undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
50
4,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:87,95 €+ 2,49 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Cet album est une référence absolue, quelque soit votre approche de la musique électronique. Même les anti-Jarre considèrent Oxygene comme une véritable révolution sonore.

Ce 1er album de Jarre composé de 6 thèmes offre un son planant, magique, cosmique avec des sonorités parfaitement résumées par le mot "oxygene". Ce disque est une bouffée d'oxygène et de détente.
Je connais très peu d'album qui dégage autant d'émotion. Vous pouvez écouter l'album en boucle, vous ressentirez toujours cette émotion intacte.

J'ai acheté l'album en K7 en 1990 et 20 ans plus tard je peux vous garantir que malgré toute l'évolution de la musique électronique, ce disque reste un pur chef d'œuvre qu'on garderait presque sur sa table de chevet, à côté de la bible et de sa première dent de lait. Ecoutez le, vous ne serez pas déçu de l'effet "Oxygene".

Concernant cette version "new master recording", c'est surtout une approche commerciale, dans le sens où l'enregistrement est identique à l'original, hormis quelques effets de fade-in fade-out et d'arrières plan plus prononcés. Pour information, pour sortir la version 5-1, Jarre était en conflit avec sa maison de disque de l'époque et il a dû reenregistrer l'album dans son intégralité. J'émet toutefois mes réserves vu la ressemblance avec l'original.

Achetez plutôt la version avec le DVD 5-1 / TDS comportant le concert live du 30ème anniversaire de cet album (Oxygene Live In Your Living Room). Le DVD semble être une claque monumentale (moins flagrante pour le CD).
11 commentaire| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est la pierre fondatrice, l'album sans qui Jean-Michel Jarre ne serait peut-être que le parolier occasionnel de Christophe, le fils du compositeur Maurice Jarre, un petit gars jouant avec ses synthétiseurs sans que quiconque n'en ait cure, c'est Oxygène.
Et pourtant, Oxygène n'est pas la première aeuvre de Jean-Michel Jarre, deux autres l'ont précédé, dont la bande-son des Granges Brûlées de Jean Chapot. Mais aucun des deux ne valait tripette, ne possédait le caractère progressif et électronique, l'exploitation de synthétiseurs qui, de plus en plus, peuvent se substituer à un groupe, un orchestre comme l'ont déjà compris Klaus Schulze,Tangerine Dream,Mike Oldfield ou, plus généralement, tous les claviéristes aeuvrant dans le rock progressif.
Bref, seul aux commandes, il n'a besoin de personne !, Jarre trouve ici une "niche" qu'il n'est pas prêt de quitter, celle d'une musique instrumentale et synthétique mélodique qui accroche l'oreille par ses petits thèmes simples et efficaces gonflés de multiples effets texturants lui conférant une vraie emphase sonique. Rien de très original en fait, sauf à être le premier français à donner dans un style que les précités pratiquent déjà depuis quelques années, mais du bon boulot, indéniablement et sans doute, déjà !, un sommet discographique après lequel il ne fera que courir sans jamais vraiment le rattraper.
Fondateur de la carrière d'un artiste devenu une institution chez nous, Oxygène est un opus qu'on conseille aux amateurs de musique synthétique théâtrale et harmonieuse, ce n'est pas si mal déjà.

1. Oxygene Part I 7:40
2. Oxygene Part II 7:37
3. Oxygene Part III 3:24
4. Oxygene Part IV 4:06
5. Oxygene Part V 10:26
6. Oxygene Part VI 6:24

Jean Michel Jarre - ARP 2600, EMS Synthi AKS, EMS VCS3, RMI Harmonic Synthesizer, Farfisa Professional Organ, Eminent 310U, Mellotron and the Rhythmin' Computer
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Même si, contrairement à ce qu'il prétends, Jean-Michel Jarre n'a absolument pas inventé la musique électronique instrumentale populaire (à l'époque de "Oxygène", Kraftwerk, Tangerine Dream ou Klaus Schulze avaient déjà derrière eux une oeuvre conséquente, avec des albums comptant même, encore aujourd'hui, parmi les meilleurs du genre - "Timewind", "Moondawn", "Rubycon", "Autobahn", "Phaedra", etc), il faut reconnaître que le musicien français (fils du célèbre compositeur de musiques de films) a "vulgarisé" le genre en quelque sorte, lui a donné une dimension planétaire, universelle, accessible, sans que la qualité en pâtisse à mon avis (du moins jusqu'à "En attendant Cousteau"), mais également et c'est ce qui pour moi constitue une sorte de tour de force, sans que l'on sente chez lui, et ce dès ce premier (véritable) album, la moindre influence, la plus petite ressemblance avec ceux qui l'avaient précédé.
Comme les deux disques suivants, "Oxygène" se compose de plusieurs parties enchaînées et numérotées, et il s'agit sans doute de la plus grande réussite de J.-M. Jarre à égalité avec "Equinoxe", mais plus encore que ce dernier peut-être, on est transporté loin de tout, haut dans l'azur, avec la seule compagnie du buveur d'air, sur les ailes de la paix intérieure, dans une bulle où l'on se sent merveilleusement bien, et ce grâce à une texture sonore d'une déconcertante fraîcheur qui nous enveloppe et nous envoûte, et grâce à une virtuosité et à une maîtrise des machines couplées à un génie mélodique hors du commun.
Un épisode sinon révolutionnaire du moins important dans l'histoire de la musique électronique, et un chef-d'oeuvre à ranger, tout comme le suivant, au même niveau que les meilleurs albums des maîtres (allemands) d'un genre dont c'était jusqu'ici la chasse gardée.
On voudrait que ça ne s'arrête jamais...
77 commentaires| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juin 2016
Après toutes ces années "Oxygène" reste pour moi la référence absolue en matière de musique électronique, idem pour "Equinoxe".
L'émotion esr la même que lorsque j'ai acheté pour la première fois cet opus en "K7", oui en "K7" !.
Certe d'autres avant lui avait déjà trituré leur synthétiseurs mais JMJ a su aller beaucoup plus loin dans le travail sonore et mélodique, il a réussi à ne pas tomber dans le piège facile des boucles "arpegiateur ect..." ils les utilisent mais avec parcimonie .
Du coup la musique qui en ressort est à mon avis de "la grande musique électronique".
Le son analogique y est aussi sûrement pour beaucoup, le travail fourni à cette époque par JMJ est colossal pour ce résultat car les sons n'existe pas ils faut les inventer et le stockage est beaucoup plus complexe qu'avec le matériel utilisé maintenant. D'ailleurs certains sons que l'on trouve dans les machines modernes on été créé par JMJ.
Bref cet album est intemporel, pour tous ceux qui ne connaissent pas JMJ dans ses débuts et qui pensent que sa musique est dépassée abandonnés vos préjugés et partez pour un voyage musical innovant en écoutant cet album.
JMJ à ensuite exploré beaucoup d'autres univers musical avec certe 1 ou 2 album un ton en dessous, mais il fallait rester dans la vague.
Je pense ne pas être le seul à attendre que JMJ nous refasse un album de la trempe d'oxygène ou d'Equinoxe sans se mettre la pression même si il y a une ressemblance avec l'ambiance de cette époque "d'autres le font bien".
Merci monsieur Jarre.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Dans la vie, les choses sont parfois faites de jolies et curieuses coïncidences.
Alors que le magnifique, autant que terrifiant, documentaire "HOME" de Yann Arthus Bertrand venait d'être diffusé à la TV, voilà qu'en fouillant dans un bac de disques d'occasion le lendemain, je tombe sur l'un de ces albums, qui avait, 32 ans plus tôt, secoué mes oreilles de minot violemment, en même temps qu'il m'avait conduit vers les multiples chemins de mon imaginaire.

Autant vous le dire, à l'instant ou retentirent les premières notes d'"Oxygène", l'émotion me submergea instantanément. Rien n'avait été oublié. Ainsi, toutes les notes, les ambiances, les climats et les sons me revenaient comme au premier jour.
Encore imprégné des images de la veille, je rapproche aussitôt celles-ci d'avec cette illustration (dans tout ce qu'elle nous raconte sur l'horreur à venir si l'on ne change pas très vite nos comportements égoïstes) et de cette redécouverte de l'oeuvre, qui me laisse encore aujourd'hui sans voix... Quelle beauté !!!

Fermez les yeux et laissez-vous emporter par ces tourbillons et ces nappes synthétiques intemporelles. Vous y découvrirez des paysages tour à tour chatoyants, apocalyptiques, et comme surgi de la nuit des temps. Vous serez aussi les témoins d'invasions multiples, témoins de la création, de la destruction d'une terre, qui, quoi que nous décidions de faire ou pas, reprendra un jour ses droits.

l'album se termine par des chants de mouettes, tandis que la mer continue imperturbablement de dérouler ses vagues. Est ce que les hommes continuent de glisser sur l'une d'entre elles ? L'auteur ne nous le dit pas. Nous seul avons la réponse.

"Oxygène", premier album publié par Jean Michel Jarre, est un disque rempli de beautés et d'une densité inouïe. Souvent triste également, et bien que paru en 1977, cette première oeuvre ne m'a pas semblé avoir vieilli tant que ça. Mieux encore, elle est parvenue à m'émouvoir encore plus que 30 ans auparavant, tant sa force et sa puissance mélodique semblent s'être décuplés tout au long de ces années.
Un exploit en somme, sans aucun doute. A nous d'en faire autant. 20/20
1212 commentaires| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2013
1976: L'année de la sécheresse... et de "l'impôt sécheresse" immédiatement concocté par Giscard, l'occupant de l’Élysée. Chirac, Premier ministre, de son côté signe le décret sur le regroupement familial des étrangers qui fera tant parler, puis il claque la porte, ulcéré par le snobisme de Giscard! Le bachotage au lycée, ça marche, la preuve dans la classe on est pas des lumières et on vient de décrocher le bac C!

Une bouffée d'"Oxygène" fut la bienvenue après tout ça! Une musique électronique, désincarnée mais inventive, novatrice, rafraîchissante, qui chassait à point nommé les miasmes de l'année en cours! Jean-Michel Jarre se révélait être le digne descendant de Maurice Jarre compositeur émérite de tant de musiques de films célèbres!

"Oxygène", une date importante, sans conteste, dans l'histoire de la musique!
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 février 2015
Avec d'autres musiciens comme Neu!, Can, Tangerine Dream et surtout Kraftwerk, Jean Michel Jarre fait partie de ceux qui ont popularisé la musique électronique mondiale grâce à des compositions réalisées à l'aide de très nombreux instruments, notamment des synthétiseurs.
"Oxygène", qui fait encore aujourd'hui partie des meilleures ventes de l'histoire de la musique française avec plus de 18 millions d'exemplaires vendus, aborde la "musique planante" en proposant des sons aériens et mélodieux, contrastant furieusement avec les oeuvres sombres de Kraftwerk (notamment Autobahn, sorti deux ans plus tôt en 1974).
A posséder avant tout car il s'agit d'un disque fédérateur.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 novembre 2001
A tous ceux qui s'intéressent un peu au début de la musique électronique, je conseille fortement d'acheter cet album. Jarre a révolutionné la musique moderne. Alors qu'en 1976 il était impensable de faire de la musique sans paroles, lui a IMPOSE partout sa musique instrumentale, unique et futuriste. Des sons organiques provoquant des émotions ont lancé sa carrière.A tous ceux qui pensent que JARRE est démodé, écoutez le générique de la pub pour la C5 de Citroën, vous serez surpris de savoir que c'est Oxygène(part 2). Merci JMJ, pour avoir traversé les âges...
22 commentaires| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 octobre 2015
Bien, un classique qui malheureusement n'a jamais était renouvelé.
Pièce incontournable ne fusse que pour l'histoire de la musique électronique.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 décembre 2015
Ah, Jean Michel Jarre, et ses incroyables musiques ! Ce qui les rends légendaires !
On ne peux que adorer, et et entrer dans un univers qui n'appartient qu'à ces musiques même !

Excellent !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €
6,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)