• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Octahedron a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,32

Octahedron

CD inclus dans notre promotion 2 CD = 12€*
3.9 étoiles sur 5 10 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
20 neufs à partir de EUR 6,93 5 d'occasion à partir de EUR 3,04 1 de collection à partir de EUR 13,00
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
2 CD = 12€ 2 CD = 12€


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Mars Volta


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Octahedron
  • +
  • Noctourniquet
  • +
  • De-Loused In The Comatorium
Prix total: EUR 35,05
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (18 juin 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Mercury Records
  • ASIN : B00292SQQC
  • Autres versions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5 10 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 38.416 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
7:20
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
5:04
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
5:30
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
7:52
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
3:38
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
4:56
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
7:22
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
8:21
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

OCTAHEDRON est un album entêtant, doté de toute l'émotion et du suspense qui ont toujours été les caractéristiques du groupe, leur nouvelle vision et leur nouvelle simplicité donnant naissance à certaines des chansons les plus directes et les plus puissantes de sa discographie. Pour Omar Rodriguez-Lopez, le studio n'est pas uniquement un outil de plus à sa disposition, ni même quelque chose d'aussi simple qu'un instrument. Le studio, c'est son laboratoire, sa cour de recréation, l'endroit où il peut prendre les squelettes de ses chansons mais également ses nouvelles idées et les peaufiner, les expérimenter, leur donner une forme radicalement différente et les tester dans des directions opposées. Pour Octahedron toutefois, cinquième album de The Mars Volta, Omar a adopté une stratégie totalement différente et détournée, qu'il n'avait encore jamais mise en pratique auparavant. Après avoir enregistré les titres clés du nouvel album, et plutôt que de se replier sur le studio pour y faire d'incessantes retouches, il a choisi de prendre du recul. Au lieu de dénaturer fiévreusement les titres avec les différents enregistrements fractionnés et FX qui l'aidaient habituellement à mettre ses idées en pratique, il a choisi de peaufiner et d'affiner ce qu'il avait en main, pour étouffer chaque sonnerie et chaque sifflement. Avec pour résultat, le premier album du groupe qu'il peut écouter avec plaisir ! C'est également un album qui distille toute l'énergie et l'invention furieuse caractéristique de la musique, et ce avec une clarté jamais atteinte jusque là.


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Lavanne TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 15 juillet 2011
Format: CD Achat vérifié
Sur ses précédents albums (notamment "Amputechture" et "Bedlam in Goliath"), THE MARS VOLTA avait tendance à complexifier à outrance sa musique, ne la laissant que fort peu respirer. Même si les puristes élitistes grognent, le groupe choisit avec "Octahedron" de clarifier et, osons le mot, de simplifier un tantinet son propos. Les titres les plus doux, les plus classiques laissent s'épandre un gros potentiel émotif, du meilleur goût. Un excellent complément au reste de la discographie de ce groupe hors normes.
Alain Lavanne
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Sur cet album, The Mars Volta calme nettement le jeu, surtout comparé au précédent (The Bedlam in Goliath). Les compositions sont moins alambiquées qu'auparavant et le tempo global est lent, mélodique et aérien (exception faite de "Cotopaxi" qui a au contraire un rythme effréné). Cedric a abandonné la déformation de sa voix et nous livre une prestation plus proche des débuts du groupe.
Les titres sont plus directs, on ne trouve pas de longs passages instrumentaux et/ou psychédéliques, leur construction est plus "classique". Après la violence du Bedlam in Goliath, c'est finalement à un album très reposant que l'on est confronté. C'est efficace et réussi, mais certains y garderont un goût de pas assez. En effet, individuellement, les morceaux d'Octahedron n'ont pas la portée d'un "Televators" (De-Loused in the Comatorium) ou encore de "Miranda That Ghost Just isn't Holy Anymore" et "The Widow" (Frances the Mute). Néanmoins, ils sont du même acabit et sont plus facilement "abordables".
Pour les habitués du groupe, attendez-vous à des morceaux dans la veine de ceux cités ci-dessus rassemblés sur un seul album. Pour ceux qui ne connaissent pas, ces 50 minutes de calme représentent une belle entrée en matière grâce à leur agencement plus accessible que ce que le groupe a pu faire par le passé.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
The Mars Volta reviennent un an après The Bedlam in Goliath et nous surprennent encore !
Après De-Loused in the Comatorium, leur album de rock progressif, Frances the Mute, leur album psychédelique, Amputechture, leur album expérimental et The Bedlam in Goliath, leur album bordélique, on ne savait pas trop ce qu'Omar Rodriguez pouvait encore nous préparer comme belle surprise, mais on savait qu'il nous surprendrait.
Cette fois, avec Octahedron, la créativité du groupe s'exprime dans un album "acoustique", mais pas vraiment acoustique en fait, dans un album plus moelleux, mais pas vraiment non plus.
Comme d'habitude, les paroles de l'album suivent un même thème tout au long de l'album, cette fois, Cedric évoque la disparition mystérieuse de deux connaissances quand il était plus jeune. Il s'agit donc de disparition, des personnes, des sentiments...
Bon, parlons de la musique en elle même.
On commence avec Since we've been wrong par une ballade mélancolique sur une fantastique mélodie et la voix de Cédric Bixler qui toute pleine d'émotions et du subtilités... On remarque donc dès le début le grand retour du chanteur aux premier plan de leur musique, sa voix n'est plus truquée en permanence et le chant à réellement gagné en profondeur, normal pour un album pop! La fin de cette chanson me file des frissons à chaque fois, je vous laisse découvrir mais je la trouve assez fantastique.
On remarque également qu'il y a plus d'espace dans leur musique, avec de nombreux silences, des pauses, plus d'agressions...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Verbena TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 22 juillet 2009
Format: CD
L'énergie coutumière et parfois déglinguée du groupe est ici mise entre parenthèse pour explorer des territoires plus "acoustiques" et plus accessibles. Cela permet toutefois à des trésors mélodiques de se développer sereinement, et avec grand talent.
Ceux-ci étaient en effet parfois étouffés dans les précédents opus par les tourbillons d'arrangements enchevêtrés et les ruptures rythmiques incessantes. Ici, les TMV prouvent qu'ils sont également de très grands songwriters, capables de mêler efficacité et poésie dans des morceaux moins barrés, mais tout aussi puissants !

Et puis niveau ambiance, c'est toujours aussi tendu, notamment avec l'apport sensible de la guitare écorchée-vive de l'excellent John Frusciante (je kiffe ce guitariste, c'est dingue).

De mon point de vue, c'est une vraie réussite, similaire sous certains aspects au formidable "Damnation" de Opeth (le côté folk en moins).
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Habitué au joli foutoir sonore délivré par The Mars Volta depuis "Frances The Mute", j'ai été un peu surpris, et par la même occasion un peu déçu, par le petit dernier, "Octahedron". Non pas que l'album soit mauvais (je ne vois que "Luciforms" de vraiment dispensable), mais en épurant un peu leurs morceaux pour en faire, selon leurs dires, des pièces pour un "album plus acoustique", Omar et Cedric nous offrent du coup une galette plus convenue et moins risquée (à part "Cotopaxi" pas de folie rythmique et bruitiste à l'horizon). "Octahedron" reste néanmoins un bon album comparé au reste de la procuction rock actuelle :)
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?