• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
La Pensée de midi : Arché... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par L'Encre à Palabre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Envoi dans les 24 heures depuis la France
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La Pensée de midi : Archéologie d'une gauche libertaire Broché – 13 septembre 2007

3.7 étoiles sur 5 3 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,00
EUR 19,00 EUR 11,44
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La Pensée de midi : Archéologie d'une gauche libertaire
  • +
  • Le postanarchisme expliqué à ma grand-mère : Le principe de Gulliver
Prix total: EUR 37,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

L'individualisme altruiste

Les anarchistes entretiennent bien souvent avec l'histoire de leur sensibilité la même relation que les croyants avec leur livre sacré : un rapport de génuflexion. Les pères fondateurs, les apôtres, le Messie, l'orthodoxie, l'hétérodoxie, les lieux communs et tout le toutim : le catéchisme ânonné, l'inquisition pour les hétérodoxes, le procès pour les mauvais croyants, les pendaisons des traîtres, les mises au ban de la mauvaise tête dans le bulletin paroissial, les oukases comminatoires affichées aux portes de l'église, etc. La machinerie disciplinaire qui concerne l'Eglise catholique, apostolique et romaine, prétendument abhorrée, fonctionne avec nombre des tenants du dogme anarchiste - frères en cela des bolcheviques.
Or, l'anarchisme est une vaste constellation dans laquelle on trouve tout et son contraire : l'abolition de la propriété privée chez Bakounine et sa célébration chez Proudhon ; le féminisme d'une Louise Michel et la misogynie de l'auteur de Qu'est-ce que la propriété ? ; l'individualisme d'Emile Armand et le communisme d'un Kropotkine ; l'égotisme d'un Stirner et le communalisme d'un Reclus ; l'illégalisme d'un Marius Jacob et le moralisme d'un Sébastien Faure ; la violence meurtrière d'un Ravachol et le pacifisme d'un Louis Lecoin ; l'idéalisme d'un Godwin et le pragmatisme d'un Malatesta. Une auberge espagnole...
La plupart affichent leur pacifisme, Proudhon prend le parti de la guerre ; Daniel Guérin défend l'homosexualité, le même Proudhon la voue aux gémonies ; la vulgate annonce : «Élections, pièges à cons», Proudhon, toujours lui, se présente aux élections à l'Assemblée nationale ; le même invite, par ailleurs, à supprimer physiquement les Juifs, alors que le combat pour la défense d'Alfred Dreyfus devient bien vite l'initiative de l'anarchiste Bernard Lazare. Et l'on n'en finirait pas de monter les dévots du drapeau noir les uns contre les autres en pointant l'hétérogénéité de leurs corpus. Difficile de parler d'une seule voix dans cette pagaille idéologique.

Ajoutons à l'hétérogénéité du corpus une étrange réserve sur le XXe siècle, comme si la pensée anarchiste s'était arrêtée dans les belles années et que rien n'avait eu lieu depuis mai 1968. La vulgate, là encore, fait des événements de cette époque la conséquence d'une vague libertaire, même si Mao et Staline, Lénine et Lenon, Debord et Marcuse, Vaneigem et Bob Dylan, Cohn-Bendit et Geismar occupaient le devant de la scène plus que les anarchistes à proprement parler...
Car on parla peu de Bakounine, encore moins de Kropotkine, pas du tout de Jean Grave. On eut surtout à coeur d'en finir avec l'autorité - du Père, du Prof, du Patron, du Mari - et avec les idoles majuscules. Puis, une fois la fête finie, loin de l'attraction passionnelle de Charles Fourier et des critiques de L'Homme unidimensionnel de Herbert Marcuse, on s'engouffra dans une société de consommation qui troqua De Gaulle contre Pompidou, une icône moins historique et plus immanente.

Or, Mai 68 n'est pas un produit de la pensée libertaire, en revanche, une certaine pensée libertaire est le produit de Mai 68. Précisions. Si l'on considère les oeuvres de Gilles Deleuze et Michel Foucault, Jean-François Lyotard et Félix Guattari, René Schérer et Pierre Bourdieu avant 1968, on découvre sans surprise des travaux de professeurs bien sages : le penseur de la déterritorialisation écrit sur Kant et Bergson, l'empirisme et Spinoza ; le futur auteur de Surveiller et punir travaille sur la naissance de la biologie et de la linguistique au XIXe siècle ; le père français du postmoderne nage dans les eaux phénoménologiques, comme le futur fouriériste René Schérer ; Guattari, quant à lui, n'a encore rien écrit ; pendant ce temps, Bourdieu multiplie les études sur «la crise de l'agriculture traditionnelle en Algérie»... Rien de très anarchiste !
Mais, l'énoncé d'un inconscient machinique qui fournit le code d'accès à un corps réellement moderne ; la remise en cause du processus disciplinaire consubstantiel au mode de production libéral ; la mise à jour des dispositifs pulsionnels constitutifs dune économie libidinale à même d'expliquer la chair déchristianisée ; la théorie micrologique qui permet d'élaborer ensuite celle des microrésistances aux microfascismes contemporains ; la possibilité d'utiliser le fouriérisme (autrement dit, la philosophie du désir) comme une arme de guerre anti-marxiste ; le démontage des logiques de domination et de reproduction sociale dans les jugements de goût (l'université, les grandes écoles, le journalisme) : voilà, parmi tant d'autres, des thématiques nouvelles qui fécondent puissamment la pensée libertaire dans ce dernier demi-siècle.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Michel Onfray nous trace ici le portrait d'un Nietzschéisme de gauche en soulignant l'importance d'un George Palante et d'un Camus dans l'histoire du xxeme siècle.Il est plus que plaisant de voir qu'aujourd'hui il y ai encore des libres penseurs.Il est d'autant plus touchant qu'à travers le récit de sa jeunesse, on retrouvera (pour ceux qui connurent l'internat séminariste)de nombreuses souffrances vécues au quotidien par ces enfants réduits à l'obéissance et à une vie austère.Je le recommande à tout ceux qui veulent mieux connaître son auteur, son parcours, et à tout ceux qui croit qu'être philosophe n'est cas que d'instruction et de culture, alors qu'elle est la résultante de grande souffrance et d'une grande réflexion sur soi, les autres, la vie. MERCI Michel ONFRAY .
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
J'avais commandé ce livre à la suite d'une émission sur Camus à La Grande Librairie où Onfray était invité en raison de son livre, La Pensée de midi. J'espérais lire davantage sur la pensée de Camus vue par Onfray.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Michel Onfray écrit de façon claire, explicite et évoque des idées et des auteurs qui font plaisir à lire. Dommage qu'il ne soit pas plus connu.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?