EUR 7,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Nothin' But The Blues a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,81

Nothin' But The Blues

CD inclus dans notre promotion 2 CD = 12€*
4.3 étoiles sur 5 9 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
25 neufs à partir de EUR 3,97 4 d'occasion à partir de EUR 3,96
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
2 CD = 12€ 2 CD = 12€


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Johnny Winter


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Nothin' But The Blues
  • +
  • Johnny Winter
  • +
  • Step Back
Prix total: EUR 26,99
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (25 janvier 1993)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Blue Sky
  • ASIN : B00004UI9C
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5 9 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 47.369 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
3:38
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
2
30
3:09
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
3
30
2:56
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
4
30
4:19
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
5
30
3:40
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
6
30
4:05
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
7
30
5:02
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
8
30
3:34
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
9
30
4:04
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

(1977 'CBS') (34:44 / 09)

Medium 1
Tired of tryin'
TV Mama
Sweet love and evil women
Everybody's blues
Drinkin' blues
Mad blues
It was rainin'
Bladie Mae
Walking thru the park

Amazon.fr

L'année 1977 a été l'occasion pour Johnny Winter d'exprimer sa foi dans les valeurs traditionnelles du blues. Il faut dire que pour Nothin' But The Blues, assurément l'un de ses tout meilleurs albums, le guitariste albinos est accompagné par la formation de Muddy Waters (et par le maître lui-même !). Une formation de rêve où l'on trouve notamment James Cotton (harmonica), Bob Margolin (guitare) et Pinetop Perkins (piano). De "Tired of Tryin'" à "Walkin' Thru the Park", en passant par "Sweet Love" et "Evil Women" ou "Drinkin' Blues", il suffit de fermer les yeux et d'écouter pour se croire transporté dans un club enfumé de Chicago. --Philippe Margotin

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
CHRONIQUE DE HERVE MULLER MAGAZINE ROCK&FOLK SEPTEMBRE 1977 N°128 Page 131
10° (!) Album 1977 33T Réf : Blue Sky 82151
Ceci n'est pas vraiment le nouvel album de Winter, la suite de "John Dawson Winter III", mais plutôt une parenthèse blues et un complément au L.P. qu'il a produit pour Muddy Waters, "Hard Again". Pas de Rick Derringer en vue, mais au contraire le groupe de Muddy Waters au grand complet, y compris le fantastique "Pinetop" Perkins au piano, et James Cotton à l'harmonica en prime !
Le père Muddy en personne est bien sûr là, lui aussi (l'album lui est même dédié), et il chante lead sur son classique "Walking Thru The Park" les autres compositions sont de Johnny, mais toutes dans la plus pure tradition du blues.
Que dire d'un tel disque ? L'époque est depuis longtemps révolue où les amateurs se perdaient en polémiques pour savoir si un blanc pouvait jouer le blues, à fortiori un albinos. Les bluesmen, eux, ne ne sont jamais posé à ce genre de question stérile, et il y a maintenant longtemps que Johnny Winter est l'un des leurs. Il ne l'a jamais aussi bien prouvé que sur ce disque, et pour ma part il me semble plus à son aise dans cet idiome que dans le rock'n'roll. Son jeu de guitare est probablement ce qu'il y a de plus impressionnant ici, qu'il joue électrique, acoustique, en slide ou sur sa très belle guitare en métal (voir pochette), ou même à la basse. Technique, feeling, aisance, c'est le blues avec un grand " B ".
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par ecce.om TOP 100 COMMENTATEURS le 12 novembre 2013
Format: CD Achat vérifié
Les fans de l'artiste se diviseront sans doute toujours entre le Winter Blues et le Winter rock.

Cet album est clairement destiné à ceux qui considèrent la période entourant sa trilogie avec Muddy Waters ("Hard Again", "I'm Ready" et "King Bee"), comme une des plus belles parenthèses du blues.

Avec ce disque, Waters et sa bande de musiciens (Bob Margolin à la guitare, Charles Calmese à la basse, l'excellent Pinetop Perkins au piano, Willie "Big Eyes" Smith à la batterie et le formidable James Cotton à l'harmonica -excusez du peu !) renvoient l'ascenseur en plein maelström disco-punk.

En moins de 35', tout ce beau monde officie principalement sur des compositions de Winter (8 sur 9 quand même), dans une ambiance décontractée et traversée par l'urgence.

On peut toujours ergoter sur la voix pas toujours assurée de Winter, mais ce n'est qu'une peccadille, à côté du bonheur procuré par son jeu enfin sobre, royal à la slide sur "TV Mama", le groove des musiciens sur "Bladie Mae", la maestria de Bob Margolin sur "Sweet Love And Evil Women", le duo magique avec Waters sur "Walkin' Through the Park" …

Tout n'est pas exceptionnel en soi, mais rien n'est superflu et l'ensemble se pose en monument de blues dégraissé, festif, qui balaie les nuages, les impôts et les raseurs.

Le son a une coloration très live qui laisse penser qu'ils n'ont pas du multiplier les prises de son et de tête. Un petit remaster rendrait sans doute le tout un peu moins métallique, mais, on ne va pas se plaindre.
Lire la suite ›
4 commentaires 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Luc B. TOP 1000 COMMENTATEURS le 7 juin 2006
Format: CD
On ne va pas y aller par quatre chemins : ce disque est une de plus belles choses enregistrées, si on aime le Blues, et Johnny Winter en particulier. C'est son meilleur disque. L'oeuvre est courte (34 minutes) mais frise la perfection. Accompagné par les musiciens de Muddy Waters, dont la star James Cotton formidable à l'harmonica et Pinetop Perkins, le prince du boogie au piano, l'Albinos se fend de 11 titres inspirés, denses, chargés de bonheur, le bonheur de jouer cette musique là, avec ces gens là, pour en faire ce disque là. Les instruments sonnent comme au fond d'un honky tonk, ça transpire l'authenticité et la joie de vivre, avec à la fois le grain de folie de Winter (le hurlement qui lance le premier titre du disque) et une certaine sobriété (inhabituelle chez lui !), une modestie face à ces géants venus jouer avec lui.

Oeuvre indispensable.
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par bluesy guy TOP 1000 COMMENTATEURS le 7 mars 2009
Format: CD
apres la folie live des grands stades non appropriee au pur blues , johnny prefere revenir a ses premiers amours avec un disque plus intimiste, du blues et rien d'autre.la prise de son est parfaite,c'est jouee live en studio(on se croirait dans un club enfume de chicago).les musiciens qui accompagnent l albinos semble etre le format ideal pour cette entreprise.ne pas oublier que mr winter a compose tous les titres de cet opus sauf "walkin through the park" un petit clin d'oeil a muddy avec la participation de ce dernier sur le titre qui annonce la future collaboration des deux messieurs.seul hic sur cet excellent album de blues,on a l 'impression que johnny ne se lache pas completement dans ses solos,dommage .j'aime bien ce disque mais dans la meme veine je prefere les albums enregistres sur le label alligator dans les annees 80 comme "third degree" par exemple,qui pour moi est a classer derriere le premier johnny winter.pascal 49
1 commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?