• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Persécution a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Persécution Poche – 27 février 2013

3.3 étoiles sur 5 15 commentaires client

Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,90
EUR 7,90 EUR 0,89
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,95 EUR 2,57
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Persécution
  • +
  • Avec les pires intentions
Prix total: EUR 20,40
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Présentation de l'éditeur

« Savoir-vivre et discrétion », telle est la devise de Leo Pontecorvo, brillant professeur de médecine et père de famille respecté issu de la bourgeoisie juive romaine. Jusqu’au soir où il apprend, au journal télévisé, qu’une gamine de douze ans, petite amie de l'un de ses fils, l'accuse d'avoir tenté de la séduire. Un gouffre s'ouvre alors sous ses pieds. Rien dans sa vie ne l'a préparé à affronter une telle situation. Rien ne l'a préparé à se battre. Au lieu de clamer son innocence, Pontecorvo s’isole et se remémore comment le piège s'est refermé sur lui, entre l'indispensable et trop raisonnable femme, la fillette mythomane, les clinquants parents de l'accusatrice, l'intraitable magistrat, l'avocat pervers... Si la justice est aveugle, l'injustice l'est aussi.

L’apparition d’Alessandro Piperno est l’une des meilleures choses qui soient arrivées à la littérature italienne contemporaine. Alexandre Fillon, Le Journal du dimanche.

Biographie de l'auteur

Alessandro Piperno, né en 1972, vit à Rome. Il a consacré son premier essai à Proust et enseigne la littérature française à l’université. En 2005, Avec les pires intentions, son premier roman, provocateur, suscite une polémique en Italie. C’est avec un ton plus grave, mais sans se départir d’une féroce ironie, qu’il écrit Persécution, Prix du meilleur livre étranger 2011 en France et premier volet du diptyque « Le feu ami des souvenirs ». Dans Inséparables, il retrouve le ton mordant et pétillant de ses débuts, et signe un second volet brillantissime, couronné par le prix Strega 2012.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Antoine Martin TOP 500 COMMENTATEURS le 17 avril 2012
Format: Broché
Trop bavard et un peu italien quant à cet excès. Un grand bourgeois accusé de pédophilie, sujet nauséabont mais à la mode! Cependant l'auteur veut tout analyser et l'abondance des digressions nous fait lacher le livre.
La vie est trop courte pour perdre du temps avec ce trop gros roman !
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Ce livre, extrêmement bavard, prétend raconter l'histoire d'un homme éminent soupçonné de pédophilie. Le lecteur s'attend naïvement à lire le récit du face à face entre l'accusé et l'accusatrice, à suivre les méandres d'un procès. Que nenni ! ce ne sont que bavardages, digressions à perte de pages. L'auteur s'y perd tellement lui-même qu'il se croit obligé de parsemer son livre de dessins pour enfants. Une escroquerie de plus !
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
On peut aimer ou pas le parti pris par l'auteur qui raconte en bref une descente au enfer d'un éminent pédiatre cancerologue qui se voit accuser de pédophilie par la petite amie d'un de ses fils et qui au lieu de crier son innocence se mur dans le silence, ce qui va que contribuer à l'enfoncer d'avantage.. C'est très psychanalitique et on a l'impression d'être dans un film de Woody Allen ou Nani Moratti. Ce côté comédia del Arte est vraiment hilarante (même si certains la trouveront agaçante). Piperno se moque pas mal de la grande bourgeoisie juive romaine qui en prend pas mal pour son grade.

Satyrique à souhait, prise de tête, galerie de personnages assez pitoresque. Bref, on aime ou on déteste ce roman mais il ne laisse pas indifférent. Il pourrait faire un bon film.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
J ai trouve ce livre interessant en ce qu il nous entraine dans les dedales de pensees du principal personnage de l histoire et qu il nous plonge tout doucement dans sa descente aux enfers .
En revanche , j ai senti une certaine lassitude car on aimerait que ce soit ou plus court ou plus vivant .
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par traversay TOP 100 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 10 octobre 2011
Format: Broché
En deux pages, les premières de son roman Persécution, Alessandro Piperno fait un sort à son récit. Tout est y résumé clairement : Léo, médecin réputé, est accusé par une fillette de 12 ans de lui avoir fait des avances, preuves épistolaires à l'appui. La chute commence pour ce grand bourgeois parfaitement intégré à la communauté juive romaine, innocent pourtant, mais incapable de se défendre. C'est la fin d'une existence dorée, ce n'est que le début du livre qui va consciencieusement décrire la déchéance de cet homme en explorant son passé et en détaillant son environnement familial et social. Comme un chirurgien de l'âme, Piperno fouille dans les souvenirs, s'attarde sur de petits détails et des faits anodins, ne laissant rien dans l'ombre pour délivrer le portrait d'un quinquagénaire arrivé, aussi nu qu'à sa naissance. La psychologie, c'est l'affaire de cet écrivain italien qui, dès son premier roman, Avec les pires intentions, a été d'emblée comparé à Proust. Pas pour le style, ses phrases sont plus courtes (!), mais pour cette propension à user de "madeleines" pour composer de longues reconstitutions de scènes où le factuel s'efface devant la description minutieuse de tableaux représentant une société fondée sur les apparences et l'hypocrisie.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
L'écriture de Piperno est superbe, peut-être ce fanatique de Proust relit-il lui-même ses traductions. Méthodes narratives, richesses des contradictions des personnages, peinture naturaliste et brillante de la bourgeoisie juive romaine des années 80, tout rappelle Roth, mais le meilleur Roth : lorsque le sujet est aussi important que le style.
Le sujet, justement : comment le lynchage médiatique et judiciaire, peut, d'une seconde à l'autre, tuer un homme bien, un médecin qui aime son métier et sa famille. Finesse de description de l'hystérie qui s'empare de nos sociétés lorsque le mot "pédophilie" est prononcé, et lorsque le présumé coupable est un bourgeois.
Scène de départ renversante avec un dîner familial où tout se joue qui restera longtemps avec le lecteur. (Toujours ? J'ai lu ce roman il y a plusieurs années et cette scène me hante toujours).
A lire, à découvrir, à savourer. Vivement la traduction du prochain Piperno.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Comment à partir d'un sujet médiatique est à la mode pondre 4780 pages sans aucunes intérêt. C'est morne, plat, long, long, long.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par laurence le 11 octobre 2014
Format: Poche
Je me suis vraiment forcée à lire ce livre jusqu'au bout. Il est long, long... On attend toujours un rebondissement, une réaction bien légitime du personnage mais non, rien ne se passe. La psychologie des personnages est très mal vue et manque totalement de crédibilité. On a l'impression que le personnage principal subit (on se demande quoi d'ailleurs car on attend avec impatience les échos d'un procès qui ne vient pas) sans aucune volonté de réaction. Décevant...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique