Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici cliquez_ici. Cloud Drive Photos nav_BTS17CE En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
5
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 18 avril 2017
« Il était, à son réveil, aussi naturel et aussi éloigné de tout mal qu'une bête sauvage, magnifique et inconsciente. Mais son regard se durcit brusquement, sans rien fixer, ses sourcils se froncèrent et l'homme apparut. », p. 474.

C'est aussi l'apparition d'un pays, l'apparition de l'histoire d'un pays, que nous conte Joseph Conrad, avec tout ce que cela suppose de mystère, celui de la création comme celui de la vie, la naissance des légendes. La complexité du monde s'exprime par la multiplicité des vies dessinées par l'auteur, chacune évidemment animée par ses propres motivations dont les racines, les origines et les ancêtres, se nouent aux terminaisons touffues que sont les actes et les paroles d'un présent tiraillé par les modèles du passé et les rêves du futur.

Le récit entre et sort des esprits, exprimé par un narrateur indéterminé qui semble avoir le pouvoir de prendre possession de chaque personnage pour lui faire dire son histoire, la petite histoire de chaque être, telle qu'elle s'insère dans la grande, celle du pays, de la terre, du peuple. La chronologie s'égare et le présent est toujours un peu derrière. Les faits se succèdent, insignifiants ou extraordinaires, sans ordre apparent et font dire au candide capitaine Mitchell qui se sent "chaque jour plongé plus avant dans l'Histoire", que ces hommes et ces femmes sont les héros et les inventeurs d'une aube nouvelle.

Parmi eux, la figure de Nostromo, créature mystérieuse entre toutes, sombre et solaire tout à la fois, homme clé, homme indispensable et providentiel semblant tout savoir, ou en tout cas tout mener ; qui toujours observe dans l'ombre de l'intrigue. Et qui pourtant ne sert à rien. C'est la légende des révolutions sans qui rien n'est possible, mais dont le rôle et la nature resteront à jamais inconnues. Lui-même ignorant tout de lui.

C'est le réel effrayant, insondable, non maîtrisable. C'est tout ce qui n'est pas su.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2003
Envoutant, fascinant, Conrad crée l'illusion d'une république sud-américaine encore plus vraie que s'il elle avait vraiment existée. Le livre se lit d'une traite, avec passion, il y a des moments d'intense féerie, une atmosphère maritime à la Conrad, qui n'appartient qu'à lui. Le livre est le résultat d'un travail acharné. On le comprend mais cela n'en rend pas pour autant le livre moins abouti, stylistiquement.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 novembre 2007
Conrad a beaucoup écrit, des romans, des nouvelles...et parmi mes lectures, certaines m'ont déçu.
Mais il y a le meilleur de Conrad, ce meilleur qui justifie qu'on y revienne après un déception.
Et je classe ce roman-ci comme du meilleur justement.
Une force entraîne le livre, le personnage, les événements...
L'énergie du livre accroche le lecteur et Conrad, sur de lui et de son style, y affirme et dévellope sa vision de l'humanité, une vision que je qualifierais d'ample, de vaste, de compléte.
Pour ceux qui connaissent Conrad ou veulent le découvrir, il faut lire ce roman.
Je conseille aussi "l'agent secret" ou "au coeur des ténébres".
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Que dire de Nostromo si ce n'est que sa richesse n'a d'égale que ses maladresses narratives. C'est avec son plus long roman que je découvre Conrad et même si je n'ai pas vraiment apprécier Nostromo je ne peux nier le fait que Conrad est un auteur très intéressant. Perspicace, l'auteur anglais est parvenu a créer un pays fictif débordant de réalisme avec une Histoire riche, un contexte géo-politique cohérent et des personnages hauts en couleurs. La description de ce pays est longue, pointilleuse mais aussi exhaustive. Les passages descriptifs sont en effet tellement nombreux qu'ils finissent par paralyser une intrigue pourtant pleine de potentiel. Les personnages sont denses, les enjeux narratifs sont réels mais Conrad le conteur n'égale pas Conrad l'illustrateur et dans ce paysage exotique...on s'ennuie.
11 commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2010
Comme toujours, livraison rapide, en bon état et la lecture... un vrai plaisir. En anglais, il faut lire, si possible, l'original.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Les client ont également visualisé ces articles

9,80 €
7,70 €
5,40 €
9,30 €
8,20 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici