme la jolie Daniela Denby-Ashe et le charismatique Richard Armitage ! Ah, le regard bleu pénétrant de ce bel acteur anglais qui commence à se faire un nom au cinéma...Comme les commentaires précédents, je ne peux qu'encourager les personnes qui aiment les grandes histoires d'amour et la littérature anglaise du XIX° siècle, de se précipiter pour acheter ce téléfilm. En tout cas, après l'avoir vu en v.o., je vais m'offir la v.f. en espérant ne pas être déçue par le doublage.
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 août 2016
Cette mini-série, composée de 4 épisodes, est très intéressante: j'ai aimé le contexte historique: l'Angleterre du XIXe siècle, avec le côté Nord, industriel, un peu "gris", dans lequel va devoir s'adapter Margaret Hale et sa famille.... Celle-ci tisse notamment des liens avec différents ouvriers, et sa rencontre avec leur patron, John Thornton, avec lequel s'ensuit une histoire d'amour, qui évolue au fil du temps est également très intéressante, car c'est un peu le "fil conducteur" de la série!
Je dois dire d'ailleurs que ces deux personnages ont beaucoup de charisme, et on suit avec plaisir et intérêt leur histoire...
On aimerait que la série dure un peu plus, et que peut être les caractères des personnages soient davantage approfondis. Toutefois, les décors sont aussi très beaux et retracés avec fidélité.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2011
Une histoire aussi dramatique que romantique.
Deux personnes qui n'ont rien en commun et qui vivent dans deux univers bien différents
Le nord ou se mêle l'industrie avec ses effets secondaires ( la misère, la maladie, l'exploitation des ouvriers et la rudesse du travail)
Notre bel héros est d'apparence aussi froid et noir que son monde mais ne va t'il pas nous surprendre lorsqu'il posera son regard sur le symbole du Sud : notre belle Margaret
Belle et généreuse au premier regard elle est néanmoins Dotée d'un caractère affirmé et pouvant presque passer pour orgueilleuse.Refusant de s'allier avec les riches industriels, elle sera l'allier du monde ouvrier..
Deux batailles menées par deux fabuleux personnages. Ce qui aurait du les séparer, ne fera que révéler le caractère profond de chacun et de les mener au véritable amour.

J'ai adoré !
Je regrette seulement que nous n'ayons pas plus de fictions de cette qualité !
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2017
Cette fabuleuse mini série est superbement réussie comme tout ce que produit la BBC. Je la recommande très vivement, MAIS….. elle n’est que l’esprit du livre d’Elisabeth Gaskell. Presque 700 pages, riches, denses, émouvantes. Il ne faut surtout pas se dispenser de lire cet extraordinaire roman, qui ne ressemble en rien aux romans de Jane Austen (que j’apprécie beaucoup par ailleurs). Pour en revenir au film en comparaison du livre, de très nombreuses scènes sont inventées par le réalisateur (la scène de violence du début – Thornton ne peut pas être cet homme-là – l’exposition universelle, le mariage de Fanny en présence des Hales, l’annonce d’Higgins à Thornton concernant Mr Hale, la signature contrat entre Bell et Thornton, la scène du « Look back at me », la rencontre sur un quai de gare… etc..). Certains dialogues sont attribués à d’autres personnes, certains personnages n’existent pas. (les Latimer, père et fille). Mais pour les acteurs, les costumes, l’ambiance, les machines à filer le coton – mais où ont-ils pu dénicher de telles merveilles mécaniques ? – la musique, il faut voir cette minisérie. Je dois dire qu’elle est réellement addictive, tout comme le livre. Je regrette toutefois qu’une très jolie scène du livre n’ait pas été tournée : Thornton, agenouillé devant le sofa où Margaret gît inconsciente, avouant douloureusement son amour. It’s a masterpiece !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 septembre 2013
Seule adaptation du roman du même nom, à ma connaissance, cette version de la BBC datant de 2004 n'a pas pris une ride !

Même s'il est vrai que l'adaptation n'est pas fidèle au plus haut point, on ressent la même chose qu'en lisant le livre. Certain ne comprendrons pas la fascination des mains dans cette mini-série, mais cela fait référence au livre.

Ce sont les acteurs qui portent le film. Richard Armitage est Thornton, du début à la fin il a réussi à s'approprié le personnage dans toute sa splendeur. Daniela Denby en Margaret est tout aussi epoustouflante ! L'actrice qui joue la mère de Thornton mérite elle aussi des louanges. Elle encore plus présente et "méchante" que dans le livre !

La musique elle aussi joue un rôle important dans cette version. Je pense que je pourrais m'écouter la bande originale pendant des heures. Elle colle parfaitement à l'atmosphère du roman comme du téléfilm.

Les décors, paysages et costumes sont très loin de ceux de Pride & Prejudice, mais reflètent le lieu et l'époque !

Le contexte de l'époque et cette critique des visions déformées du Nord et du Sud de l'Angleterre, place cette mini série dans une toute autre catégorie que drama romantique. L'histoire d'amour ne se joue par que sur les préjugés des personnages mais aussi sur le contexte social de l'époque.

Même si certain y verrons des ressemblances entre Thornton/Margaret et Darcy/Lizzie, je pense très sincèrement qu'elles sont minime etqu'on ne peut vraiment comparer ses deux oeuvres.

Le prix et un peu élevé, mais ces 4 épisodes de quasi 1h00 chacun en valent le coup. Malheureusement, comme trop souvent chez l'éditeur Koba, pas de bonus interessants...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 août 2012
Après 8 ans d'attente pour obtenir une version française en DVD, voilà qu'on se retrouve avec un téléfilm tronqué de près de 40 minutes de sa véritable durée VO (10 minutes en moins par épisode !). J'avais acheté le DVD anglais il y a quelques années et l'édition était intégrale ! Bien dommage que celle-ci ne le soit pas, car les nombreuses scènes tronquées ou tout simplement retirées font perdre beaucoup de profondeur et de sens non seulement à la psychologie des personnages, mais également à la compréhension du téléfilm tout entier.

Mais sinon rien à dire sur l'histoire elle-même, l'interprétation des personnages ou le doublage français des voix qui bien-entendu, ne peuvent pas être identiques à la VO, mais qui se défendent bien. Si la version avait été complète, j'aurai mis sans hésiter, les 5 étoiles que mérite cette mini-série, car elle les vaut.

Il ne nous reste plus qu'à espérer que Koba films sorte un jour la version complète...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 septembre 2011
Les commentaires déjà écrits, en particulier celui d'April rendent comptent parfaitement de la qualité exceptionnelle de cette série; il est difficile de dire plus. Tout en attendant avec impatience la version française qui, pour ma part, me délivrera de la lecture des sous-titres et me permettra de savourer l'image, je suis inquiète de la qualité du doublage qui devra être à la hauteur du jeu magnifique des acteurs; un vrai challenge!
Les auteures anglaises sont très méconnues en France, Elisabeth Gaskell en particulier. On reste cependant ébahi par la puissance du roman adapté pour cette série, écrit par l'épouse d'un pasteur; il faut espérer que la vision du film donnera l'envie de découvrir un très grand auteur(e) anglais du 19ème.
44 commentaires| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mars 2012
Vous avez tous raison , c'est une merveille , je découvre R.Armitage dans un tout autre registre que dans le Robin Hood de la BBC , j'avais vu Spooks , mais par chance je ne connais que sa voix et non celle d'un improbable doubleur Français , cette adaptation est parfaite , dans tous ses détails , la ville vue de loin me fait penser a Glasgow , et les accents du nord sont indispensables si l'on veut comprendre la dualité du Sud et du Nord de ce pays , qui existe toujours , bon , je m'éloigne du sujet , bravo pour Armitage et le Hobbit , et qu'il chante bien.....
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici