Prix Kindle : EUR 8,60
TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Publicité sur l'appli Kindle
Philosophie contre Intelligence artificielle par [Bolo, Jacques]

Suivre cet auteur

Une erreur est survenue. Veuillez renouveler votre requête plus tard.


Philosophie contre Intelligence artificielle Format Kindle


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
EUR 8,60
Broché
EUR 40,14

Longueur : 375 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Livres Amazon Original
Découvrez une série de romans en exclusivité pour vous sur Amazon : romans historiques, polars, thrillers, romans d'amour, SF, fantasy, terreur, ainsi que des best-sellers étrangers traduits en français. En savoir plus

Description du produit

Présentation de l'éditeur

Cet essai répond à quelques auteurs représentatifs, voire canoniques, de l'opposition à l'Intelligence artificielle (IA) : Hubert Dreyfus, avec son étude critique assez systématique, en son temps, Intelligence artificielle, Mythes et limites. Sa critique phénomélogique rencontre de nombreux échos dans le public, et chez les informaticiens eux-mêmes. Joseph Weizenbaum, chercheur en intelligence artificielle lui-même, passé dans le camp de l'oppositon avec son ouvrage Puissance de l'ordinateur et raison de l'homme. Ses objections à l'IA sont plus classiquement morales, et anti-techno-scientifiques. Le philosophe du langage, John Searle, dont le livre, Du cerveau au savoir, résume la plupart des résistances des linguistes à l'intelligence artificielle en transformant les difficultés effectives de la formalisation du langage en impossibilités ontologiques. Terry Winograd, encore un des chercheurs des origines de l'IA, et Fernando Flores, ancien ministre le l'économie en 1973, au Chili, contestent quant à eux la possibilité de l'informatisation du monde humain au nom des mêmes conceptions phénoménologiques post-heideggeriennes dans leur ouvrage commun, L'intelligence artificielle en question.

La philosophie phénoménologique a trouvé une cible de choix dans l'IA qui incarne bien l'image de la science pour la pensée post-romantique. Cette image peut parfaitement être symbolisée par les fresques choisies pour illustrer la couverture du livre, qui se trouvent, sans susciter d'émoi particulier, dans l'escalier qui conduit à la bibliothèque centrale de la Sorbonne. C'est contre les arguments de cette pensée dénigrante que ce livre prend la peine de répondre point par point. Mais cet ouvrage nous invite aussi à bandonner les illusions intellectuelles, contre lesquelles la méthodologie des sciences cognitives et du traitement de l'information peut servir de crible. La démarche même de cette approche critique pouvant être considérée comme un essai d'application de traitement automatisable de la connaissance.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 3483 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 375 pages
  • Editeur : Lingua Franca (7 juillet 2016)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B01I5IY17G
  • Word Wise: Non activé
  • Lecteur d’écran : Pris en charge
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : Soyez la première personne à écrire un commentaire sur cet article
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°102.960 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?

click to open popover

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client


Évaluer ce produit

Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?