Écouter maintenant
Abonnez-vous à Unlimited
Essayez gratuitement pendant 30 jours
Les membres Amazon Music Unlimited bénéficient d'un accès illimité à plus de 50 millions de titres, des centaines de playlists et des stations sans publicités. En savoir plus
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Prime, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).

  
EUR 21,99
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock.
Livré et vendu par dodax-online-fr dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ».
EUR 21,99 + EUR 2,49 Livraison en France métropolitaine
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 21,99
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : nagiry
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Opium

5.0 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Écoutez maintenant avec Amazon Music
Opium
"Veuillez réessayer"
Amazon Music Unlimited
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Vinyle , 15 juin 2015
"Veuillez réessayer"
EUR 21,99
EUR 21,99
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Album vinyle (15 juin 2015)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Kwaidan Records
  • ASIN : B00VSBPCG2
  • Autres versions : CD |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 2 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 80.687 en CD & Vinyles (Voir les 100 premiers en CD & Vinyles)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Drowsy / Too Young To Say Good Night
  2. Moonshine
  3. Be Yourself
  4. I Love Him So
  5. Nde
  6. I Don't Know Much About Loving
  7. Scarecrow
  8. I Can Count On You
  9. Alone Too Long
  10. Celebrate The Wonders

Description du produit

Critique

On ne pourra reprocher au songwriter suédois son souci permanent de rechercher la lumière, lui dont les mélodies parfois alambiquées mais toujours étonnamment ciselées lui interdisent d’office la couverture des magazines et les airplay massifs. Peu importe, en neuf albums, Jay-Jay Johanson a su bâtir un univers qui n’appartient qu’à lui, explorant pop, jazz, trip-hop ou rock avec une « gourmetise » qui a su envoûter des fidèles se délectant à l’avance de l’annonce de la publication de son dixième opus, Opium.

Ceux-ci ne seront en rien déçus à son écoute, tant le dandy crooner romantique a fait les choses avec élégance et suavité, la marque indiscutable d’un songwriting abouti. Pourtant, l’artiste déroute d’entrée avec l’expérimental « Drowsy/Too Young To Say Good Night » et son harmonica-fantôme. Mais c’est le temps que le sortilège fasse son effet et que l’on se retrouve envoûté au son d’un refrain qui met tout de suite les choses au clair. En effet, l’efficacité mélodique semble bien au rendez-vous malgré un arrangement sophistiqué et minimaliste.

Et si le très bon single « Moonshine » voyage vers des contrées plus électriques en élevant le tempo, « Be Yourself » et ses chœurs raffinés renvoient à un univers où prévaut l’esthétique. Celle-ci est parfois sombre et mélancolique, comme sur « I Love Him So », sûrement l’un des titres les plus touchants de l’album. Mais le songwriting de Jay-Jay Johanson n’est jamais autant mis en valeur que sur des chansons insidieuses, que l’on ne voit pas venir et que l’on finit par répéter, comme autant de séances de psychothérapie salvatrices. Ainsi,« Nde »« I Don’t Know Much About Loving » ou encore l’aérien« Scarecrow » bénéficient d’arrangements pop presque guillerets tout en abritant un profond pessimisme, ce que confirme plus loin « Alone Too Long » et son petit appel du pied à un reggae triste et des cuivres frigorifiques.

Sur « I Can Count On You », la voix fragile du crooner nordique repose sur un décor musical solide fait d’un piano électrique feutré, d’une basse bavarde et d’une batterie jouée au stick. D’une intimité rare, il touche immédiatement l’auditeur en plein cœur. L’album s’achève avec le féérique et presque optimiste (ne pas exagérer quand même) « Celebrate The Wonders ». Accessible, Opium est un digne successeur de Cockroach, paru en 2013, et qui était déjà enthousiasmant. Il en est même le prolongement, avec un artiste au sommet de son art.

Olivier Roubin - Copyright 2017 Music Story


Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 2 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 19 juin 2015
Format: Téléchargement MP3|Achat vérifié
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juin 2015
Format: Téléchargement MP3|Achat vérifié
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : intra auriculaire

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?