• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passions. La Princesse de... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Édition lu en bon état avec traces d'utilisation.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Passions. La Princesse de Clèves Broché – 6 septembre 2012

3.7 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 17,00
EUR 11,80 EUR 6,99
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Romans et littérature
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .



Description du produit

Extrait

Retour vers le roman

La Princesse de Clèves est un livre âgé. Quand on l'entame, il sent la poussière. Les premières pages nous plongent dans un milieu où les figures ornées de patronymes oubliés et de titres vétustés découragent l'effort. Il reverdit aujourd'hui, mais, pour avancer, il faut une certaine constance, et même de la vaillance. Le début manque d'air, on étouffe. Puis on s'habitue, les ombres s'éclaircissent, on poursuit, et on va jusqu'au bout.
Ensuite, pourvu qu'on fouille, on perçoit la complexité qui fourmille sous le déroulé de l'intrigue : une myriade de détails discrètement éloquents et, moins visibles, plusieurs degrés de sens qu'encadre la mécanique d'un récit rectiligne. La vie de l'héroïne tend le fil conducteur, mais l'ensemble compose son destin.
Les digressions, paraît-il, distraient du sujet central ? Elles ont leurs raisons. Le roman décline ses épisodes en parfaite cohérence. Pas de surplus, aucun déchet. Lorsqu'il le découvrit, Fontenelle, philosophe en herbe (lui qui, à un mois près, vécut jusqu'à cent ans, était novice à l'époque, il avait vingt et un ans), le relut, émerveillé, trois fois de suite. Donc il le lut, d'une même foulée, quatre fois en tout. C'était un esprit neuf.
Je devais revenir vers ce livre. Ce retour relève du hasard, mais, plus encore, d'une exigence morale. Prisonnier volontaire, je n'ai d'ailleurs jamais cessé d'y revenir. En mon adolescence, il y a longtemps, au lycée, l'ayant lu pour la première fois, j'en fus saisi comme tous les adolescents mériteraient de l'être. Ils ne le sont plus à présent, ou trop peu. L'enseignement de la littérature s'est largement dépouillé de sa mission : donner accès aux oeuvres, en favoriser le goût. Autrefois, les professeurs de lettres visaient à la délectation des mots, tentaient de faire vibrer la langue. Ils se penchaient sur les personnages, leur prêtaient une réalité. Ils glosaient selon leur talent, glanaient ce qu'ils pouvaient, paraphrasaient à l'occasion, ce qui n'avait aucune importance : l'essentiel consistait à s'enfoncer dans le texte en le commentant ligne à ligne. Pas de théories blindées, mais du jugement avec de l'ardeur. Les élèves, impressionnés par la richesse des récits et des styles, voyageaient au-delà d'eux-mêmes. Ils quittaient le langage quotidien pour des lectures qui les grandissaient. L'imagination les emportait vers des terres inconnues.
Ce qu'ils lisaient leur appartenait, ils conservaient ce trésor en eux, même à leur insu. C'était une aventure. Les dépayser, affiner leur langage, leur transmettre un legs ancestral, les hisser vers le meilleur d'eux-mêmes, voilà quel était le but. Temps révolus. Le principe d'utilité, cette sécheresse, prévaut désormais. Le crin de l'analyse arrache la peau, le froid de sa lame tranche les nerfs, son pilon broie les muscles. Assassinées, les pages vivantes. On a transformé les professeurs de lettres en médecins légistes. Honneur aux récalcitrants qui s'obstinent ! Ils sont les gardiens de la flamme.
Combien de fois l'ai-je étudié, ce roman, pour l'enseigner dans des établissements divers, classes de collège, universités, jusqu'au Japon ? Publics différents, réception unanime : d'un abord ardu, il se révèle dans l'éclosion des questions qu'il renferme. Déchiffrement inépuisable : il ne se ressemble jamais. Je l'ai lu aussi souvent que je l'ai sondé. Chacune de ses lectures apporte des lumières.

Revue de presse

Voici le livre qui réconciliera tous les lecteurs avec La Princesse de Clèves. Une précision : il est lisible, et avec un plaisir fou, par les étudiants de classe de quatrième comme par les caissières de supermarché, que le précédent locataire de l'Elysée prenait ouvertement pour des demeurées. Jean-Michel Delacomptée, lecteur avant d'être professeur, nous propose une lecture aux multiples entrées : sentimentale, politique, existentielle. La Princesse de Clèves est avant tout un grand roman d'adolescence...
La Princesse... est un "roman policier" autant qu'un roman d'initiation aux jeux et aux drames de l'amour. Jalousie, aveuglement, confiance, mensonge, fidélité, cynisme : tout est là. Idéal pour nos adolescents assommés par une lecture officielle de l'histoire littéraire. (François Busnel - L'Express, novembre 2012)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 4 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

20 février 2016
Format: Poche|Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
10 février 2013
Format: Broché|Achat vérifié
3 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
22 décembre 2012
Format: Broché|Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
3 avril 2013
Format: Broché|Achat vérifié

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?