Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 5,05

Économisez
EUR 2,54 (33%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

The Ocean at the End of the Lane: A Novel par [Gaiman, Neil]
Publicité sur l'appli Kindle

The Ocean at the End of the Lane: A Novel Format Kindle

4.4 étoiles sur 5 21 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 5,05
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 440,35 EUR 144,58
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 33,99 EUR 43,32
CD
"Veuillez réessayer"
EUR 38,65

Descriptions du produit

Revue de presse

“Remarkable . . . wrenchingly, gorgeously elegiac. . . . [I]n The Ocean at the End of the Lane, [Gaiman] summons up childhood magic and adventure while acknowledging their irrevocable loss, and he stitches the elegiac contradictions together so tightly that you won’t see the seams.” (Star Tribune (Minneapolis) on THE OCEAN AT THE END OF THE LANE)

“Gaiman has crafted an achingly beautiful memoir of an imagination and a spellbinding story that sets three women at the center of everything. . . .[I]t’s a meditation on memory and mortality, a creative reflection on how the defining moments of childhood can inhabit the worlds we imagine.” (Journal Sentinel (Milwaukee, WI))

“His prose is simple but poetic, his world strange but utterly believable—if he was South American we would call this magic realism rather than fantasy.” (The Times (London) on THE OCEAN AT THE END OF THE LANE)

“[W]orthy of a sleepless night . . . a fairy tale for adults that explores both innocence lost and the enthusiasm for seeing what’s past one’s proverbial fence . . . Gaiman is a master of creating worlds just a step to the left of our own.” (USA Today on THE OCEAN AT THE END OF THE LANE)

“Poignant and heartbreaking, eloquent and frightening, impeccably rendered, it’s a fable that reminds us how our lives are shaped by childhood experiences, what we gain from them and the price we pay.” (Kirkus Reviews (starred review))

“[A] compelling tale for all ages . . . entirely absorbing and wholly moving.” (New York Daily News on THE OCEAN AT THE END OF THE LANE)

“[A] story concerning the bewildering gulf between the innocent and the authoritative, the powerless and the powerful, the child and the adult. . . . Ocean is a novel to approach without caution; the author is clearly operating at the height of his career.” (The Atlantic Wire on THE OCEAN AT THE END OF THE LANE)

“Ocean has that nearly invisible prose that keeps the focus firmly on the storytelling, and not on the writing. . . . This simple exterior hides something much more interesting; in the same way that what looks like a pond can really be an ocean.” (io9)

“This slim novel, gorgeously written, keeps its talons in you long after you’ve finished.” (New York Post on THE OCEAN AT THE END OF THE LANE)

“In Gaiman’s latest romp through otherworldly adventure, a young boy discovers a neighboring family’s supernatural secret. Soon his innocence is tested by ancient, magical forces, and he learns the power of true friendship. The result is a captivating read, equal parts sweet, sad, and spooky.” (Parade on THE OCEAN AT THE END OF THE LANE)

“’The Ocean at the End of the Lane’ is fun to read, filled with his trademarked blend of sinister whimsy. Gaiman’s writing is like dangerous candy—you’re certain there’s ground glass somewhere, but it just tastes so good!” (Bookish (Houston Chronicle book blog))

“The impotence of childhood is often the first thing sentimental adults forget about it; Gaiman is able to resurrect, with brutal immediacy, the abject misery of being unable to control one’s own life.” (Laura Miller, Salon)

“[W]ry and freaky and finally sad. . . . This is how Gaiman works his charms. . . . He crafts his stories with one eye on the old world, on Irish folktales and Robin Hood and Camelot, and the other on particle physics and dark matter.” (Chicago Tribune on THE OCEAN AT THE END OF THE LANE)

“When I finally closed the last page of this slim volume it was with the realization that I’d just finished one of those uncommon perfect books that come along all too rarely in a reader’s life.” (Charles DeLint, The Magazine of Fantasy and Science Fiction on THE OCEAN AT THE END OF THE LANE)

Présentation de l'éditeur

A brilliantly imaginative and poignant fairy tale from the modern master of wonder and terror, The Ocean at the End of the Lane is Neil Gaiman’s first new novel for adults since his #1 New York Times bestseller Anansi Boys.

This bewitching and harrowing tale of mystery and survival, and memory and magic, makes the impossible all too real...


Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1180 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 259 pages
  • Editeur : William Morrow (18 juin 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Anglais
  • ASIN: B009NFHF0Q
  • Synthèse vocale : Activée
  • X-Ray :
  • Word Wise: Activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 21 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°35.660 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Jean-loup Sabatier TOP 500 COMMENTATEURS le 14 novembre 2013
Format: Format Kindle Achat vérifié
Un très bon Gaiman de fantasy contemporaine, orienté pour jeunes lecteurs de 11 à 111 ans... C'est aussi bon (et aussi inquiétant) que Coraline, c'est moins "jeune" que Nobody Owens (que j'ai adoré aussi) et c'est un peu la même ambiance que Stardust par la présence de créatures féeriques (mais je trouve "The Ocean..." plus réussi que Stardust).

Bref, c'est encore un très bon Gaiman, à lire si vous êtes sensible à ce mélange de fantaisie, de poésie, de narration, de personnages attachants et d'ambiance un peu intimiste... J'aime sans réserve.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Armalite TOP 500 COMMENTATEURS le 7 décembre 2013
Format: Broché Achat vérifié
Revenant pour assister à des obsèques dans la petite ville où il a passé son enfance, un homme se sent attiré vers la ferme où vivait autrefois son amie Lettie Hempstock. Derrière la bâtisse s'étend une mare que la fillette nommait "océan". Alors qu'il la contemple, l'homme se souvient tout à coup de l'aventure incroyable et terrifiante qui lui est arrivée l'année de ses sept ans...

"The ocean at the end of the lane" avait a priori tout pour me plaire. Je suis depuis plus de vingt ans fan de l'imaginaire et de l'écriture de Neil Gaiman. Je considère "Neverwhere" et "American Gods" comme de véritables chefs-d'oeuvre de la littérature - pas de la fantasy, mais de la littérature tout court. Et puis, la dissociation entre enfance et âge adulte, c'est un thème qui me parle très fort, tout comme l'impuissance des enfants face à la cruauté des adultes et du monde en général.

Pourtant, j'ai eu l'impression de survoler "The ocean at the end of the lane" sans jamais m'y immerger vraiment (ha ha). Peut-être à cause de sa brièveté et de la simplicité de son intrigue. Peut-être à cause de son décor champêtre: j'ai bien plus d'affinités avec les histoires urbaines. Peut-être parce que pour m'inspirer de l'effroi, une créature doit se rattacher à une mythologie bien définie et non pas être une entité sortie d'on ne sait où, on ne sait quand, on ne sait pas trop pourquoi. Seule la fin surprenante, magnifique de maîtrise narrative, a réellement su me toucher.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Envoi rapide, soigné, livre excellent d'un auteur que je savoure toujours autant. Un peu de magique mais pas trop, de la nostalgie enfantine permettant de pousser plus loin la limite du réel avant de la franchir à pieds joints.
On en ressort avec l'impression d'un souvenir d'enfance et d'après midi de jeux à a fin de l'été, juste avant la prochaine rentrée et l'automne.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié Achat vérifié
Le style de Gaiman est difficile à qualifier. Ce n'est pas vraiment de la fantasy dans le sens classique du terme. Ce livre est enchanteur un peu comme un rêve. Il parle de l'enfance, de l'amitié de la famille et de la trahison. Je le recommande vivement.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Un adulte se souvient d'un épisode de son enfance, empreint de merveilleux. Comme toujours chez Gaiman on est dans le fantastique, le vrai, celui où la fantasy et le réel sont indissociables. Le roman parle d'épreuves, d'amour, de solidarité, de sacrifice.
Il est extrêmement émouvant et évite la mièvrerie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Audrey B TOP 1000 COMMENTATEURS le 10 février 2016
Format: Poche
Je n'avais lu qu'un seul Gaiman, Neverwhere. En français il y a longtemps et j'avais beaucoup aimé.
Quand j'ai acheté celui ci je ne m'attendais pas à grand chose. Je pensais même être un peu déçue à la lecture du résumé.
Mais bon sang waouh j'ai été soufflée dès les premiers chapitres et je n'ai plus été capable de décrocher.
On lit ce livre comme on vit un cauchemar, oppressés, dans un malaise constant, une fantaisie dont la frontière avec la réalité est très très mince.
Gaiman a tapé parfaitement juste, en ce qui me concerne et je relirai ce roman avec un grand plaisir.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié Achat vérifié
J'ai lu tout ce que Neil Gaiman a écrit, je dois bien admettre une chose : ce roman cache sous ses dehors courts et apparemment simples des sentiments qui ont la profondeur et la force de l'océan. On se retrouve à sourire et à pleurer sans comprendre pourquoi.
Et c'est très bien comme ça.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
This book reminds me a bit of one of Gaimans earlier stories, Coraline, but then, it's not at all Coraline. I enjoyed reading it, it's imaginative, respectful of the characters and readers, all the things I've come to like in Gaimans writing.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents