EUR 12,20
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 15 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Note sur la suppression g... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Note sur la suppression générale des partis politiques Broché – 14 mars 2006

4.6 étoiles sur 5 10 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 12,20
EUR 12,00 EUR 8,21
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 34,50 EUR 34,50
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Note sur la suppression générale des partis politiques
  • +
  • Réflexions sur les causes de la liberté et de l'oppression sociale
  • +
  • La Pesanteur et la grâce
Prix total: EUR 26,70
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

L'usage même des mots de démocratie et de république oblige à examiner avec une attention extrême les questions suivantes : Comment donner aux hommes la possibilité d'exprimer parfois un jugement sur les grands problèmes de la vie publique ? Comment empêcher, au moment où le peuple est interrogé, qu'il ne circule à travers lui aucune espèce de passion collective ? Il est impossible de parler de légitimité républicaine si on ne pense pas à ces deux points. Les solutions ne sont pas faciles à concevoir, mais il est évident, après examen attentif, que toute solution impliquerait avant tout la suppression des partis politiques.

Biographie de l'auteur

Née en 1909, Simone Weil fut disciple d'Alain, élève de l'Ecole normale supérieure, agrégée de philosophie en 1931. Ouvrière chez Renault, engagée dans les Brigades internationales en 1936, elle quitte la France en 1942 pour New York et, enfin, Londres, où elle travaille pour la France combattante. Elle meurt le 24 août 1943. Son œuvre est considérée comme l'une des plus marquantes du vingtième siècle.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Partant de Rousseau et de sa conception immanentiste de la volonté générale, Simone Weil oppose la raison conduisant à la vérité et à la justice qui sont uns, aux passions dissolvantes. Les conditions pour que cette volonté générale parvienne à sa fin sont que le peuple s'exprime individuellement à l'abri des passions collectives, et à propos de choix portant sur des grands problèmes publics et non sur des personnes ou des étiquettes.
Or notre démocratie moderne a pris un tour tout différent avec ses partis politiques, qui sont des «machines à fabriquer de la passion collective», qui interdisent toute pensée indépendante à leurs membres et enfin, qui ont intrinsèquement une tendance totalitaire en ce qu'ils sont leurs propres fins, ne cherchant, par la propagande, rien d'autre que leur croissance sans limite.
L'auteur brosse donc enfin les grands traits d'une suppression des partis, qui redonnerait à la société la faculté d'exercer sa raison sans entrave. Car notre système de partis pervertit notre raisonnement en le remplaçant par le réflexe partisan du ''pour'' ou ''contre'' dans tous les domaines : politique bien sûr, mais aussi scientifique, artistique et littéraire, religieux et même, dès le plus jeune âge, dans l'éducation de l'intelligence.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Indispensable de lire ce court exposé où l'auteur montre la monstruosité des partis politiques qui par organisation empêchent les membres de dire ce qu'ils pensent. Mais le pire est sans doute les avis avalés sans réflexion.
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Il s'agit bien d'une note et, à ce titre, la réflexion de Simone Weil ne peut qu'entraîner une adhésion totale. Quelle acuité d'analyse et quelle leçon d'absolue rigueur sémantique ! La brièveté au service de l'intensité. Pas de verbiage ou de contorsions spéculatives.
De la pensée à l'état pur, éclats de lumière et d'exigence sur nous-mêmes, sur nos compromissions, sur nos petites lâchetés solitaires ou collectives...A découvrir absolument.
3 commentaires 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Toujours d'actualité (hélas) Par celle qui regrettait "les droits de l'homme et du citoyen" : il aurait mieux valu "les devoirs de l'homme et du citoyen". Quand allons nous revenir à la désignation des dirigeants par tirage au sort ? (voir les philosophes grecs ...).
Mais qu'ont-ils donc foutu, depuis 40 ans, tous nos politiques, de droite, de gauche : 2000 milliards de dettes !!!! ?
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Explique pourquoi, structurellement, l'appartenance à un parti s'oppose au bon sens et à la réflexion, autant chez les élus que chez les militants. Pourquoi un parti, quel qu'il soit, promeut toujours une politique dont le but est sa propre croissance et le pouvoir de ses élites bien avant le bien être des citoyens. Bien qu'écrit sous la IV république, à part quelques détails mineurs, cette analyse est parfaitement d'actualité.
Cependant ce livre n'est qu'un constat. Pour les solutions cherchez plutôt du côté du tirage au sort, avec les vidéos de Chouard, ou les livres de Testard sur les comités citoyens, ou encore, plus complet mais plus compliqué, "petite histoire e l'expérimentation démocratique" de Sintonner,
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?