undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Pearl Jam
 
Zoom
Voir une image plus grande (avec un zoom)
 

Pearl Jam

2 mai 2006 | Format : MP3

EUR 10,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 11,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:52
30
2
3:27
30
3
2:19
30
4
4:27
30
5
4:21
30
6
3:35
30
7
3:03
30
8
2:56
30
9
4:07
30
10
0:52
30
11
3:42
30
12
5:26
30
13
7:08
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Benjamin Lab MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 19 mai 2006
Format: CD
Souvent présenté par la presse spécialisée comme le retour aux sources de Pearl Jam, cet album s'inscrit plutôt comme un saut entre Vitalogy enrichi de la maturité acquise par le groupe dans l'intervalle. En effet, si le groupe n'a jamais cessé de sonner comme du Pearl Jam, en grande partie en raison de la voix identifiable de Vedder, ses albums s'étaient légèrement complexifiés et un peu assombris. Pour son dernier opus, PJ remet la sauce et se donne un coup de jeune, sans pour autant revenir aux origines de Ten...d'entrée de jeu, le titre « Life Wasted » pose le décor, un peu à l'instar d'un « Breakerfall » de Binaural, mais avec la bonne humeur en plus. Le disque se poursuit avec une montée en puissance symbolisé par l'excellent « Severed Hands » qui culmine avec un assaut final guitare+batterie absolument incroyable. Le tout suit avec le Zeppelinien « Marker in the Sand » avant de calmer le jeu sur « Parachutes ». Le disque se conclut sur le magnifique « Inside Job » long de 7 minutes. Un retour aux sources donc, pas un retour en arrière. Et un titre éponyme en forme de marqueur d'identité.
Remarque sur ce commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Qu'ils sont rares ces temps-ci les groupes "vrais", spontanés, intransigeants sur la qualité de leur démarche artistique; ceux qui durent sans vendre leur âme.

Pour ceux qui marchent dans la mode et se laissent imposer la musique qu'ils écoutent, Pearl Jam est un vieux groupe, une sequelle anachronique du grunge de Seattle. Pour mes congénères et moi il s'agit probablement de ce qui se fait de mieux en matière de rock ( voire au delà de ce genre), loin des éphémères groupes en "the" qui polluent nos ondes de leurs pitoyables imitations des clash, ramones, etc...

Après deux albums assez décevants (à quelques chansons près) Pj revient avec energie à la recette de "vitalogy", "yield" ou "no code": plusieurs titres (WWS, comatose, big wave, life wasted..) à base de riffs punkoîdes, batterie hargneuse, basse mélodique et la voix de Vedder tour à tour fissurée et envoûtante. L'enregistrement "live" brut de décoffrage est pour beaucoup dans l'ambiance d'urgence et d'engagement qui émane de ce 8e opus. Ajoutez à cela quelques chansons plus intimistes, mélancoliques (les sublimes gone et parachutes)....secouez....appréciez avec volupté en attendant les concerts en France en septembre.
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Mélomania COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 15 mai 2015
Format: CD Achat vérifié
Ayant testé de l'expérimentation tous azimuts de leur formule originelle depuis quelques albums, avec des hauts (Vitalogy, No Code, Yield) et des moins hauts (Binaural et surtout Riot Act où, franchement, on se demandait où le groupe voulait en venir), Pearl Jam décida, en 2006, de revenir aux fondamentaux sur un album justement éponyme doté, c'est le moins qu'on puisse dire, d'une étrange pochette qui a nuit à sa postérité.
C'est un fait, cet éponyme souvent surnommé Avocado (on comprend pourquoi), est débarrassé des affectations qui avaient, selon leurs détracteurs, empesé leur répertoire d'inutiles coquetteries. Evidemment, ceux qui appréciaient les détours pris par la formation en seront pour leurs frais, ce n'est pas le Pearl Jam glissant vers le classic rock, flirtant avec la folk américaine, tentant quelque étrange redéfinition de son son, c'est un groupe de hard rock, franc, direct et sans état d'âme auquel nous avons affaire, de fait, c'est assez surprenant mais ce n'est pas tout. Parce que c'est l'autre surprise de l'album, si un retour aux sources est évident, il l'est sans les élans dépressifs qui peuplaient un Ten ou un Vs.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Pearl Jam est de retour avec cet album à la pochette énigmatique qui évoque plus l'amérique du sud que les USA d'aujourd'hui ! Et pour cause, la critique est toujours là, le groupe lutte toujours contre la guerre et la société américaine.

Ce disque est un grand PJ car pour moi il renoue avec les énergies originelles (ce qui ravira les fans !) mais n'oublie pas dans une deuxième moitié du disque, d'explorer des univers musicaux plus oxygénés, plus aériens pour finir avec un Inside Job magnifique, (un PJ prog ??)

Bref ce disque est pour moi celui d'un Pearl Jam qui muri et fait entrer sa musique dans une autre dimension sans oublier d'où il vient. Le son puissant est toujours là, le coté brut aussi et on sent que queque chose tente de naitre du plus profond... la fin sèmerait-elle la graine du PJ de demain ?
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique