EUR 11,80
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Notre première mondialisa... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Notre première mondialisation : Leçons d'un échec oublié Broché – 5 septembre 2003

4.3 étoiles sur 5 3 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 5 septembre 2003
"Veuillez réessayer"
EUR 11,80
EUR 11,80 EUR 22,09
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Notre première mondialisation : Leçons d'un échec oublié
  • +
  • La Dynamique du capitalisme
  • +
  • Éloge de la philosophie et autres essais
Prix total: EUR 28,20
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

La mondialisation est-elle irréversible ? Non, répond Suzanne Berger, et il suffit d’en faire l’histoire pour s’en persuader. Une histoire qui ne commence pas à la fin du XXe siècle, mais à la fin du XIXe, vers 1880, et se fracasse sur la première guerre mondiale en 1914. Il faudra attendre 70 ans pour retrouver le même niveau d’investissements à l’étranger, la même fluidité de circulation des biens et des personnes. Les années 1980 : tout recommence. Différemment certes, mais les questions, les enthousiasmes et les peurs se répondent étrangement : « notre mondialisation » résonne comme un écho de la première. Dans un essai construit comme une série d’allers-retours, Suzanne Berger sonde les leçons d’un échec oublié, qui désenchantent notre modernité autant qu’elles en mesurent le prix. Et si la mondialisation, loin d’incarner notre destin, se retirait à nouveau de la scène de l’histoire ?

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Achat vérifié
Ouvrage très pédagogique, rigoureux scientifiquement tout en restant facile à lire, à destination de "l'homme de la rue", pour écarter les idées fausses et les préjugés sur la mondialisation actuelle grâce à l'histoire de la première mondialisation 1870-1914 et de mettre en avant le rôle primordial des décisions politiques : volonté politique d'augmenter la richesse et de réduire les inégalités ou bien des décisions malheureuses souvent dues à l'ignorance en économie de nos dirigeants. Un débat très actuel donc...
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Ce livre est très bon puisqu'il montre, assez justement je crois, que notre mondialisation tant décriée n'est en rien inéluctable : Suzanne Berger examine en effet la période allant de 1870 à 1914 et découvre que les échanges inter-étatiques de capitaux en Europe étaient déjà très intenses, ce qui n'a pas empêché les Etats de se replier sur eux-mêmes jusqu'aux années 1970. Les deux mondialisations n'ont certes pas que des points communs - puisque les progrès technologiques permettent aujourd'hui d'entretenir des liens beaucoup plus étroits -, mais le parallèle est, je trouve, assez bien vu, à une époque où la confiance dans les Etats semble diminuer.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Achat vérifié
Très enrichissant et éclairant ! Je m'y réfère encore régulièrement !
Même si certains détails sont assez superflus, cet ouvrage est selon moi une référence !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?