EUR 8,90
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 14 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Nous autres a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Nous autres Poche – 13 mars 1979

4.2 étoiles sur 5 18 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 25,00
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,90
EUR 8,90 EUR 3,99
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Nous autres
  • +
  • Kallocaïne
Prix total: EUR 16,80
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Présentation de l'éditeur

«...On nous attacha sur des tables pour nous faire subir la Grande Opération. Le lendemain, je me rendis chez le Bienfaiteur et lui racontai tout ce que je savais sur les ennemis du bonheur. Je ne comprends pas pourquoi cela m'avait paru si difficile auparavant. Ce ne peut être qu'à cause de ma maladie, à cause de mon âme.» Ainsi parle D-503, un homme des siècles futurs. Il vit dans une société qui impose fermement l'Harmonie sous la direction du Guide. Or D-503 qui participe activement à l'expansion de cette organisation à l'échelle interplanétaire en arrive à l'autocritique, à la dénonciation , au rééquilibrage psychique. C'est en 1920 que le Soviétique Eugène Zamiatine a conçu cette politique-fiction. Il y aborde, pour la première fois, les mécanismes de l'Utopie au niveau existentiel. Jusque-là, tous les organisateurs de sociétés futures, sous la bannière de Platon et de saint Thomas More, se contentaient d'une description monomaniaque de leurs structures. Zamiatine introduit l'homme vivant dans ces souricières. La porte poussée, Aldous Huxley et George Orwell vont s'engouffrer dans le corridor. Quel extraordinaire prophète que ce Zamiatine, écrivain, mathématicien et ingénieur. Il y a soixante ans, la dissidence n'était pas encore une maladie mentale traitée à l'halopéridol. Le règne du père génial de tous les peuples, Staline, et de ses épigones n'avait pas commencé. Et les pieux des camps de rééducation n'étaient pas encore systématiquement plantés. Pourtant, le ver était dans le fruit, et même à cette époque pas encore totalement occultée, l'ouvrage ne fut pas publié. L'oracle Zamiatine scrutant les brumes de l'Histoire de demain pousse un hurlement solitaire. Lui-même, en nos temps de surdité, condamné au silence et à l'exil, étouffé par l'angoisse, mourra à Paris, en 1937, à l'âge de 53 ans.» Yvon Hecht.

Biographie de l'auteur

Eugène Zamiatine est né en 1884 à Lebedyan dans la province de Tambov. En sa qualité d'architecte naval il se rend en Angleterre pour la première fois en 1916 et y séjourne jusqu'en 1917. La même année il quitte le Parti bien qu'il fût dans sa jeunesse un bolchevik convaincu. Entre 1908 et 1913 il publie deux nouvelles, mais son prochain livre est interdit par la censure en 1914. Nous autres, écrit en 1920, ne sera jamais publié en U.R.S.S. et à la suite d'incessantes persécutions il écrit en 1931, désespéré, une lettre ouverte à Staline. Ce dernier, après l'intervention de Gorki, lui permet de quitter le pays. Zamiatine, accompagné de sa femme, se rend à Paris où il vit jusqu'à sa mort en 1937.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Un client le 15 décembre 2001
Format: Poche
Ce livre tient à la fois de la SF, du roman d'amour, et de l'ouvrage politique. L'auteur est russe et l'a écrit en 1920. On lui fera confiance pour avoir une idée assez perçante de ce que peut être un "régime fort".
Dans ce monde étrange, les gens vivent au service de l'état unique, habitent dans des immeubles en verre parce que l'intimité est impensable, se "reproduisent" avec des partenaires désignés par le système (vous n'allez pas quand même choisir le vôtre au petit bonheur la chance, tellement de choses comptes dans le bon choix que seuls les primitifs laissaient cela à la nature). Le "héros" est chercheur, il travaille sur un projet de navette qui va pouvoir permettre à sa société, au stade ultime de l'épanouissement, d'aller propager leur méthode du bonheur aux autres civilisations, par la force s'il le faut. Et il y croit. Puis vient le jour où il rencontre cette femme, I-330. Lentement, notre héros relate dans son journal son chemin progressif vers la folie (ou l'amour?).
Un livre torturé, brisant, qui vous coupera le souffle, vous révoltera, vous emplira d'une joie trop vive pour mieux vous poignarder.
La version française est la première qui fut publiée de ce livre, avant même la version russe.
Remarque sur ce commentaire 42 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par A.L TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 12 mars 2010
Format: Poche
Dès 1920, Zamiatine pourtant favorable à la révolution Russe détecte les germes du totalitarisme soviétique dont il fait le sujet de son œuvre en jetant les bases du genre dystopique dont s'inspireront plus tard Huxley et Orwell. Comme pour la fiction utopique la contre-utopie éveille notre sens critique en nous portant dans un temps et un lieu qui échappe à notre normalité. Ici nous nous retrouvons mille ans plus tard sur une planète qui n'a plus qu'un seul gouvernement entièrement occupé à imposer le bonheur à des hommes qui n'ont plus de nom mais des numéros. Dans ce monde toutes les activités sont ordonnées selon la table des heures, à l'exception de deux heures par jour, et pour l'instant seulement. Au lieu de se rebeller les habitants songent avec effroi à l'époque où chacun était laissé libre d'occuper son temps à sa guise, un grand n'importe quoi fauteur de trouble et de malheur. D'ailleurs la question qui préoccupe ce monde du futur est de savoir pourquoi l'homme ayant inventé l'élevage animal n'a pas appliqué sa méthode à l'humain pour produire ainsi des races pré-adaptées aux besoins de la communauté. On comprend au travers de ce récit que le gouvernement veut un peuple heureux selon l'idée que l'élite dirigeante se fait du bonheur, quitte à employer la contrainte pour parvenir à ses fins. C'est sur cette obsession idéologique d'un bonheur imposé que se sont désintégrées toutes les tentatives utopiques vaincues par la réalité.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Luc REYNAERT TOP 500 COMMENTATEURS le 20 décembre 2010
Format: Poche
Dans ce roman, Eugène Zamiatine anticipe brillamment l'existence d'un Etat totalitaire (`l'Etat Unique') dirigé ici par 'Le Bienfaiteur', qui à l'aide de sa `Machine' extorque les dernières restes de la personnalité individuelle et des libertés civiles de ses compatriotes.

Le credo du `Bienfaiteur', Le Grand Frère
Avec l'aide de l'inventeur de la fusée 'L'Intégral', `Le Bienfaiteur' est sûr que sa `Bande' vaincra, `car la raison doit vaincre.'
Il résume son évangile cynique dans des phrases comme, `si la liberté de l'homme est nulle, il ne commet pas de crime'; `n'est-il pas clair que la conscience personnelle est une maladie?' ou 'le véritable amour envers l'humanité doit être inhumain et le signe indéniable de la sincérité, c'est la cruauté.'
Pour étendre et conserver son pouvoir, il devient le Grand Frère : `J'ai eu un jour à calculer la courbe d'une membrane de rue d'un nouveau type. Ces membranes, artistiquement décorées, enregistrent actuellement toutes les conversations de la rue pour le Bureau des Gardiens.'

Un Etat totalitaire parfait
A l'aide de scènes surréalistes qui valent un Luis Bunuel, E. Zamiatine évoque sa vision pessimiste sur l'avenir de la vie `humaine' sur notre planète. Elle est complètement dominée et contrôlée via un parfait Etat totalitaire par une petite oligarchie immorale et sans scrupules devant la vie de ses `sujets' complètement endoctrinés; même les relations sexuelles sont planifiées (dormir avec les stores ouverts ou fermés).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Dans ce livre de 1920, Evguéni Zamiatine a brillament anticipé toute la littérature "totalitaire" destinée à dénoncer les abominations du régime soviétique. Sauf qu'à la différence de ses successeurs, Orwell, Soljénitsyne, il a écrit son livre alors que le régime dirigé par Lénine n'en était qu'à ses balbutiements, ce qui lui donne un caractère presque prémonitoire. Et Zamiatine n'écrit pas comme un journaliste, c'est l'un des grands maîtres de la prose poétique russe du premier XXe siècle. Très vivement recommandé
Remarque sur ce commentaire 28 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique