undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Rentrée scolaire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles
6
3,8 sur 5 étoiles
Format: Album|Modifier
Prix:28,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Paul à la campagne est le premier album de la série autobiographique de Michel Rabagliati. Dès les premières pages vous serez plongé dans l'atmosphère québécoise et les expressions typiques du pays qui soufflent un vent de fraîcheur incroyable. L'album présente deux histoires, celle qui donne son nom à l'album ainsi que "Paul apprenti typographe". Dans chacune d'elles, l'auteur nous relate de façon intimiste ses souvenirs avec à la fois une pointe d'humour et de nostalgie. La scène de la sortie à la campagne en voiture me rappelle beaucoup celle du film C.R.A.Z.Y. qu'elle a peut-être inspirée d'ailleurs. Rabagliati nous expose ses souvenirs d'enfance ou d'adolescence (faire le dur en tirant sur les tourterelles puis être rongé par le remords pré-écolo à peine l'oiseau abattu, le décès du père d'un copain qui fait la une des journaux, etc.) Il confronte ses souvenirs de gosse avec ceux que de sa fille est en train d'acquérir avec beaucoup de tendresse et de nostalgie au moyen du prisme du changement de perspective que l'on a lorsqu'on devient papa.
La seconde histoire a valeur documentaire car elle nous conte les ficelles d'un métier aujourd'hui disparu, celui de typographe dans les années 1970, maintenant que l'ordinateur est venu planifier tout cela. C'est un fourmillement d'anecdotes et de scènes cocasses avec ce regard à la fois naïf, tendre et distancié. On jubile à redécouvrir ces gigantesques machines oubliées. Il perfectionnera encore son style narratif dans les albums suivants (d'où mes 4 étoiles et non 5), quant au dessin, il est déjà au top, noir et gris optique (la technique du gris est un peu différente dans les trois derniers albums parus) à la fois simple, stylisé et bourré de détails, un vrai régal.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 février 2014
Par un heureux hazard, j'ai commencé la série "Paul" par les derniers volumes.
En effet, à la lecture de ce premier ouvrage, je ne suis pas certain que j'aurais voulu lire la suite.
Le trait n'est pas aussi intéressant que dans les titres qui suivent.
Pour ceux qui commencent par ce livre, je vous encourage vivement à poursuivre la série, c'est un véritable régal qui aborde de nombreux sujets dans lesquels vous allez rapidement vous identifier.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juillet 2011
La série des Paul de Michel Rabagliati est une cure de douceur, un bol de nécessaire poésie. L'auteur canadien se met en scène avec tendresse à travers des petits riens de la vie finement et justement observés. Le dessin est tendre tout comme les récits. Ce Paul devient vite un ami pour le lecteur, on a l'impression parfois de feuilleter un album de photos, on partage des tranches de vie, des tranches d'amour, c'est juste, drôle et on en redemande.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 août 2012
Heureusement qu'une copine Québécoise a attiré mon regard vers la série des "Paul", sinon je serais vraisemblablement passé à côté. Eh bien je dois dire que ça a été une bien agréable surprise que cette mince BD (une cinquantaine de pages à tout casser) où nous suivons le dénommé Paul dans ses petites aventures. L'aspect qui m'a le plus plu, si j'ose dire, c'est le parler québécois qui est typique d'un accent bien étranger et bien typé. C'est si dépaysant d'entendre expressions et mimiques de là-bas !

Concernant la BD, elle se découpe en deux : la première relate les souvenirs d'enfance à la campagne et notamment l'anecdote de la carabine (qui m'a bien fait rire). La deuxième, c'est la découverte du métier de typographe qu'exerçait son père. Toutes deux montrent un Paul heureux, curieux et en phase avec son environnement. C'est du bon à tout point de vue ! J'ai d'ores et déjà emprunté trois autres volumes de la série et pense bien m'y mettre dans la foulée pour rester dans le même état d'esprit.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mai 2016
Les dessins sont agréables, légers, comme les petites histoires évoquées. Les souvenirs de l'enfance se mêlent au présent. Les personnages sont bien tracés, présents et attachants. Le ton est juste. Un moment bien agréable, comme une tasse de thé par un après-midi pluvieux alors qu'on est bien à l'abri et bien au chaud, bien installé au fond d'un fauteuil douillet.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 mai 2014
la série Paul est toujours aussi sympa à lire, toutes ces expressions qui nous emportent au canada, mon seul regret, Paul à la campagne est vraiment trop court!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

18,00 €
21,40 €
23,00 €
24,60 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)