EUR 9,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Penderecki : Utrenja a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 7,99

Penderecki : Utrenja

4.3 étoiles sur 5 3 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
16 neufs à partir de EUR 5,69 3 d'occasion à partir de EUR 6,95
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés



Produits fréquemment achetés ensemble

  • Penderecki : Utrenja
  • +
  • 20th Century Classics : Penderecki (2 CD)
  • +
  • Penderecki : Passion selon Saint Luc
Prix total: EUR 27,99
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Chef d'orchestre: Antoni Wit
  • Compositeur: Krzysztof Penderecki
  • CD (6 mars 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Naxos
  • ASIN : B001U1L9UI
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5 3 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 87.385 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
6:11
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
2
30
16:38
Album uniquement
3
30
6:34
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
4
30
2:10
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
5
30
8:41
Album uniquement
6
30
2:23
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
7
30
6:39
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
8
30
8:21
Album uniquement
9
30
3:43
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
10
30
2:49
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
11
30
2:41
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
12
30
1:42
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
13
30
6:04
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 

Descriptions du produit

Ispirato dalla liturgia ortodossa per il Sabato Santo Warsaw Philharmonic Orchestra; Warsaw Boys Choir, Warsaw Philharmonic Choir


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Sur l'œuvre elle-même, je n'ai pas grand chose à dire, assez d'accord avec les commentaires précédents, si ce n'est que je la trouve assez belle, bien que d'inspiration inégale, et contenant quelques longueurs et pesanteurs... Elle n'a pas autant de force que les plus belles pages des années 60, notamment la Passion selon Saint-Luc, mais elle garde une violence faisant penser au Dies Irae de 67, avec moins de vivacité, moins de finesse, moins d'urgence. C'est, cela dit, une œuvre importante qui n'est pas encore entachée des lourdeurs pompières des compositions des années 80 et suivantes... Elle vaut indéniablement l'intérêt que vous voudrez bien lui porter...

Ce qui motive mon commentaire, c'est le couple Wit/prise de son, de qualité discutable... Je l'ai déjà dit ailleurs, la direction d'Antoni Wit n'est pas parfaite, manque de sécheresse, d'énergie, de rapidité, de clarté et de précision. Le discours est souvent plus pâteux et pesant qu'il ne devrait, moins lisible qu'on pourrait le souhaiter, et je soupçonne Antoni Wit d'avoir une esthétique plus adaptée à l'académisme du Penderecki des années 80 à 2000 qu'à la créativité pleine de vie de celui des années 60-70. Wit a une direction "officielle", elle-même empreinte d'un certain académisme... Ça manque de nerf.

Mais le résultat que nous donne à entendre ce CD n'incombe pas qu'au chef, et je dois lui rendre justice en incriminant aussi l'enregistrement...
Lire la suite ›
2 commentaires Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Utrenja est une oeuvre peu connue de Penderecki pourtant majeure et caractéristique de ses productions de la fin de sa période avant-gardiste.

Utrenja constitue comme l'a déclaré le compositeur le complément qui forme un tryptique avec la terrifiante passion selon Saint Luc (dont vous trouverez le commentaire par mes soins sur Amazon). Il s'agit donc d'un opus à caractère religieux, composé en deux parties. La première, écrite en 1970, décrit la mise au tombeau du Christ. La seconde, conçue en 1971 sur une commande de la radio Ouest Allemande, met en musique la résurrection du Christ. Chacune des parties peut se jouer indépendamment de l'autre et leur création fut d'ailleurs séparée dans le temps même si elles sont aujourd'hui le plus souvent interprétées de façon couplée.

La mise au tombeau du Christ est d'une teneur terrifiante. C'est à un déchirement que nous assistons, à l'écroulement de la foi et de la confiance que les apôtres avaient mis en Jésus, à l'avènement d'un monde sombre, d'où la lumière a disparu semble-t-il à jamais. La musique y est d'une intensité dramatique parfois à peine soutenable et qui ne cesse de progresser au fur et à mesure que la partition avance. Les cris sont rendus par une stridence constante, une dissonnance souvent presque physiquement désagréable destinée à déstabiliser, à anéantir l'auditeur.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Je suis une inconditionnelle de Penderecki.Je possède presque tous ces oeuvres en CD. Ce nouveau CD fait découvrir deux oeuvres religieuses des années 1970. C'est une époque chez Penderecki où son écriture prend son envol vers son propre style. Le timbre est l'élément majeur de ces deux pièces. Il y a une couleur ,une matière, une épaisseur fantastique.
l'interprétation est absolument parfaite et extraordinaire comme toujours avec Antoni Wit. Les chanteurs et le choeur merveilleux. pour les passionnés de penderecki, jetez-vous sur ce CD.
7 commentaires 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x93fbac60) étoiles sur 5 9 commentaires
17 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x93fc77b0) étoiles sur 5 Sonic Spectacular! 1 mai 2009
Par J. Wright - Publié sur Amazon.com
Format: CD
If you like thorny and extravagant High Modernism, then you must hear this. I used to love this piece (circa 1970 when it was written), but no recording has been available for decades. Now comes a new recording from modest little Naxos, and it is a stunner - with a huge dynamic range and excellent work from the Warsaw Philharmonic and conductor Wit, who seems to specialize in these enormous choral works.

The chorus sings, shouts, chants, and whispers in sliding atonal clusters of sound, surrounded by great dramatic outbursts from the orchestra (there is a big part for the bass drum and something that sounds like an anvil!). Better yet are the several Basso Profundos who sing demented church-style chants. Interspersed are a number of quieter sections that recall, alternatively, Palestrina, Slavic folk songs, and Orthodox church music. It all builds repeatedly to gargantuan, even frightening, climaxes (your neighbors will hate you). Charles Ives used to boast the he didn't write music for "sissies" - neither did Penderecki.
11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x93fc7804) étoiles sur 5 "Liberating sound beyond tradition" 13 mai 2009
Par Tym S. - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Krzysztof PENDERECKI, "Utrenja"

"All I'm interested in is liberating sound beyond all tradition," declared the young Penderecki, who in the 60's formally undermined Communist control of Poland by using mostly textures and tones in avant-garde compositions, and flaunting catholic sources under an athiest state. His two-part "Utrenja" is a challenging and emotional evocation of the "Entombment" (I) and "Resurrection" (II) of Christ. This 1971 duo carried deep metaphorical resonance for the generation chafing under the post-'68 crackdown, and propelled Penderecki's international support.

These are mainly choral pieces, led by three male and two female soloists, backed by a ephemeral choir and very percussive orchestra. They use the voice for emotional textures, not as angelic arias, to convey the anguish of the death of Jesus and astonishment at his return. Voices declare, argue, whisper, and lament. They shift between dissonant thickets of babble, chanted recitations, transcendent tones, penitent solos, fragmented murmurs, alarmed clarions, and white noise. It is intense and strangely beautiful. Sharp, bold orchestral rapids direct the flow of vocals like a rocky stream. This is a music of deep drama and complex emotional range, an epic story played out through a sonic landscape. Far from an aloof exercise, it is breathless, eerie, and alive.

Penderecki's use of driving percussion, dissonant or alien choirs, and tense silences made him a natural for edgy film scores; many of his works have been used to classic effect in such films as Friedkin's "The Exorcist", Kubrik's "The Shining", Lynch's "Wild At Heart" and "Inland Empire", and Cuaron's "Children of Men".
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x93fc7c3c) étoiles sur 5 Another choral masterpiece from Penderecki! 23 février 2010
Par Eric S. Kim - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
St. Luke Passion was the first classical piece that I have ever heard from composer Penderecki, and about halfway through, I became an admirer. Krzystof Penderecki, a famous 20th-century composer, has created dozens of compositions that belong to the modernist genre. Most of his works rely on bizarre textures and orchestrations, resulting in some hauntingly scary music that you would normally hear in horror films. While not all of his works are strictly avant-garde, he has created some truly stunning pieces nonetheless. Utrenja is a great example of his genius, as it is full of passion and drama. Created from 1970 to 1971, this choral composition about the death and resurrection of Jesus Christ has been given a very positive response since its premiere, and it's pretty simple seeing why. Unusual orchestral and vocal effects dominate throughout: plucking strings, whispering choir, etc. It's very complex music, but strikingly mesmerizing at the same time. This CD from Naxos shouldn't be too hard to ignore. It has some wonderful performances from the Warsaw Philharmonic Choir & Orchestra, as well as from maestro Antoni Wit & the soloists. You can tell that these people have put a lot of effort into this recording just by listening. No lack of emotion, no wrong notes, no mistakes in timing, it's an almost perfect recording. In conclusion, I would call this an ideal desert island CD, and the purchase was well worth it.
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x93fc7c24) étoiles sur 5 Utrenya by Krzysztof Penderecki is a gem of polysemic possibilities 23 août 2011
Par Danuta Z. Hutchins - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
In his two partite work "Utrenya" Krzysztof Penderecki surpassed his former compositions, at the same time, returning to his "Trenody to the Victims of Hiroszima". Drawing upon the Old Church Slavonic "dwuglos", or double voice tradition, the composer expanded its possibilities by adding assonance and series of contrapuntal vocal passages; in which the male voices signal their roles in missal ceremonies. The female voices, prominent in the first part of this composition, add tonality and color, as they lead into the issuing conversations between the strings and percussive elements that shock by their adumbrative values. Celebrating Christ's ressurrection, part two unveils many novel approaches to Penderecki's musical language. The fact that this composition, while created at the Western neighbors' request, had been written during a very trying period in Poland's history, (the martial law period and the rise of the "Solidarity" movement) makes it a polysemous creation where several layers of meaning blend to elevate this work to larger secular and religious significance. Penderecki's genius never ceases to excite the connoisseurs of modern music.
13 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x93fca00c) étoiles sur 5 If you love this piece try to get the earlier versions 10 mai 2009
Par I. Zopen - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
This is certainly a worthwhile recording of this monumental piece, and I would recommend it; however, serious Penderecki collectors will want to stick with the 1973 Polskie Nagrania recording also by the Warsaw Philharmonic. If you are a particularly fortunate record hunter, you may someday see the 1971 Eugene Ormandy Philadelphia Orchestra recording (only on LP). If you see it, buy it. The only drawback is that it is only of Part I of the piece and not Part II. In my opinion, the Ormandy is the best. Another collectors note: The Polskie Nagrania recording was also once published in the form of a Phillips Box Set (2LP's). That would be the 'holy grail' collector's item.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?