• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Paysage de fantaisie a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par gougachoc
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Conf photo nickel à part un très vague pli de lect
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Paysage de fantaisie Poche – 1 janvier 1973

4.2 étoiles sur 5 6 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 10,35
EUR 10,35 EUR 7,65
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Paysage de fantaisie
  • +
  • L'ile atlantique
  • +
  • Le Bon Sexe illustré
Prix total: EUR 34,40
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Les éditions de Minuit 1973 Paris in 12 Broché , 230 pages . --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
J'entends piailler sur ce texte. On ferait mieux d'en examiner les résonances, l'étrange onde de nostalgie que cette pierre jetée en nous suscite, son hermétisme, sa vraisemblance terrible. Des auteurs contemporains, Bataille notamment, avaient conceptualisé "l'expérience des limites". Tony n'est pas un conceptuel. C'est dans le domaine du viol, et de la violence en général, qu'il va chercher non pas je ne sais quelle thèse à formuler, mais des matériaux à exhiber. Le viol est toujours une dépense gratuite, non insérable dans une économie, non métabolisable, producteur seulement de rage et de déchets. Au centre de ce livre, et cela depuis le début, un rebut du genre humain évoque son enfance saccagée, son innocence perdue, avec cette solution de continuité qui en fait aussi l'enfance et l'innocence, irrémédiablement, d'un autre. Et cette perte, cette mise au rebut, n'est pas le fait d'une agression accidentelle et isolée, mais d'une machinerie organisée dont quelques rouages sont décrits. Décrits avec un humour dont le seul antécédent se trouve chez Sade, dans les "120 Journées" notamment. Qui est visé dans cette allégorie? Question inopérante: qui était visé dans les "paysages de fantaisies" de certaines peintures bien énigmatiques de la Renaissance italienne? Et plus encore: visé, qui ne l'est pas?Lire la suite ›
2 commentaires 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Il fut un temps où Tony Duvert comptait parmi les écrivains les plus prometteurs de la littérature française. Il a écrit deux chefs d'oeuvre absolus : "L'Île atlantique" et "Paysage de fantaisie". Dans ce dernier livre, qui doit beaucoup au nouveau roman, il est question d'une troupe d'enfants retenus prisonniers dans un château par des tenanciers fort louches. La narration passe d'un enfant à l'autre sans crier gare, construisant cet univers de violence et de camaraderie comme un kaléidoscope vertigineux. Dans sa trame de détail, ce livre est d'une précision acharnée, doté d'un sens du détail qui va au-delà du réalisme : Duvert, comme Tolstoï, fait littéralement exister ce qu'il évoque, avec une densité inouïe. Il convient de dire que ce livre est très dur, très violent, parfois insoutenable. Mais ce n'est en aucun cas un livre complaisant. Ici comme ailleurs, les adultes sont des prédateurs, des manipulateurs, et les enfants sont des fauves en puissance qui ont en partage la camaraderie et l'innocence des choses de l'argent - ce qui ne les dispense pas d'une cruauté inouïe. Le sexe est partout, sous une forme hyper naturaliste, qui pourra choquer.Lire la suite ›
2 commentaires 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Livre dévoré par la substance d'une thématique scandaleuse en irréversibilité permissive et sans aucun contrôle moral établie. Tony explore et racle l'habitacle jonché d'excréments purulents des perversions abominables exhibées en noirceurs des profondeurs exécrables de l'âme. Le narrateur, probablement adulte s'oxyde le cerveaux dans des souvenirs évasifs tenus en procuration par des enfants qui vont avoir les rôles principaux et raviver ainsi l'aigreur de l'horreur qui à lui même vécu au même âge. Puis les images vont progressivement devenir de délinquants subterfuges d'odieux sadismes, perpétrés par des majeurs et sacidifiants dans des carcinones boulimiques et étouffantes. Alternant ces abominations insoutenables dans du laxatif attendrit provisoire, cela n'empêchera nullement ces cauchemars de nous éveiller brusquement, tout en faisant cesser les bourrasques qui balayent tout sur leur passage. Lecture qu'on ne peut interpreter que d'un seul degré. Celui du dégoût et de la condamnation totale de la contamination et l'épuration de l'innocence. Cette pureté devant demeurer vénéré chez l'enfant, condensé en elle seule de la suprême beauté de cette âge absolu. Raremement cette condamnation n'aura été aussi précise et formelle, se statufiant sous la coupelle des esprits saints, affectueux et aimants, délibérement tournées dans le bon sens. Celui qui rejette toutes forme de contraintes et souffrances infligées aux enfants. Coeur sensible et fragile, devront peut être toutefois s'abstenir, d'ou ma notation par préférence et en déférence modérée et "prudente", mais lecture salutaire et édifiante.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?