• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Octavarium a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par France CDs
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Envois en Chronopost disponible. Preparation & Expeditions du Nord de la France.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,99

Octavarium

4.1 étoiles sur 5 41 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
54 neufs à partir de EUR 4,44 20 d'occasion à partir de EUR 1,44 1 de collection à partir de EUR 19,79
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Dream Theater


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Octavarium
  • +
  • Systematic Chaos
  • +
  • Six Degrees of Inner Turbulence
Prix total: EUR 30,67
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (7 juin 2005)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Atlantic
  • ASIN : B0009A1AS2
  • Autres versions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5 41 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 27.918 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
8:07
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
2
30
5:26
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
3
30
6:59
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
4
30
4:27
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
5
30
7:16
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
6
30
6:33
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
7
30
10:43
Album uniquement
8
30
23:58
Album uniquement

Descriptions du produit

Description du produit

"""Octavarium"" es el octavo disco de estudio de Dream Theater .A pesar de no sonar en ninguna radio comercial ni ver sus videos en canales de TV, la banda de Mike Portnoy y John Petrucci ha vendido en España casi 200.000 discos de su discografía y tiene una base de fans amplia que compra fielmente sus nuevos discos o DVD's. Este nuevo disco marca el 20º aniversario de Dream Theater y mantiene las señas de identidad de la banda, unas señas que les han llevado a consagrarse como el mejor grupo de heavy progresivo del mundo y que hace que sus imitadores surjan por doquier."

Critique

L’album par lequel le scandale est arrivé. Octavarium créa la polémique à sa sortie. Génie ou plagiat ? Car s’il s’avère comparativement l’album le moins « progressif » de Dream Theater, allant même chercher son inspiration du côté de U2 ou The Beatles, il n’en contient pas pour autant quelques fulgurances comme « The Root Of All Evil » ou « Octavarium » (encore un morceau découpé par thématiques, d’ailleurs).

Très copiés sur le style de Yes (au point que certains articles de la presse de l’époque parlèrent de plagiait), Octavarium représente l’Alpha et l’Omega d’un groupe qui se cherche encore une identité. Bien que plus construit que les précédents albums de Dream Theater et en dépit d’innombrables qualités, l'album sent le tâtonnement permanent et l’hésitation constante entre le heavy et le metal progressif.

Hésitation d’autant plus notable que le groupe faillit alors splitter faute d’une inspiration commune. Et pourtant, l’album s’avéra être l’un des plus gros hits de Dream Theater, confirmant par là même l’étrangeté de ce groupe jonglant décidemment entre les identités musicales.

- Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
J'avais été très déçu par le dernier album "Train of thoughts" et, dans une moindre mesure par l'avant dernier "6 Degrees of inner turbulence". Aussi, je ne m'attendais pas à un retour aussi fracassant de Dream Theater sur le devant de la scène.
Moi qui est un fan inconditionnel de Scenes from a memory, j'ai retrouvé ce qui en faisait le charme avec Octavarium.
On navigue entre prog, heavy metal et même pop et le tout est marié avec brio, comme avant !
Que dire du morceau éponyme, épique, qui ferme l'album, et dont l'intro n'est pas sans rappeller les Pink Floyd.
Il y aurait tant de choses à dire sur Octavarium mais le mieux est encore d'y préter une oreille attentive et de savourer !
Superbe !
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 7 août 2005
Format: CD
...et ben voilà ,le syndrome métallica disparu , nos grands musiciens reviennent à ce qui a fait leur notoriété.
Cet album n'est probablement pas le meileur mais il a le mérite de revenir sur le terrain de prédilection du groupe : le métal progressif (et non le gros metal ultra technique) chère aux fans de toujours.Attention , ceux qui pensent retrouver un "Awake" ou un "Scenes from.."ne seront pas comblés , il s'agit là plutôt de la suite logique de "6 degrees...".
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Tom le 1 octobre 2006
Format: CD
Pour son 8e album, Dream Theater sait être encore original. Certains morceaux sont indéniablement très « pop » alors que d'autres comme la chanson éponyme restera un des meilleurs morceaux prog du groupe. Le concept de l'octave est poussé jusqu'à ses retranchements, que ce soit dans la musique ou sur les dessins de la pochette et du livret. C'est un album original qui plaira autant au fan quà l'amateur de Rock.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Comment décrire cet album ? Bien que la moitié des morceaux ne me passionne pas, j'ai du mal à dire que c'est un mauvais album. Peut-être parce que les 2 derniers morceaux (qui prennent à eux-seuls près de 36 minutes sur les 74 que dure l'album) sont quasiment au sommet de ce que Dream Theater a su faire depuis toutes ces années, un sommet de sonorités, de mélodies, de "délires" musicaux. Reste ensuite un morceau puissant type "couplets/refrain", "These Walls", qui n'a rien de progressif malgré ses 7 minutes, mais qui pourrait assurer la vie commerciale du groupe (sous-entendu : plaire à plus de gens). Ensuite, "Panic Attack", "The Root of all evil", "Never enough", rien de bien nouveau dans un style assez violent qui peut faire penser à ce qu'ils ont déjà fait avec "Beyond This Life" et "Home". Les 2 morceaux non cités sont meilleurs, sans pour autant transcender le reste. "Octavarium", c'est bel et bien ce morceau qui a retenu mon attention, et qui fait de cet album, un indispensable malgré ses défauts. Personne n'est parfait.
Remarque sur ce commentaire 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
"Octavarium" n'est pas l'album progressif que certains espéraient. Que les éternels insatisfaits qui attendent une suite à tel ou tel album écoutent donc autre chose car Dream Theater évolue et évoluera sur chaque album. C'est dit...
"The Root Of All Evil" ouvre magnifiquement l'album. Assez proche de "Train Of Thought" sur le plan musical mais le souci apporté aux mélodies, sur le refrain notamment, sublime le morceau. Dream Theater clôt ici sa trilogie dédiée à l'alcoolisme. Tout en douceur sur "The Answer Lies Within", titre magnifique avec piano et quatuor à cordes, James LaBrie tout en émotion. Puis "These Walls", à la manière de "Blind Faith" mais le pont et le petit solo aérien apportent de la fraîcheur. Un très bon morceau au final. Le choc de l'album, c'est "I Walk Beside You", hit pop comme aurait pu l'écrire U2. Le côté "commercial" des compositions de DT ne me pose pas de problème, j'aime ce côté mélodique tant critiqué sur le sous estimé "Falling Into Infinity". Une chanson qui met la pêche! Puis déboule "Panic Attack", LE morceau bourrin de l'album. On ressent un peu l'influence Muse, mais rien de choquant. Excellent morceau, heavy, direct. Suit le déjà controversé "Never Enough" et là, difficile de nier l'évidence, DT copie Muse même si ça fait mal de l'avouer. Ce morceau me pose un vrai problème, vais-je arriver à l'écouter sans penser à "Stockholm Syndrome"? Puis "Sacrified Sons", intro à la "Great Debate", pour le reste on pense au meilleur de "Scenes From A Memory", le chef d'œuvre de Dream Theater, pour le côté progressif.
Lire la suite ›
1 commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Certains craignent l'orientation très "metal" que prend Dream Theater depuis quelques albums. Personnellement je n'avais pas apprécié Train Of Tought plus que ça : les arrangements étaient un peu trop denses à mon gout...
C'est donc avec une certaine impatience que j'attendais Octavarium pour voir quelle direction prendrais le groupe pour se renouveller.
Globalement, j'ai été assez surpris (en bien!) :
alors que Train Of Tought mettait beaucoup en avant la guitare et la batterie, Octavarium est mieux dosé : les claviers ont une place plus importante, la chant plus mélodique...
DT semble vouloir, selon les morceaux, métamorphoser leur musique : jouer tantôt à la manière de Muse (Never Enough), de U2 (I walk beside you), de jean-michel jarre (octavarium) ou pink floyd (octavarium encore...).
James prend même des intonations façon "M" à un moment!
On retrouve bien évidement quelques duos guitares-claviers (le solo de The Root Of All Evil par exemple).
Les fans de progressif ne seront pas déçus : les morceaux, à quelques exceptions près, sont assez longs et complexes. "Octavarium", le bouquet final, est d'ailleurs la pépite de l'album : ce morceau démarre par une intro façon Jean-Michel Jarre, puis Pink Floyd, pour enchainer avec la suite (24 minutes de bonheur au total).
Les huit pistes remplissent largement la galette (75 minutes en tout).
Cet album, qui recelle un grand nombre de subtilités (tout semble être axé autour du chiffre huit - 8 morceaux, 8ème album...-), ne se révèlera pas si facilement, et il faudra plusieurs écoutes avant de commencer à en percer les mystères.
Seule déception, "The Answer Lies Within", la seule balade de l'album, est franchement decevante et fade...
Mais sinon c'est du tout bon!
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?