EUR 10,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Pieces of a Man/Digipack a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Pieces of a Man/Digipack

4.4 étoiles sur 5 9 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
32 neufs à partir de EUR 6,52 1 d'occasion à partir de EUR 30,00
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Gil Scott-Heron


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Pieces of a Man/Digipack
  • +
  • Winter In America
  • +
  • I'M New Here
Prix total: EUR 45,20
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (24 février 2014)
  • Date de sortie d'origine: 1 février 2014
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Ace
  • ASIN : B00HS95I3A
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  CD-Rom  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 9 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 19.203 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits - (Extrait)
1
30
3:07
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
4:27
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
3:36
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
3:21
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
3:22
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
3:31
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
4:54
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
4:02
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
3:13
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
4:50
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
11
30
9:26
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
12
30
3:26
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
13
30
6:09
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
14
30
3:25
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

A reissue of Gil Scott-Heron's 1972 album taken from the original master tapes and featuring three songs (two previously unreleased) by Gil's college group Black and Blues. The booklet features an in-depth song analysis. The album features many of Gil's most important early songs including Home Is Where The Hatred Is , Lady Day & John Coltrane and The Revolution Will Not Be Televised . Backed by some of New York's finest session musicians including Bernard Purdie, Hubert Laws and Ron Carter, it is one of the great albums of black American music. The lead song The Revolution Will Not Be Televised resonates down through the decades and has recently been featured on the soundtrack to the Nelson Mandela biopic Mandela: Long Walk To Freedom. 2014 will see it become part of the Grammy Hall Of Fame.


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Album vinyle
Je l'ai entendu une fois de trop : "Gil Scott Heron était le père du rap". ... Long soupir...
Le pauvre homme n'a pourtant jamais joué l'ambiguïté, adressant aux rappeurs une lassitude absolue face à cette fausse iconicité générique que toute une génération s'est efforcée de lui faire endosser ! Dans l'un de ses derniers albums, "Spirits", le titre "Message To The Messengers" s'adresse directement aux rappeurs :
-"Four letter words or fours syllable words won't make you a poet, It will only magnify how shallow you are and let ev'rybody know it."
-"There's a big difference between putting words over some music, and blending those same words into the music."
Heron espère les toucher afin qu'ils recherchent le changement au lieu de perpétuer une situation sociale néfaste et qu'ils aient un discours plus clair et produisent des chansons plus artistiques. Peine perdue...
Mon commentaire, si jamais il est lu, risque de m'attirer les foudres d'une horde de fans de musique hip hop et de toute la population bobo bienpensante qui continue de prétendre que "le rap c'est trop bien", histoire de faire bien en société, dressant un groupe comme "NTM" ("nique ta mère", bizarre que ça ne fasse plus sursauter personne) aux nues, sans s'apercevoir du carnage que cet univers musical opère sur la jeunesse défavorisée qu'il prétend représenter, et le nivellement vers le bas du monde musical en général depuis maintenant plus de trente ans !
Lire la suite ›
4 commentaires 22 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Mélomania COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 4 mai 2014
Format: CD Achat vérifié
L'information a des airs de secret bien gardé, il faudra la répéter jusqu'à ce qu'elle rentre : Gil Scott-Heron est un homme dont on mésestime l'importance artistique, dont on oublie trop souvent l'énorme influence et l'avant-gardisme stylistique.

C'est encore plus évident à l'écoute de son tout premier album studio, Pieces of a Man, qui bénéficie d'un luxe instrumental et d'arrangements qui manquaient à sa première apparition discographique, le live A New Black Poet, Small Talk at 125th & Lenox, pour qu'on y vit autre chose qu'un "beat happening" black power. Important, certes, mais un peu "dry" et donc pas forcément la porte d'entrée la plus aisée dans l'univers de l'artiste (mais largement assez pour qu'on y revienne vite après, tenez-le vous pour dit).
Toujours produit par Bob Thiele (un temps patron de la fameuse maison Impulse! et présentement de Flying Dutchman, sa propre structure qui accueille justement l'album), ce long-jeu se démarque plus que par son cadre "privé", l'adjonction de celui qui deviendra le partenaire essentiel des plus belles années de Gil, le pianiste et flûtiste Brian Jackson, déjà auteur de plus de la moitié des titres avec le Maître de Cérémonie. Comme on dit, ces deux-là se sont trouvés et c'est un compagnonnage plus que musical, étant entendu qu'un Scott-Heron capable de composer seul les quatre premiers titres du présent album n'a besoin de personne pour concocter une chanson de la mort, qui les unira jusqu'au début des années 80.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
En jouant d'influences noires très diverses (jazz bop, soul, racines africaines), GSH nous sert une série de poésies magnifiquement chantées(piece of a man), avec de superbes arrangements ; et des pamphlets serrés, sans concessions, constats amers mais pas fatalistes : GSH en alerte, lucide et cultivé ; c'est un révolutionnaire, donc il appelle a ne pas se résigner.

A part ça, la musique est superbe, soul, chaleureuse, avec de très bons musiciens (présence de Ron Carter à la basse). Le phrasé percutant a inspiré plus d'un adepte du rap et du slam.

Album excellent, et même historique je pense.
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Avec "Pièces of a Man", le regretté Gil Scott Heron signe l'un des plus beaux testaments de la musique noire américaine. Un superbe album à écouter absolument !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Pieces of a man est l'un des plus beaux chefs-d'oeuvre que la culture africaine-américaine a pu nous donner. Gil Scott Heron signe, à 22 ans un album d'une étonnante maturité. S'entourant de musiciens de renom (Purdie à la batterie, Ron Carter à la basse) le poète offre un album d'abord soul puis jazzy, d'une puissance d'une beauté et d'une plénitude rares.L'energie de "the revolution will not be televised", la beauté du titre éponyme et le constat amer de "the prisonner" ne laissent absolument pas indifférent. Comme le bon vin, l'album s'est bonifié avec le temps. Incontournable pour toute bonne discothèque qui se respecte!!
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?