EUR 20,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Permanent Residence a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Permanent Residence

4.8 étoiles sur 5 4 commentaires client

Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
4 neufs à partir de EUR 7,99 1 d'occasion à partir de EUR 31,91
Découvrez plus de 10 000 DVD, Blu-ray et Séries TV en promotion

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Permanent Residence
  • +
  • City Without Baseball
Prix total: EUR 40,99
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Acteurs : Sean Li, Osman Hung, Jackie Chow, Yo Hong Lair
  • Réalisateurs : Scud
  • Format : PAL
  • Audio : Anglais, Cantonais
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : WE & co
  • Date de sortie du DVD : 28 septembre 2011
  • Durée : 112 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • ASIN: B005FEZ9S4
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 45.729 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?


Contenu additionnel

Bande-annonce
Catalogue Optimale
Making of (VO)

Descriptions du produit

Description du produit

Ivan est un brillant informaticien qui partage son temps libre entre son travail et le sport. Il est hanté par sa mort imminente (une voyante lui a prédit qu'il disparaîtrait à 30 ans) et n'arrive pas à assumer sa sexualité. Mais lorsqu'il rencontre Windson dans le sauna de la salle de sport, Ivan trouve l'amour de sa vie. Les deux hommes débutent alors une relation d'amitié tendre et platonique, passant leur temps entre entraînements de combat et bains de minuit. Seul problème : Windson est hétérosexuel et même s'il est troublé par le désir d'Ivan, il refuse de lui céder…. Le réalisateur Scud (AMPHETAMINE CITY, WITHOUT BASBALL) s'inspire fortement de sa propre vie pour nous conter cette histoire d'amour impossible filmée entre la Chine, Hong Kong, l'Australie et Israël.. PERMANENT RESIDENCE est un ode sensuel à la beauté et à la nudité masculine. Une fois de plus, les acteurs choisis par le réalisateur ont des physiques parfaits. Un drame romantique à l'esthétisme léché et à l'homoérotisme omniprésent servi par des images d'une beauté à couper le souffle.

Synopsis

Ivan est un brillant informaticien qui partage son temps libre entre son travail et le sport. Il est hanté par sa mort imminente (une voyante lui a prédit qu'il disparaîtrait à 30 ans) et n'arrive pas à assumer sa sexualité. Mais lorsqu'il rencontre Windson dans le sauna de la salle de sport, Ivan trouve l'amour de sa vie. Les deux hommes débutent alors une relation d'amitié tendre et platonique, passant leur temps entre entraînements de combat et bains de minuit. Seul problème : Windson est hétérosexuel et même s'il est troublé par le désir d'Ivan, il refuse de lui céder...

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: DVD Achat vérifié
Le réalisateurs d'"Amphétamine", nous offre une fois de plus, un beau film plein de tendresse et d'intelligence !
Nous y retrouvons ses obsessions , de l'esthétique , de la relation impossible , les mêmes tendances du suicide par l'attrait du vide , etc....
Dans " Amphétamine" , je suis passé à coté d'un détails qui à une importance capitale ! L'importance du luxe, de l'image physique quasi obsessionnelle, et aussi d'un milieu relativement élitiste, ou la classe moyenne ou sans moyen, n'a accès que si le physique est sculpté avec belle tête (norme quasi mondiale dans l'homosexualité) !
Le film est beau avec je le répète une infinie tendresse , mais finalement en regardant le making of et les différentes interviews, il est presque évident que toutes formes d'esthétiques sont réduites à une vision de la relation entre beaux mâles!
Le réalisateur Scud, est intelligent, cultivé, raffiné , l'histoire reste belle .... Les discours concernant l'homosexualité me paraissent délirants et peuvent laisser penser à une forme d'intégrisme fascisant vis à vis de l'hétérosexualité....
Je suis entre deux impressions ; d'un coté un beau film que j'aime et de l'autre une film élitiste ou les corps sont comme les appartements et les voitures luxes , ou quand même l'ont veut se suicider par ce que l'obtention du tout "parfait" est impossible !
Comme dans Amphétamine les suicidés sont ceux qui ont un corps parfait mais pas l'argent et à qui la pauvreté enlèvent à toutes possibilités de s'en sortir !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD Achat vérifié
Le réalisateur SCUD nous avait totalement enchanté par son film "Amphétamine" une passion dévorante entre deux jeunes hommes à la plastique parfaite et perdus dans cette société industrielle, là il récidive de plus belle avec permanent résidence.

Le film commence par Ivan durant son enfance et son amour pour sa grand mère qui lui prédit sa disparation à 30 ans. Hanté par ce fait et n'assumant pas encore sa sexualité car n'ayant pas connu l'attraction, sa vie va pourtant basculer avant 30 ans en rencontrant Windson dans une salle de sport qu'ils fréquentent assidûment. Windson est troublé par ses avances mais étant hétérosexuel, il mettra une distance au début qui peut à peut va disparaître tant l'amour les réunit.

Les scènes de bains de minuit sont particulièrement magnifiques, la magie de la nuit dans le silence de la nature, les corps parfaits des acteurs sublimement filmés rendent ces moments particulièrement troublants et émouvants.

Filmé entre la Chine, Hong Kong, l'Australie et Israël, nous suivons avec passion ces deux êtres et leurs proches avancer dans l'âge, avec le sentiment qu'ils ont donné un sens à leur vie ....l'amour ! même si le réalisateur fait une fixation sur les thèmes de la mort, l'impermanence des choses, la vieillesse, ce film est un chef d'oeuvre qui mérite largement les 5 étoiles. A voir absolument !
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD Achat vérifié
A voir sans retenue avec un avertissement quant à l'esprit qu'il faut peut-être avoir : L'esprit de l'Asie pour employer une terme générique. C'est extrêmement esthétique et si les corps (d'ailleurs magnifiques) sont dénudés sans aucune retenue, c'est toujours artistiquement fait. C'est beau tout simplement sans aucune vulgarité... Je conseille vivement ce film.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD Achat vérifié
Un bon film a voir et a revoir. Belle comedie. J aurais aime que cela ne finisse pas comme ceci - mais c est la vie des fois.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: 5.0 étoiles sur 5 3 commentaires
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A Chance in Life 13 décembre 2012
Par john - Publié sur Amazon.com
Format: DVD Achat vérifié
Some would say that this movie hold some similarity to The movie Brokeback.Two Men that Love each other soo much,and one of the two is afraid too Love. Because of fear of being ostracize from society.
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 The Genius of Scud 3 février 2013
Par John C. Marshell Jr. - Publié sur Amazon.com
"Permanent Residence" is the first film in a trilogy by Scud. The second film is Scud's Amphetamine, and third installment is "Life of an Artist" and is not yet released. My first encounter with Scud's work was "Amphetamine." I was so impressed with it that seeing the first film became a pressing need. In my opinion, "Amphetamine" is a work of genius, and with the viewing of "Permanent Residence," I am still of an opinion that Scud is a cut above the average film maker.

Usually classed with the avant-garde film makers, Scud apparently earns this categorization for his single minded devotion to the promotion of homosexuality, beautifully shot nude scenes, and a stubborn adherence to his artistic principles. You will find in "Permanent Residence" and "Amphetamine" all these elements, but there is much more to his films than eye candy and sexual politics, and I think this is where the true genius of Scud shines and truly makes him avant-garde. Scud's films seem to operate on two levels: A narrative of social concerns and personal relationships enhanced by outstanding cinematography, and a deeper symbolic and philosophical level revealing a depth of meaning that is not simply edifying but geared to transform the viewer.

While "Permanent Residence" advances liberal and progressive ideas, Scud's promotion of homosexuality is done in concert with very traditional Chinese social norms. Scud promotes marriage as an enviable goal for the structuring of relationships. Marriage is not depicted as an antiquated and meaningless institution to be overrun by more carefree and less restrictive mores. Family, filial piety, "adopted brother" relationships, extended family, care of the sick and old, religion, and education have positive and supporting place in Scud's narrative. Scud's cutting edge is well sheathed in old leather.

Assuming you are not blinded by the many skinny dipping scenes in this film, Scud's real cutting edge artistry is found in his use of signs and symbolic language revealing religious and philosophical ideas. Often the odd quirky moments in the film function as hints to deeper intentions. Do not write them off as poor editing. Other symbols are more obvious--if you know what to look for.

I could detail the deeper meaninings in this film, but that would make this review horribly long and possibly discourage the reader from viewing it, and I would not want to do that. But I will try to give a few crucial examples. Scud places much emphasis on time, memory, and "life as a journey" in this movie, including within his scope the afterlife, a concept he uses to encompass much of the narrative. The early purchase of a large quantity of expensive journals by Ivan (played by Li) seems somewhat commonplace, but Scud uses them to promote his sense of time and journey, even writing into them a sense of the future. A later reference to the Chinese philosoher Li Ao is an odd somewhat intrusive interruption in the narrative, but if you know that Li Ao is the first credited writer of the travel diary in Chinese literature, the gist of what he is doing takes on greater meaning and depth. It is a good example of Scud's efforts to layer multiple meanings in his films. So is an odd quirky scene in which Ivan is refused a Catholic burial plot. Seemingly out of place and irrelevant, the scene only makes sense when contrasted to the narrative's more positive attitude toward Jewish afterlife. The resurrection motif in Judaism is based on the relationship of Elijah and Elisha in which spirit sharing occurs upon Elijah's fiery assent into heaven. In a sense, a soul-mate relationship that Scud can relate to his two principal characters, Ivan and Windson. In both "Amphetamine" and "Permanent Residence" the prospective lovers have complementary but conflicting relationships that become a part of Scud's symbolic language. In this case, Ivan and Windson represent the hun and po souls of traditional Chinese anthropology. Ivan is depicted as the higher hun soul with intellectual and spiritual interests symbolized by water, while Windson is associated with the po soul expressed through simplicity, body, and earth. Integrating the two is an important part of Chinese spirituality, and their completeness in Ivan and Windson is later depicted through marriage, separation, role reversal, and ultimately in death awaiting happiness in a future life. Scud is very crafty at expressing deeper things in his films, and these are only a few examples that make his work fascinating and uplifting. If you want to see something truly different in a movie, purchasing Scud's films are a good place to find satisfaction.
5.0 étoiles sur 5 An amazing movie experience from a Chinese perspective 24 mai 2014
Par Loren H. Evans - Publié sur Amazon.com
Format: DVD
Two men come together, one gay and the other straight. Ivan, a gay man extends his love to Windson, a straight man, who reciprocates as a best friend and no more. Thus sets the drama of a lifetime. The movie starts much earlier showing life in China in the mid-1900's in black emphasizing the importance of family relations and the fear of separation at death. Time moves contemporary and changes to color. The gay man is a financial success, yet alone. He meets the straight man that he realizes is his love of life. The movie continues with family members passing on, more questions of death and separation. In the end we all die, yet we live on in the memories of others. An incredible powerful movie. Male nudity happens to show a beautiful friendship between men. An incredible illustration that gay and straight men can be friends for life, that men can be naked together as friends, and that love transcends family and time. Pleased this is part of my collection. Planning to add more of the directors works.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Rechercher des articles similaires par rubrique