EUR 11,20
  • Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 10 à 14 jours.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Phèdre a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Phèdre Poche – 15 octobre 2002

4.6 étoiles sur 5 12 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 11,20
EUR 11,20 EUR 20,96
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Phèdre
  • +
  • Les Fausses Confidences
Prix total: EUR 13,70
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Cette libre promenade dans la campagne d'Athènes est l'un des textes littérairement les plus séduisants de Platon c’est aussi l’un de ceux dont l’interprétation philosophique pose le plus de questions.

Partant d’un discours sur l’amour, Platon y fait chatoyer toutes les facettes de l’objet qu’il a choisi l’amour des discours et les discours de l’amour, l’amour qui répond ou ne répond pas à l’amour, et le discours qui répond ou ne répond pas au discours.

Dans ce dialogue hors les murs, où l’on sent la présence des corps, où la chaleur, la soif, l’ombre, le chant des cigales et le souffle du vent sont palpables, Platon est poète, c’est-à-dire "chose légère, ailée, sacrée".

Amazon.fr

Beauté, amour, philosophie : trois thèmes intimement liés dans le Phèdre et dans la pensée platonicienne en général. Pour Platon, en effet, on ne fait pas l'expérience du beau dans la contemplation solitaire d'une forme sensible mais dans la relation à l'autre. Qualité éthique et non esthétique, la beauté est ce qui éveille le désir amoureux. D'où vient cette beauté ? Elle s'exprime à travers les gestes, les expressions, les paroles de l'autre : elle est la grâce qui, en l'autre, nous touche. Phénomène de reconnaissance, l'amour exprime l'étrange parenté de deux âmes que Platon, de manière enjouée, explique par le fameux mythe du "monde intelligible", lieu légendaire où les âmes s'ébattaient avant leur exil dans les corps. L'effet de l'amour étant de faire naître de beaux discours sur la bouche des amants, il est naturel que le dialogue s'approfondisse par une réflexion sur la parole et sur la différence entre celle, véritable et vivante, du philosophe, et celle, fausse et artificielle, du rhéteur.

Le beau fait aimer, aimer fait parler, parler rend philosophe. Peut-on échapper à la philosophie ? --Émilio Balturi --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Attention: Je parle de l'édition du Phèdre de Platon en Belles Lettres - Classiques en poche. ISBN: 2251799354

Pour moi, la meilleure édition sur le marché, pour les petites bourses, et ceux qui s'initient à Platon, car:
-Pas chère !
-Excellente traduction (Moreschini-Vicaire), peut-être la meilleure !
-Avec des notes très utiles
-Avec le texte grec en regard (mais sans les variantes)

Un mot quand même des autres éditions :

L'édition GF est très bien (surtout pour les notes et le texte de Derrida) mais sans texte grec, et moins intéressante quant à la traduction, de Luc Brisson.
La traduction est certes précise, Brisson étant grand spécialiste de Platon, mais moins belle, d'après moi.

L'ancienne édition Belles Lettres avec la traduction de Léon Robin est très bien aussi pour l'apparat critique, dont une longue introduction, et la traduction de Léon Robin que je trouve très agréable. Mais on ne la trouve plus que d'occasion je crois.

Mais j'ai quand même eu un vrai coup de cœur pour cette traduction de Moreschini-Vicaire qui est d'une beauté telle que je ne conçois plus de lire Platon dans une autre traduction.
(On y pense pas forcément, mais pour aimer Platon il est nécessaire de le lire dans une belle traduction !)

Il y a aussi l'édition Belles Lettres grand format, avec cette même traduction de Moreschini, mais plus complète:
-la très bonne introduction de Léon Robin (dont je parle plus haut) y est reprise,
-le texte grec avec les variantes,
-avec les notes du traducteur lui-même.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Un incontournable : comment présenter un tel ouvrage sans paraître plat ou insipide ? Lisez-le vous serez assuré d'entendre pour peu que l'on s'en donne la peine, la plénitude de la parole. Il existe des introductions ou des commentaires excellents et plus ou moins récents sur ce livre ...
Il était déjà destiné au "grand public" cela reste vrai aujourd'hui, mais on avait à l'époque une autre conception de ce public et c'est une pure merveille...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 20 novembre 2004
Format: Poche
Le Phèdre est sans doute le dialogue platonicien qui concilie le mieux agrément et intérêt : un décor idyllique poétiquement évoqué, où l'on débat sans lourdeur des sujets les plus graves, tels la: rhétorique, l'inspiration divine, la nature des âmes, rôle de l'écriture dans la civilisation... Devant une telle richesse, un regard nouveau est toujours bienvenu ; celui de Luc Brisson est fécond, même si l'on peut regretter quelques imprécisions vénielles de traduction, en dépit d'une volonté affichée d'exactitude (par exemple, p. 87 « air frais » là ou le grec dit plutôt « brise légère » et p. 89 « des Chimères » au lieu « de la Chimère »).
Autre initiative heureuse: l'adjonction de l'essai de J.Derrida « la Pharmacie de Platon ». Un Derrida heureusement plus abordable que d'habitude, même si parfois encore difficile, qui nous livre quelques intuitions pertinentes et un exemple compréhensible de sa fameuse « déconstruction ».
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Une présentation de qualité de D babut, une introduction fouillée et éclairante de L Mouze, des notes insérées en bas de page, ce qui est plus pratique, l'édition du livre de poche est vraiment une très bonne édition.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Dans ce dialogue Platon traite tour à tour de la beauté, de l'amour, de sa conception de l'âme, et noue ces thèmes à la philosophie qui, comme l'indique son nom, est amour du savoir, anamnèse amoureuse en quête du Bien. On a longtemps pensé que le Phèdre était un dialogue mal agencé, décousu, traïssant ainsi la jeunesse de Platon. Or cette édition permet de repenser à neuf la composition et la logique argumentative du "Phèdre" par le biais du formidable commentaire derridien qui lui fait suite. En effet Derrida en analysant ce texte singulier, convoque la totalité de l'oeuvre platonicienne afin de montrer in fine que le Phèdre installe de façon paradigmatique le primat de la parole sur l'écriture, geste qui n'est autre que le réquisit impensé de la pensée occidentale sans cesse réinstauré par les penseurs post-platoniciens. il faut lire le phèdre ainsi que le commentaire derridien intitulé "la Pharmacie de platon" pour voir à l'oeuvre le génie de Platon éclairé par la déconstruction derridienne et saisir l'enjeu du platonisme dans la pensée occidentale ainsi que cette histoire souterraine qui ordonne et sous-tend la métaphysique du logos à savoir celle du concept d'écriture.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Très bon livre philosophique qui amène à réfléchir ! Merci Platon pour ces notions sur l'amour et la question du faut-il "couché" avec celui qui nous aime ou celui qui ne nous aime pas ! Livraison/ état tout est ok
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?