EUR 7,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Pigeon, canard et patinet... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Pigeon, canard et patinette Broché – 14 janvier 2016

5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 7,00
EUR 7,00 EUR 5,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Pigeon, Canard et Patinette De Fred Guichen Collection Dyschroniques texte inédit Postface de Jean-Pierre Andrevon En 2016, Fred Guichen imagine que des impasses de la toute-puissance naîtra le pouvoir de la fragilité. An 103 après La Catastrophe. Quelque part sur les côtes bretonnes. D abord, il y a Le Secteur, un petit coin tranquille, bien protégé par une enceinte de terre, de roches et de béton haute de 20 mètres ; derrière, trois villages coupés du monde extérieur et administrés par une trentaine d individus solidaires, doux comme des agneaux et rongés par les mutations mais tellement heureux de (sur)vivre. Il y a Patinette, un bon gars au pied bot et aux bras trop courts, sa s ur Hermeline, frappée de progeria mais tellement adorable, et Canard, le cousin, dont la tumeur galopante au cerveau n entame pas la joie de vivre. Et puis, il a Pigeon, le maire de la communauté, fragilisé par sa taille de géant mais toujours présent pour ses amis, Globule, Jacotte, Moignons, La Bouquin et les autres. Seul lien avec l état, le Contremaître supervise l activité de tout ce petit monde, car ils ont l insigne honneur de s occuper, d entretenir, de dorloter le réacteur numéro 2 de La Centrale, responsable de La Catastrophe du 18 mai 1970, il y a un siècle de cela. Mais la nouvelle est tombée : le gouvernement a décidé d arrêter les frais ; cette cour des miracles n est plus rentable et on dit qu une guerre couve, alors... Alors, que vont devenir Pigeon, Canard, Patinette et les autres ? Quel est ce formidable lien qui les unit tous ? Quel avenir pour ces enfants de l atome dans un monde qu ils ne connaissent pas ? Et s ils étaient le salut de l Humanité ? Ce texte est le résultat d un concours. À partir des Retombées de Jean-Pierre Andrevon, réédité en mars 2015 dans la collection Dyschroniques, le passager clandestin a organisé un concours d écriture d une nouvelle de science-fiction sur les thèmes de la terreur nucléaire, du complexe militaro-industriel, du mensonge d État et du contrôle politique. Le texte devait établir un lien (plus ou moins fort) avec Les Retombées. Nous avons reçu 31 manuscrits. La nouvelle sélectionnée est publiée en « hors-série » de la collection Dyschroniques. Les membres du comité de lecture étaient Jean-Pierre Andrevon, Nicolas Bayart, Dominique Bellec et Frédérique Giacomoni des éditions le passager clandestin, Philippe Lécuyer, directeur de la collection Dyschroniques, Étienne Angot, libraire spécialisé science-fiction à la librairie Le merle moqueur à Paris, Mathias Échenay, directeur des éditions La Volte, et Hubert Prolongeau, journaliste et écrivain.

Biographie de l'auteur

Fred Guichen est né le 20 avril 1965 en banlieue parisienne. Après une jeunesse dissipée, il étudie la reliure d'art, part au Canada, revient, étudie le breton et les arts martiaux, écrit plusieurs récits de science-fiction publiés dans des recueils...

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
« Pigeon, Canard et Patinette » est une longue nouvelle d'une soixantaine de pages qui a remporté le premier prix d'un concours, à ce titre, l'auteur a pu être publié.
Fred Guichen nous entraîne dans un univers qui est à la fois abominable et magnifique, abominable car l'histoire se passe dans un endroit où a eu lieu il y a longtemps déjà une catastrophe et où les conditions de vie sont terrifiantes (radioactivité, villages abandonnés, difformités diverses) ; et magnifique, car les personnages qu'on y rencontre, aussi diminués physiquement et intellectuellement qu'ils soient, y sont aussi remplis d'une bonté, d'une compassion et d'un sens de l'entraide qui n'existent nulle part ailleurs.
Parfois, il faut des pages et des pages pour rentrer dans un récit, ici, aucun problème, dès les premières lignes, on se sent totalement immergés dans une ambiance étrange mais dans laquelle on se sent bien, ce qui est paradoxal vu que le lieu est on ne peut plus inhospitalier.
Mais la bienveillance que les personnages dégagent à l'égard les uns des autres donne envie de poursuivre l'aventure avec ces laissés pour compte.
Aucune mièvrerie dans cette histoire et c'est là que Fred Guichen est très fort, car il a réussi à rendre des personnages lourdement handicapés extrêmement sympathiques sans que le récit verse dans la guimauve une seule seconde.
L'histoire en elle-même est intrigante, et on se laisse conduire par cette bande d'imbéciles heureux tout du long.
La fin est particulièrement réussie et donne furieusement envie de découvrir d'autres textes de cet auteur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?