Acheter d'occasion
EUR 25,47
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par leninco
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: B 20 B expédié le jour même à 14:00, sauf samedi et dimanche, avec suivi la poste ( sauf pour l'étranger ) , réception sous 24 ou 48 heures' (sauf retard de la poste)
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Pedro Almodovar Relié – 21 octobre 2000


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
EUR 25,47

Livres scolaires
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Amazon.fr

Qui croirait que l'auteur de films aussi exubérants qu'Attache-moi à l'univers aussi kitsch et coloré que Femmes au bord de la crise de nerfs et pour qui la seule loi est celle des sentiments, est une personne pudique ? Pourtant, Pedro Almodovar revient sur ce trait de caractère au cours des entretiens qu'il donne à Frédéric Strauss de 1994 à 2000. Ensemble, ils évoquent le parcours et les films de ce maître de la narration. L'expression Le Labyrinthe des passions du titre d'un de ses films, témoigne du travail d'Almodovar. Explorateur du désir mû par une imagination débordante, il mélange les genres : le féminin et le masculin, le drame et la comédie. Peut-être faut-il regretter la rigueur un peu stricte de ce "livre d'école" tel que le définit Almodovar. Toutefois, comme tout bon livre d'école, il éveille l'attention et donne les clés pour pénétrer plus profondément le monde de ce cinéaste, spectateur des autres et de la movida madrilène, mais qui se livre aussi. Sans doute n'est-ce pas un hasard si cet ouvrage s'achève sur Tout sur ma mère, somme des thèmes chers à Almodovar, film de la maturité. --Sophie Paviot

Quatrième de couverture

En 1989, Femmes au bord de la crise de nerfs sortait en France et attisait la curiosité pour un réalisateur de comédies très espagnoles et très originales : Pedro Almodovar. En 1999, un mélodrame, Tout sur ma mère, donnait toute la mesure d'un très grand cinéaste : Pedro Almodovar. D'un film à l'autre, de l'effet de surprise à la consécration, le chemin parcouru est grand. Il est aussi très personnel. Des femmes au bord de la crise de nerfs aux femmes en pleine crise de larmes de Tout sur ma mère, se raconte l'histoire d'un cinéaste qui a su imposer un univers fort, très repérable, et nous y entraîner avec une liberté qui, justement, bouleverse les repères. Du rire aux larmes, du rose au noir, du Madrid de la " movida ", de son premier long métrage, Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier (1980), à la scène des Oscars vingt ans plus tard, quel est le fil qui relie les films et donne sa cohérence à l'oeuvre ? De l'écriture du scénario au choix du générique, Almodovar est l'auteur complet de ses films. Sa " griffe " est particulièrement sensible dans la conception des décors, où l'on retrouve toujours une variation, plus ou moins marquée, sur cette inspiration pop et kitsch devenue, peu à peu, un véritable style Almodovar. Un style nourri de multiples rencontres avec les peintres et graphistes qui ont fait, au même moment, le renouveau artistique espagnol, de Barcelone à madrid : Mariscal, Ceesepe, Dis Berlin, Juan Gatti... Tout au long de ses entretiens avec Frédéric Strauss, la parole du cinéaste se déploie librement, rompant avec les limites de l'interview pour varier les discours. Evocation de souvenirs d'enfance, explication technique d'une scène, récit d'un scénario jamais filmé, commentaire amoureux et cinéphilique de films fétiches, interprétations personnelles de la signification d'un objet, d'une image, d'un personnage... Les interventions de Pedro Almodovar sont aussi prolifiques que l'univers où elles nous guident. Un univers qui se dessine également à travers les documents de travail du cinéaste et de ses proches collaborateurs : photos, dessins, textes, partitions, maquettes... Le livre retrouve ainsi le mouvement d'une création toujours renouvelée.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?