EUR 8,11
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par nagiry.
EUR 8,11 + EUR 2,49 Livraison
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 8,55
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : marvelio-france
Ajouter au panier
EUR 8,92
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : zoreno-france
Ajouter au panier
EUR 9,04
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : roundMediaFR
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,99

Overkill [Bonus Tracks]

5.0 étoiles sur 5 7 commentaires client

9 neufs à partir de EUR 7,14 4 d'occasion à partir de EUR 7,13
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Motörhead


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Overkill [Bonus Tracks]
  • +
  • Ace of Spades (Edition Deluxe)
  • +
  • Bomber - Deluxe Edition
Prix total: EUR 24,79
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (11 septembre 2001)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Mis
  • ASIN : B00005NQIG
  • Autres éditions : CD  |  DVD audio  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 7 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 108.721 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
5:12
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
2:39
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
2:56
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
2:52
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
4:09
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
2:39
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:02
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
2:39
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
9
30
3:34
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
10
30
4:54
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
11
30
3:24
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
12
30
4:26
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
13
30
2:45
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
14
30
2:36
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
15
30
2:54
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Critique

Considéré comme l’album indispensable de Motörhead, Overkill est reconnu comme l’un des plus violents et des plus rapides de l’histoire du groupe. Très punk dans l’esprit, Overkill est également très sombre et l’influence de Black Sabbath se fait clairement sentir sur de nombreux morceaux.

Autre empreinte considérable : celle de « Fast » Eddie Clarke, premier guitariste de Motörhead (1975-1982), mais artiste résolument énervé dont l’ombre plane toute entière sur l’album, lui donnant un véritable supplément d’âme qu’on retrouve peu dans les disques postérieurs à son départ.

Sur bien des plans, Overkill représente l’Alpha et l’Omega de la carrière de Motörhead : un son puissant au service d’un hard rock pur et dur. Pour paraphraser les fans de métal : une grosse tuerie.



Benjamin D'Alguerre - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Leman le 28 février 2005
Format: CD
Il y eut l'avant et l'après ! Lemmy Kilminster décida ce jour-là de fermer la porte au passé et de poser avec fracas la pierre sacrée de la heavy music aux jeunes hardos de l'époque, celle qu'il serait vain d'essayer de surpasser. Tout est dit dans le premier morceau : Overkill. Plus un titre ne surpassera cette maxime-là en matière de déluge sonique, plus aucune intro ne fera vibrer avec autant de force les membranes de votre sono. Le reste de l'album n'est qu'une confirmation du morceau phare, les bonus quant à eux enfonceront le clou à travers vos tympans.
Personne ne sort indemne d'Overkill ou pour citer Lemmy : Nous sommes Motorhead et nous sommes ici pour vous botter le c... !
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
1979, 15 ans au compteur, le lycée, les métaleux d'un côté, les punks de l'autre et les baba cool rock prog au milieu (+ tout ceux qui n'en n'ont rien à cirer de la musique et à qui la variété de la TV françaises et les émissions des Carpentiers conviennent parfaitement). Et là dessus arrive cette bombe de Motorhead intitulée "Overkill" !
Et tout d'un coup, les punks trouvent un album à écouter avec les métaleux et même avec certains babas qui se souviennent des années psychés de Lemmy dans Hawkwind et tapent leur frime dans la cour du bahut en balaçant leurs références. Et tout le monde de crier Overkiiiiiiiiilllllll à plein poumons.
Avant de cartonner vraiment avec leur futur "Ace of Spades", "Overkill" est le choc sonore qui tétanise tput le monde. L'album rock et violent de cette année. Le truc qui donne envie de faire exploser les enceintes dans sa chambre et d'emm***** les parent et tous ceux qui n'aiment pas cette musique. Certains achetant même les maxi 45ts du groupe pour dégotter des morceaux inédits !
Overkill est la puissance dévastatrice et furieuse du rock à l'état pur. Guitares fiévreuses à deux mille à l'heure, basse saturée vrombissante et batterie pieds au plancher, double martèlement des deux grosses caisses, bourdonnement rythmique permanent sur un chant digne d'un zombie en période de réveil. Le choc ultime qui réconcilie tout le monde à travers un chaos sonore bourré jusqu'à la gueule de mélodies (si, si, écoutez bien le presque mid tempo de "Stay Clean").
Lire la suite ›
1 commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Don't sweat it, Get it back to you, Overkiiiiiiiiiiiiiiiil!!!! Mouahah Motörhead frappe très fort avec cette galette. Après un premier album plutôt bon, mais pas exceptionnel, Lemmy et sa bande font ici un bond de géant. Overkill arrache tout !

Cet album suinte le cambouis, les filles, l'alcool, bref l'ambiance très 70's du Rock. Car Motörhead, à l'instar d'AC/DC, est avant tout un groupe à l'esprit rock n' roll (mais bon je vous apprends rien...). On se complique pas la vie, pas de techniques excessives, on donne l'impression qu'il s'agit avant tout d'une bande de copains qui s'éclatent sur leur musique, la bière à la main. Très cliché certes, mais ça marche du tonnerre. La prod reste tout de même très pro. La batterie de Phil Taylor, très claire, ne semble jamais se calmer, les cymbales tremblent, les futs vibrent jusqu'au bout. La basse de Lemmy est évidemment présente, avec une bonne disto. Bref le rythme est bien mis en valeur sur ce disque. Mais Lemmy se distingue surtout par son chant. Peu académique au premier abord, ce type est le hard rock incarné (au coté d'Angus Young^^), sa voix éraillée n'est pas là pour vous séduire par sa justesse, mais plutôt pour vous faire headbanguer comme un fou. Un peu à l'image du disque, pas de démonstration, juste la musique. C'est l'essence du rock.

Bon déjà deux fois que je parle d'AC/DC, alors je continue. Le jeu d'Eddie Clark dans les solos ressemble beaucoup à celui d'Angus. Et comme la rythmique est entre de bonne main, pas besoin de beaucoup en rajouter.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Melomaniak COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 8 août 2016
Format: CD Achat vérifié
Zim! Bam! Boum! Prend ça dans la tronche. Quand ils débarquent avec leur Overkill en 1979, Lemmy et ses deux nouveaux amis ont déjà un album dans les pattes, le "satisfaisant à défaut de mieux" éponyme, et une formule qui, assurément, promet, l'agression du punk et l'énergie communicative du rock'n'roll dans un hard rock franc du collier, qui trouve enfin sa concrétisation. Faut dire que les affreux, sales et méchants pistoléros de Motörhead nous attaquent carrément à la lampe à souder, ça passe ou ça casse pour que ça passe. 35 minutes en férocité avec un chanteur et bassiste possédé (je ne vous fais pas l'article...), un batteur digne de l'Animal des Muppets (mais en moins PC), et un guitariste presque plus sage avec ses vieux tours "à la Scotty Moore", qui envoie bien quand même mais contrebalance aussi savamment le déluge de ses deux camarades. Et des chansons, évidemment !, dont cinq qui seront de ces morceaux qui reviendront souvent, lors des frontales performances scéniques du trio, jusqu'à sa toute fin (Overkill, Stay Clean, Capricorn, No Class et Metropolis) et 5 autres qui ne déméritent absolument quand elles enfoncent le clou de ce rock particulièrement sans compromis où tout va plus vite, plus fort et plus salement que chez la concurrence chevelue contemporaine ne laissant, en somme, que les exactions instrumentalement plus approximatives de quelques punk-rockers pour tenter de rivaliser avec l'énergie de ces trois speed freaks notoires.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus