undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
The Originals: Mozart: Le nozze di Figaro
 
Agrandissez cette image
 

The Originals: Mozart: Le nozze di Figaro

14 février 2014 | Format : MP3

EUR 26,79 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 32,49 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre Artiste
Durée
Popularité  
30
1
4:16
30
2
2:45
30
3
0:39
30
4
2:36
30
5
1:31
30
6
0:50
30
7
2:33
30
8
1:02
30
9
3:08
30
10
0:46
30
11
2:20
30
12
1:42
30
13
3:12
30
14
3:06
30
15
4:28
30
16
0:52
30
17
1:15
30
18
1:17
30
19
0:58
30
20
1:04
30
21
3:43
30
22
4:15
30
23
3:17
30
24
1:13
30
25
3:03
30
26
1:01
30
27
3:15
Disc 2
30
1
2:12
30
2
1:16
30
3
3:14
30
4
0:53
30
5
0:59
30
6
0:20
30
7
1:11
30
8
2:43
30
9
1:29
30
10
3:41
30
11
1:00
30
12
2:23
30
13
2:42
30
14
3:03
30
15
3:50
30
16
2:26
30
17
2:49
30
18
0:40
30
19
1:27
30
20
3:32
30
21
1:46
30
22
4:48
30
23
1:00
30
24
0:34
30
25
1:44
30
26
4:57
30
27
0:53
30
28
3:30
30
29
0:22
30
30
1:17
30
31
2:17
30
32
1:53
30
33
1:15
30
34
1:31
30
35
1:27
Disc 3
30
1
1:41
30
2
2:16
30
3
3:39
30
4
1:48
30
5
4:03
30
6
1:33
30
7
2:38
30
8
0:49
30
9
1:23
30
10
3:35
30
11
0:32
30
12
1:20
30
13
4:41
30
14
3:41
30
15
1:50
30
16
5:07
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 24 juin 2002
  • Date de sortie: 14 février 2014
  • Nombre de disques: 3
  • Label: Universal Music Division Decca Records France
  • Copyright: (C) 1996 Deutsche Grammophon GmbH, Hamburg
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 2:51:47
  • Genres:
  • ASIN: B0025DC0JE
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 5 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 84.325 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par oliverte le 30 novembre 2003
Format: CD
Bôhm n'est pas italien et ça s'entend mais il connait son Mozart sur le bout des doigts et ça, c'est flagrant. La lecture est très belle mais sans réelle surprise peut être est ce du au fait que cette version est "la VERSION des noces" . A l'inverse d'Harnoncourt, Bôhm prend son temps. Sa distribution est "de rêve", les voix sont splendides!!! La prise de son est un peu terne et sans grand relief mais on l'oublie très vite, le comble de la beauté prend le dessus, on est ébahi!
2 commentaires 20 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Enregistrée à Berlin et sortie en 1968, cette version représente paradoxalement l'épitomé du classicisme viennois, sans mièvrerie ni lourdeur. Une fois n'est pas coutume, c'est l'orchestre de l'opéra de Berlin que Böhm dirige, et non la philharmonie de Vienne, virtuose, magnifique, mais trop imposante pour un tel opéra. La pâte orchestrale en est allégée, transparente, et Böhm se risque à des tempi inhabituellement rapide pour l'époque, pleins de vie et de gaieté. On pourrait, au risque de raconter l'histoire à rebours, dire que Böhm, dans cet enregistrement, est en avance sur son temps. Avec la poésie (car même un Kappelmeister peut avoir un coeur de poète) et l'amour pour Mozart qu'il y insuffle, on tient là l'une des plus belles réussites orchestrales de toute la discographie de l'oeuvre.
Et les chanteurs ? Personne n'est au dessus de tout soupçon, mais les faiblesses de chacun sont les atouts de leurs personnages : Mathis et Prey sont idéaux en Susanna et Figaro, Janowitz est une Comtesse émouvante dans sa placidité habituelle, Fischer-Dieskau prête au Comte sa voix un peu brutale, autoritaire, ce qui convient parfaitement au personnage. Aucun risque de confondre maîtres et domestiques (comme cela arrive trop souvent dans les enregistrements des Noces). Le Cherubino de Troyanos est une merveille, et les autres chanteurs forment une équipe solide. Tout cela constitue, à mon sens, un "plateau de rêve".
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
On entend tout! Voilà bien le problème: Boehm, comme à son habitude nous restitue une version au scalpel de l'oeuvre, c'est à dire qu'il décompose chaque mesure pour que rien ne s'en perde à la restitution... Une noble intention l'anime sans doute. Seulement, on appelle cette manière de diriger « à la Kapellmeister ». Autant dire que la « battue » est plutôt « carrée »... C'est bien là que le bât blesse: à force de vouloir être méticuleux dans sa direction au point de tout vouloir restituer par le menu, Karl Boehm donne à entendre les barres de mesures qui devraient n'appartenir qu'à l'écriture musicale elle-même, sans jamais faire irruption à l'audition, ce qui nuit à la poésie de l'œuvre... Là se situe en revanche le génie de Karajan, son contemporain, lequel savait plus que tout autre mener le « legato » à sa perfection, quitte à mêler quelques sonorités, que de toute façon l'oreille d'un mélomane percevra avec finesse...
L'essentiel étant l'impression générale d'un déroulement musical fluide et entraînant... C'est sans doute pourquoi, je l'ai expérimenté, les enregistrements de K. Boehm me paraissent ennuyeux à la longue tandis que ceux de son confrère Karajan m'emportent depuis la première jusqu'à la dernière mesure sans m'en faire sentir le moindre poids, me laissant toujours l'impression d'un « voyage musical » irrésistible!

PS:
Karajan, le Salzbourgeois, a laissé des versions mémorables de bon nombre d'oeuvres mozartiennes.
Lire la suite ›
5 commentaires 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Karl Böhm, dont la direction est parmi les meilleures, a réuni pour cet enregistrement une distribution d'une grande qualité, réunissant les deux très grands barytons allemands du vingtième siècle ainsi que d'autres voix parmi les meilleures.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Des chanteurs au sommet de leur art ,une direction précise et inspirée,une prise de son somptueuse...que demander de mieux ?
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique