Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 7,99

Économisez
EUR 11,01 (58%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Le Pingouin par [KOURKOV, Andrei]
Publicité sur l'appli Kindle

Le Pingouin Format Kindle

4.0 étoiles sur 5 35 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 7,99
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 18,29 EUR 1,46
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 18,00 EUR 0,01

Longueur : 273 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Si Victor Zolotarev adopte un pingouin au zoo de Kiev en faillite, c'est pour couler avec lui des jours paisibles. Mais nourrir deux personnes n'est pas une mince affaire pour un écrivain, dans un pays déboulonné. Heureusement la providence — sous les traits d'un affable rédacteur en chef — apporte une solution étrange et alléchante: rédiger pour un grand quotidien des notices nécrologiques de personnalités encore en vie. Boulot tranquille et lucratif, jusqu'au jour où sa prose se met à avoir des effets inattendus... Un tableau impitoyable de l'ex-Union soviétique.

Biographie de l'auteur

Né à Saint-Pétersbourg en 1961, Andreï Kourkov vit à Kiev, en Ukraine. Le Pingouin a confirmé son talent d'écrivain et l'a rendu célèbre dans le monde entier.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 819 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 273 pages
  • Editeur : Liana Levi (5 janvier 2012)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B006VD5H8K
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5 35 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°18.709 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Un client le 28 mars 2003
Format: Relié
La vision que nous donne l’auteur de l’Ukraine est à la fois anarchique et chaleureuse, donne envie de découvrir Kiev, à travers le regard du personnage principal qui se retrouve embringuer involontairement dans de sombres histoires mafieuses, à cause de l’écriture de rubriques nécrologiques « pré-mortem ».
Mais l’originalité du livre tient en son personnage qui, dans un soucis de protection qui semble au départ être de la naïveté, ne mène pas son enquête, il continue sa petite vie, avec son pingouin dépressif (son miroir), prend les choses comme elles viennent, tente de se construire un avenir sans y croire vraiment, et fait des rencontres qui ne sont pas sans laisser de traces...
Et tout cela empreint d’une écriture fluide et pleine d’humour qui fait de la lecture de ce roman un plaisir rare !
Remarque sur ce commentaire 37 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Vous aimez les pingouins, vous allez adorer ce roman! Cela se dévore... Les situations sont assez démentielles: un personnage écrivant des nécrologies par anticipation se retrouve embarqué dans des histoires impossibles. Attention, vous allez finir par vous attacher à son pingouin, un animal dépressif et maladif qui a trop chaud à Kiev... Pensez donc, pour lui, c'est presque les tropiques ici!
L'auteur sait en plus nimber son récit d'un certain sourire qui achèvera de convaincre les lecteurs. A découvrir absolument!
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Cet ouvrage narre les aventures rocambolesques de Victor, journaliste au chômage et de Micha son pingouin rescapé du Zoo de Kiev, double dépressif de ce dernier. La situation de Victor et de Micha s'améliore au fur et à mesure du nombre de nécrologies de personnalité que Victor se met à écrire pour les "Nouvelles de la capitale" (Stolichnaïa). A raison de 300 dollars par mois, Victor voit tout d'abord l'affaire d'un bon oeil, jusqu'au moment où les fameuses personnalités se mettent à tomber comme des mouches. S'ensuivent des rebondissements à tout va, de nouvelles rencontres (Sonia une fillette et Nina, future compagne de Victor), de la paranoïa, des morts, une transplantation animalière jusqu'au dénouement totalement burlesque. Dépressifs chroniques, ce livre n'est pas pour vous. Pour les autres, laissez vous tenter par un roman venue du froid, qui sent bon la vodka et le poisson.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par D. Kogel TOP 1000 COMMENTATEURS le 24 octobre 2006
Format: Poche
Un écrivain raté et un pingouin perdu dans un appartement. Une situation cocasse qui plairait à Quenau.

Cet écrivain raté gagne sa vie en écrivant des nécrologies de personnes vivantes et en promenant son pingouin à des enterrements. Une vision absurde qui plairait à Vian.

Au-delà de ces simples considérations littéraires, l'auteur nous entraîne dans une description cynique et mordante de la société ukrainienne après l'explosion du bloc communiste. Une société anarchique de règlements de compte. Et notre héros se trouve lui-même impliqué, contre son grès, au sein de cette anarchie.

Une écriture légère, pleine d'humour. Le roman est facile à lire, intriguant, original. A recommander.
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
A travers ce petit roman très sympathique, Kourkov donne un bel aperçu de l'Ukraine post-soviétique. Corruption, mafia, petites combines, défaillance de l'état,vodka et patates, tout y est. Le plus drôle, c'est qu'il parvient à amener le lecteur à composer avec cette réalité, sans qu'il ne s'insurge plus que quelques secondes tant le personnage principal, Victor écrivain dépressif et son pingouin neurasthénique sont attachants. Pourtant, on assiste à tout un tas d'horreurs. L'intrigue se passe dans les années 95-96 et montre de manière subtile, la confusion qui règne dans le pays après son indépendance en 1991. C'est pas gagné pour les gens ordinaires comme Victor, et pourtant, il s'en sort.
Par ailleurs, la plume de Kourkov est à la fois très fluide et acérée. La lecture est jubilatoire.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jay TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 9 mai 2016
Format: Poche Achat vérifié
Au départ, le seul signe distinctif de Viktor, célibataire, journaliste sans emploi et écrivain sans roman, c’est le pingouin Micha qu’il a adopté au zoo. Mais cet homme tristement ordinaire va se retrouver au cœur d’une affaire qui va très vite le dépasser. Un journal l’embauche pour écrire des nécrologies ou « petites croix » de personnes encore vivantes qui ne tardent finalement pas à décéder… Il se trouve alors tiraillé entre feindre d’ignorer cette situation inquiétante mais fort rémunératrice et y voir une menace réelle, en particulier pour lui-même. Mais profiter de la situation semble impossible et tout bonheur interdit, comme par contamination. Ainsi Viktor récupérera une enfant à laquelle il ne saura pas s’attacher, rencontrera une femme qu’il ne parviendra pas à aimer, trouvera un ami mais ne saura pas le garder et gagnera un argent qui n’améliorera rien. S’il y a une issue, elle ne pourra donc être que de secours.

« Le pingouin » est à la croisée des genres : roman noir qui a peu armé son antihéros face aux forces obscures de la mafia, roman absurde, où le rocambolesque et la dérision soulignent le désespoir d’une situation, et roman engagé qui présente une vision pessimiste mais malheureusement justifiée de l’Ukraine post-Union soviétique. L’entreprise d’Andreï Kourkov est ambitieuse et intéressante mais ce roman, contrairement à d’autres commentateurs, ne fait pas partie de mes coups de cœur de lecture non plus. A l’image de Micha, je crois qu’il y a quelque chose d’un peu trop neurasthénique et froid pour moi.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents