Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo



Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 avril 2017
Conforme et d'une efficacité redoutable, magique, laisse une peau ultra douce. Résultat fulgurant après quelques séances. Je le recommande sans hésiter.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Beauté et hygiène|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Voilà maintenant six ou sept ans que Philips a sorti son premier modèle d'épilateur à lumière pulsée, venant ainsi concurrencer les salons de beauté qui étaient jusque-là les seuls dépositaires de cette technologie à destination du grand public (je ne parle pas des dermatologues, vu les prix pratiqués par ceux utilisant ces machines !). Ma compagne étant alors cliente dans un de ses salons, elle avait rapidement investi dans le second modèle (oui, on avait attendu d'avoir les retours sur le premier !). Et si des détails étaient venues assombrir la performance d'ensemble (une batterie qui ne tenait pas du tout la charge, heureusement Philips dispose d'un super SAV !), les séances réalisées avaient permis de voir une nette différence. De fait, au fur et à mesure du temps et des versions, nous avons constitué une véritable collection d'épilateurs à lumière pulsée, chaque modèle apportant des nouveautés très appréciables.

Aussi, avec cette version dite "Prestige", on a assurément en sa possession le modèle ultime actuellement vendu par le géant néerlandais. Rien ne manque et il est difficile de trouver quelconque reproche à lui faire. Deux embouts suivant l'utilisation voulue (deux centimètres pour le visage (avec double filtre UV), quatre pour le reste du corps), une durée de vie de cinq ans, un mode flashage en continue (ce qui évite d'avoir sans cesse à appuyer sur le bouton, ce qui était pénible sur les premières versions), et surtout enfin le retour du sans fil et a priori avec une batterie qui supporte la puissance de l'appareil. De fait, c'est surtout en maniabilité et plus globalement en facilité d'utilisation que cet appareil se distingue de ses camarades antérieurs. Sans fil, ma compagne a vraiment fait la différence en termes de temps d'utilisation et de simplicité.

Concernant les résultats, ils sont toujours aussi probants. Je précise que, du fait de l'ancienneté de l'utilisation de ce type d'appareils, mon amie n'a utilisé celui-ci que pour les séances d'entretien. Et, après six semaines d'utilisations (donc "seulement" deux utilisations réelles), les poils restent invisibles et les jambes et aisselles parfaitement lisses. Il faut bien entendu faire attention à avoir une peau et des poils "compatibles", mais cela reste la base pour avoir la possibilité d'utiliser ce type d'engins. Ensuite, une fois le bon "timing" adopté au niveau des séances, les résultats apparaissent vite et restent satisfaisants dans la durée.

Bref, au final, rien de fondamentalement nouveau dans cette version, seulement des ajustements notables qui rapprochent chaque fois davantage des appareils des "professionnels de la profession". Si vous avez la version avec fil, ne vous obligez pas à l'achat (sauf si vous êtes perfectionniste !). Si en revanche vous cherchez à acheter un premier modèle, prenez celui-là, même pour cinquante balles de plus, il les vaut amplement.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Beauté et hygiène|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
J'avais le Lumea Essentiel (http://www.amazon.fr/dp/B00UJU8VSE) dont j'étais assez satisfaite, mais là, c'est encore un niveau au-dessus.

Au premier abord on peut voir des inconvénients à ce modèle. Tout d'abord il est plus lourd. Ensuite il vient avec une petite pochette assez fine qui n'a pas l'air de bien protéger l'appareil surtout comparé au joli coffret de rangement qui vient avec le Lumea Essentiel.

Ensuite, il est nécessaire de recharger l'appareil avant de l'utiliser. Ce qui prend un peu plus d'une heure. L'autre s'utilise branché. Mais là où ce nouveau modèle prend l'avantage, c'est qu'une fois chargé, on l'utilise sans fil, ce qui est nettement plus pratique.

Question puissance, j'ai l'impression que les flash sont plus forts. J'ai la peau claire et doit donc utiliser le niveau 4/5 de puissance. J'ai ressenti une petite sensation de brûlure plus forte qu'avec le Lumea Essentiel. Mais c'est toujours absolument rien, comparé à la douleur que peut provoquer une séance de lumière pulsée chez une esthéticienne. La brûlure qu'on ressent ici est totalement supportable, s'estompe immédiatement. Ce n'est même pas comparable à la douleur que peut provoquer une épilation.

Comparé au Lumea Essentiel, il faut attendre un peu plus de temps avant que le flash soit prêt pour le flash suivant. Après on peut aussi l'utiliser en mode continu, mais ça c'est plutôt pour les jambes. Pour les petites zones, on est obligé de faire flash par flash. On a vraiment besoin d'appuyer l'embout sur la peau pour que le flash fonctionne, ce qui est une sécurité pour être sûr de ne pas recevoir un flash dans les yeux. C'est également assez pratique pour positionner le flash sur la zone suivante, car l'embout laisse une trace légère sur la peau. Comme ça on est sûr de ne pas chevaucher les flash, ce qui est déconseillé (contrairement au Lumea Essentiel où c'est ce qui est recommandé).

Enfin, question efficacité, ce que je constate, c'est qu'en suivant bien le programme régulièrement, on finit par obtenir des résultats. Pour cela, ça veut dire, bien raser la peau entre 2 épilations, refaire une épilation toutes les 2 semaines au début du traitement. Au final, je constate que sur les zones que j'ai bien traitées, je n'ai quasiment plus de poils.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Beauté et hygiène|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Je connaissais le principe de la lumière pulsée et j'avoue que je trouvais le système contraignant pour un résultat peu satisfaisant (je suis blonde et l'efficacité sur les poils clairs est toute relative...) Le Lumea Prestige apporte une nouveauté par rapport au précédent appareil que j'utilisais: il est sans fil. Après un temps de charge d'environ deux heures, on utilise en toute aisance le pistolet qui est assez léger. Les deux embouts permettent une application précise (pratique car j'ai des grains de beauté et un tatouage et c'est dangereux d'envoyer de la lumière pulsée dessus). Du coup, pour les petites zones (aisselles, maillot, genoux) j'utilise le petit embout. Il est franchement facile d'utilisation et c'est vrai que je m'en sers plus facilement et rapidement.
Côté efficacité: il faut se raser avant utilisation et toutes les semaines passer le pistolet sur les zones à épiler. Je trouve un effet sur les genoux (embout plus précis) et j'espère que le résultat sera vite visible pour le maillot. Je ne trouve pas l'application douloureuse. Pour éviter tout risque au niveau des yeux, j'utilise l'appareil avec des lunettes spéciales, même s'il est précisé que les flashes sont sécurisés.

Comme il est très maniable, mon mari l'utilise aussi pour éradiquer quelques poils disgracieux dans son dos. C'est vrai qu'on utilise avec aisance l'appareil et que les réglages sont faciles à appliquer (il faut bien lire la notice avant toute utilisation!) Enfin, dernier point positif, il permet une grande utilisation dans le temps car il propose 250 000 flashes (certains appareils ne proposent que 100 000 impulsions).
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2017
Au début j'étais sceptique car je ne croyais qu'à l'épilation définitive au laser. Mais vu les prix pratiqué en institut et la contrainte des aller-retour et avec 3 enfants pas facile de trouver le temps et l'argent pour s'y rendre.
Je suis tombée sur le Luméa sans être trop convaincu mais étant donné le rapport qualité prix et l'utilisation la plus sûre à domicile je me suis laissé tenter.
Cela fait maintenant 6 mois que je l'utilise, au début toutes les 2 semaines et maintenant je ne fais plus qu'1 séance par mois voir 6 semaines.Je l'utilise sur mes jambes, aisselles et là je viens de commencer le maillot les avants bras et le visage.
Sur mes bras, mes jambes et aisselles j'ai perdu 80% des poils.
Je ne me suis pas épilée les jambes et aisselles depuis 1 mois et je n'en ai presque pas.
Je suis bluffée et le plus fou c'est qu'il va pouvoir servir à mes 2 filles (250 000 flashs).

Au vu des résultats mes sœurs ont commencé les séances ici chez moi.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 février 2016
j'avais commandé cet appareil suivant les avis mais déçue car en lisant la notice, j'ai vu qu'il ne convenait pas pour les poils blonds, je l'ai donc retourné
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Beauté et hygiène|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
J'avais la version précédente de l'appareil et la joie de tester ce nouveau modèle. La lampe est conçue pour produire 250 000 flashes, c'est à dire une durée de vie d'environ 5 ans. Il y a de quoi faire! La notice est très bien faite, en couleur avec des tableaux explicatifs (type de peau / poils / zone / intensité recommandée) et des photos.

Je précise que j'ai la peau claire mais les poils assez foncés. L'appareil est formellement déconseillé aux peaux très foncées qui risquent de se brûler car le flash utilise la mélanine du poil pour le griller. Au départ je le faisais fonctionner en respectant ma carnation d'après la notice: cran 4. Pendant 4 mois, pas de résultat probant. J'ai donc augmenté l'intensité du flash et là ça fonctionne! Plus l'intensité du flash augmente, plus l'intervalle entre les flashes est long. 3 secondes pour l'intensité 5. A ce train là il faut compter une bonne demi-heure pour les 2 jambes complètes. La batterie tient tout juste pour ce temps-là. Le rechargement est assez rapide, environ 1h30.

Au début: une séance tous les 15 jours pendant 2 mois: on rase puis on flashe. Plus les poils sont courts, mieux c'est pour aller griller la racine directement. Ne pas mettre de crème / déodorant pendant 24h ensuite. Par contre il faut bien faire attention de faire glisser l'appareil le long d'une bande imaginaire sur la peau flash après flash (on peut aussi d'après la notice utiliser un crayon de maquillage blanc pour faire des repères) et faire chevaucher la fenêtre en partie sur le bout de peau qui vient d'être traité pour ne pas oublier de zone. Ce n'est pas évident du tout! Moi je me suis retrouvée "zébrée" lors des premières repousses des poils! Mais bon au moins ça m'a permis de constater que cela fonctionne, par comparaison.
Le processus est long, on n'a pas forcément de résultats supers après les 2 premières séances mais ensuite ça démarre.
Ensuite, on peut faire un entretien toutes les 4 semaines environ.

Il y a un embout visage mais je n'en ai pas l'utilité. Cela implique de devoir se raser...

Une remarque: après m'être renseignée, l'intensité, même maximale est bien moins grande que celle des dermato, sachant que si l'intensité est trop grande, on a une sensation de picotement. On voit vite s'il faut revenir au niveau inférieur.
Avec l'intensité correctement réglée par rapport à sa peau, normalement il ne doit pas y avoir de picotement, seulement un petit coup de chaud au moment du flash.
A noter: le traitement est plus long pour les aisselles et cela est assez désagréable pour traiter le maillot mais les poils sont plus fragiles et on a un résultat plus rapidement.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Beauté et hygiène|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Cet appareil se présente sous la forme d'un pistolet peu lourd et surtout sans fil. Sont inclus deux embouts pour la lampe flash : visage et corps, ainsi qu'une pochette de rangement.
Il vient d'être testé sur une pilosité assez dense, brune, avec peau peu sensible aux coups de soleil (puissance 4).
Voici mes premières impressions :
- En positif : le temps de charge rapide (environ 1h30), la vitesse de traitement des zones (quelques minutes pour un visage). Il est ergonomique, pratique et facile d'utilisation : l'indicateur "ready" à l'arrière de l'appareil est très judicieux, le côté sans fil et assez léger est confortable. La notice est claire et concise. Il est indiqué pour fonctionner sur la plupart des types de peau (sauf les peaux noires comme toujours) et de poils, y compris les poils épilés.

- En négatif : le prix, mais à relativiser avec la concurrence et les séances en institut ou dermato. Il est donné pour 5 ans d'utilisation donc amortissement correct au final. Le vrai négatif est plus une interrogation sur la puissance d'impact et donc l'efficacité potentielle. On est loin de certains concurrents plus puissants et qui "piquent" vraiment (exemple : le E-one).

Une ou deux étoîles seront ajoutées dans 15 jours si les poils rebelles tombent vraiment.
44 commentaires| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Beauté et hygiène|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Pas encore de note et d'avis définitif, le produit étant long à tester. Mis à 3 étoiles pour l'instant car me semble moins adapté que prévu pour l'usage que je comptais en faire, voir explications ci dessous
-----------------
Il s'agit d'un épilateur à lumière pulsée, qui doit conduire à une épilation +/- définitive (enfin théoriquement : apres plusieurs séances et si succès), et qui est un équivalent domestique d'une technique utilisée parfois par des dermato ou des instituts de beauté
En préambule, il faut savoir que cette technique ne peut fonctionner chez tout le monde : regardez si vous rentrez dans les criteres de couleur de peau et de poil (en gros, il ne faut ni avoir la peau trop sombre, ni avoir les poils trop pales).

Attention aux personnes à risque (de melanome) presentant un phototype très clair : vous etes techniquement admissible à cette technique, mais il n'est pas dit qu'elle ne présente aucun risque pour vous. Il serait sans doute sage de demander un avis à votre dermatologue, car le recul est pour l'instant insuffisant sur les risques dus à cette technique
Pour plus d'info, faites une recherche google à "Avis relatif à la sécurité des lampes à lumière pulsée"
Quelques contre indications sont citées également (dont allergies aux soleil)
La doc de l'appareil contient d'ailleurs aussi une longue liste de contre indication et precaution, que je vais donc mettre en photo ci joint.
---------
Comment on fait en pratique?
On charge l'appareil avant car il ne fonctionne pas branché sur le secteur (c'est une sécurité).
On détermine la zone à traiter, et notamment on choisi déjà une zone test pour voir ce qui va se passer (reactions diverses possibles). Si ok, on pourra le lendemain attaquer une plus grande surface.
Attention la zone à traiter ne devra pas etre exposée au soleil dans les jours juste avant ou après. Il faudra éviter ou cacher les grains de beauté (ne pas les traiter ni toute zone suspecte).
Et il faudra se raser juste avant (on peut aussi épiler à cire ou épilateur...) car le poil doit etre ras avant de le traiter sinon ca ne marchera pas (perso je l'ai fait au rasoir, la veille pour éviter la phase d'irritations post rasage)

Je choisi de débuter par une petite zone sur la jambe.
J'applique donc le "pistolet" (choisir le bon embout entre les 2 selon la zone à traiter, cf la doc) sur la zone, j'appuie bien pour que le contact soit fort (c'est détecté par la machine qui s'allume du coup en vert pour me dire qu'elle est prete), et j'appuie donc sur le bouton.
Gros flash lumineux !
Bien que l'embout soit contre la jambe (et que la doc dise qu'il est inutile de porter des lunettes de protection), j'en prends plein les yeux. Il vaut mieux vraiment fixer un point ailleurs voire fermer les yeux au moment ou vous appuyez sur la "gachette" (meme avec les yeux fermés, le flash lumineux sera parfaitement perceptible)

Ensuite je me decalle pour traiter la zone à coté, en éviter de "mordre" (il ne faut pas traiter 2 fois au meme endroit)
Vous avez une idée du boulot si on veut faire une grande surface (genre les 2 jambes) ...

D'abord parce que pour traiter une jambe entiere par application répétée d'un embout qui doit faire environ 2cmx6cm, il va falloir de la patience et du temps devant soi...
Mais en plus comment savoir vraiment où on est deja passé? Idealement il faut peut etre un crayon dermographique, et en tout cas, il faudra absolument de l'organisation et de l'attention.

Zut, théoriquement, il va falloir que je recommence dans 2 semaines...
Bref, je décide que les jambes, ca ne va pas le faire. J'ai fait une petite zone, et je vais la suivre, mais peu de chance que je m'amuse à traiter les 2 jambes en entier (surtout que pas sure de l'inocuité totale de la technique, et qu'il ne s'agit pas de ne faire qu'une séance pour regler le probleme : la doc parle de 4-5 seances toutes les 2 semaines, puis passer à des "retouches" sur les poils qui repoussent, toutes les 4-8 semaines).

Bon, je n'ai pas eu d'effet secondaire après la 1ere séance (une petite sensation de brulure 1 heure apres, qui s'est estompée). Donc je peux peut etre essayer sur une zone plus delicate, mais qui elle sera vite traitée du fait de sa petite taille (et pour laquelle les autres techniques comme l'epilation mecanique ne sont pas agrébales..) : j'ai nommé les aisselles

J'ai donc traité les 2 à 2 jours d'intervalle. Attention, pour l'une d'elle, le poil n'etait pas coupé assez court, et j'ai ressenti une sensation de brulure lors du traitement (je viens de voir que c'est précisé dans la doc). RAS par ailleurs, notamment le jour même ou à 48h

Je verrais donc ce que ca donne, et je me dis que pour cette zone, ca peut valoir le coup.
Mais vu le prix, je suppose que vous allez acheter l'appareil en pensant tout traiter, et vous n’êtes pas au bout de vos peines...)
----------------------------------------
Bref, je n'ai pas fini mon évaluation, mais je cerne mieux la technique, et je ne suis pas sure de ne pas vouloir rester à l'épilation pour les jambes car je ne vois pas ce que j'y ai à gagner pour l'instant (l'epilation à l'epilateur me prends 10 minutes à tout casser pour les 2 jambes, et ne me fait pas courir de risque due à une forte exposition d'uv)
Si en 2-3 séances, le problème avait été réglé, j'aurais peut etre vu les choses différemment, mais la doc parle de traiter les zones un certain nombre de fois, et c'est vraiment laborieux (reste à voir pour moi si ça va repousser vite et fort, ou si j’aurais finallement peu de choses à faire... je remettrais un com plus tard)

En tout cas, pour que vous puissiez juger un peu plus des contre indications de ce produit, je joint quelques photos tirées de la doc qui vous aideront à voir plus clair (certians types de peau/poils ou certaines zones sont d'emblée exclus)

********************************
Edit 07/08/16
Je commence à y voir un peu plus clair :
au bout de 2 séances ca repousse mais pas partout, apres 3 séances c'est presque bon, c'est à dire que globalement il n'y a plus de poils qui repoussent, sauf quelques ans qui ont échappé au massacre (des 3 séances)
J'avais un peu peu peur de devoir faire des séances trop répétes mais je pense que là je vois le bout
Je n'ai donc fait que certaines zones difficiles à faire à l'epilateur et de petite surface (sinon c'est laborieux) : aisselles, maillot, et ca commence à etre bien. c'est toujours ça qu'il n'y aura plus à faire (et ce sont des zones un peu penibles donc tant mieux) et il me semble que le risque est faible vu que ce sont des zones peu exposées aux uv
Quand ce sera fini, je me tate pour me lancer plus avant sur les jambes : j'ai fait une petite zone dejà qui ne repousse presque plus. Peut etre que je peux remonter doucement. Apres le risque me parait un peu plus important (jambes et dos representent la majorité des cas de melanome) donc j'hesite, surtout que l'epilation de ces zones avec l habitude est devenue assez rapide et peu douloureuse.
Je met donc une etoile de plus car j'ai apprecié le fait de ne plus avoir à me préoccuper de l'epilation de zones assez pénibles à faire (alors que là, ca a été assez simple et plutot une question de patience : compter 3 mois environ).
review image review image review image
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Beauté et hygiène|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Il est difficile de donner un avis en moins d’un mois sur un appareil qui ne donne sa quintessence de résultat qu’après plusieurs semaines. Néanmoins, voici ce que je peux en dire.

Bien sûr, le gros plus est qu’il est sans fil, et donc utilisable très librement.
L'appareil ressemble à un pistolet. Je le trouve un peu lourd mais son utilisation est simple. Le temps de charge est d'environ 1h40.
Il est équipé de deux accessoires, un pour le corps et un plus petit pour les petites zones (le maillot, les aisselles, le visage).
La liste des contre-indications est très longue (voir site Philips).

Il n'est pas conseillé de l'utiliser sur une peau très foncée voire noire. Il ne sera pas non plus efficace sur les poils blonds, roux, blancs et gris.
Pour un traitement efficace, il faut avoir au préalable rasé les poils, ou bien, les avoir épilés avec un épilateur électrique ou à la cire.
Le réglage de l'intensité lumineuse est fonction du type de peau. Ayant une peau claire mais qui bronze bien, j'ai réglé l'intensité sur 4 (le maximum est 5, pour celles qui ont une peau qui bronze peu voire pas du tout).
Il est recommandé de prévoir un traitement de 8 à 10 semaines (soit 4 ou 5 séances à raison d'une séance toutes les 2 semaines) car la lumière pulsée fonctionne uniquement sur les poils qui sont en phase de croissance, et tous les poils ne sont pas en phase de croissance en même temps, d'où la durée du traitement. Au bout de 2 à 3 séances on constate une réduction de la croissance des poils. Je ne peux donc, pour le moment, pas parler de son efficacité car je n'ai fait que deux séances. Encore une ou deux séances et je pourrais effectivement dire si cet appareil est efficace. Après les 8 à 10 semaines de traitement initial, on peut faire quelques retouches toutes les 4 à 8 semaines si on constate des poils repousser.
Le temps indiqué pour une jambe entière est de 14 minutes (demi-jambe 8 minutes) et 4 minutes pour le maillot. Pour faire les deux cuisses (devant et derrière) plus le maillot, il m'a fallu 25 minutes lors de ma première utilisation.

L'épilation à la lumière pulsée faite en institut coûte chère, exemple de prix : pour les jambes entières c'est environ 250 euros par séance sachant que 8 à 10 séances sont nécessaires. Donc le Philips Lumea Prestige est rentable mais est-il aussi efficace que des séances en institut ? De plus, en institut le port de lunettes est obligatoire, j'en déduis donc que la lumière pulsée du Lumea n'est pas aussi forte, donc peut-être moins efficace qu'en institut. A voir avec le temps...

Avant de vous décider, vérifiez que votre type (couleur) de peau et de poils sont adaptés à l’appareil. Le site Philips vous donnera tous les renseignements et même la possibilité de télécharger le mode d’emploi (pour vous en faire une idée juste), de plus il y a de très bonnes vidéos sur YouTube.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous des questions ? Obtenez des réponses rapides d'autres clients.

Veuillez vous assurer que vous avez saisi une question valable. Vous pouvez publier votre question directement ou la modifier par la suite.
Veuillez vous assurer que vous avez saisi une donnée valide.
Voir toutes les 6 questions avec réponses.


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)