EUR 9,99
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,99

Pink Bubbles Go Ape

3.1 étoiles sur 5 8 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
19 neufs à partir de EUR 5,39 7 d'occasion à partir de EUR 5,01
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle



Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Helloween


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Pink Bubbles Go Ape
  • +
  • Chameleon
  • +
  • Better Than Raw
Prix total: EUR 30,98
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (1 août 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Bmg Rights Management
  • ASIN : B000C4A1EO
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.1 étoiles sur 5 8 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 33.332 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
0:37
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
3:51
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
3:23
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
5:13
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
3:28
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
3:51
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
4:18
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
6:18
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
9
30
3:39
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
10
30
3:47
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
11
30
5:38
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
12
30
2:35
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
13
30
4:06
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
14
30
5:45
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
15
30
3:54
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Vincent VZT MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 17 mai 2011
Format: CD Achat vérifié
pink bubbles go ape est l'album que helloween a sorti après le départ de kai hansen. fini le heavy speed qui a fait la gloire du groupe, désormais helloween louche du côté du grand public avec une musique plus accessible et plus directe, dotée d'un son plus "américain", plus propre.
il en ressort tout de même quelques bons morceaux: kids of the century, the chance et mankind en premier lieu. ce sont des morceaux qui font partie du haut du tonneau, où l'on reconnait la patte helloween des grands moments et qui ne dérogent pas. quant au reste... c'est beaucoup plus anecdotique!
il y a bien quelques idées ici et là, mais on sent beaucoup trop que le groupe tente de s'assagir (number one, your turn). le pire, c'est que ce nouveau visage n'est pas si désagréable, mais il est venu peut-être trop vite après les deux géniaux keepers of the seven keys.
en résumé, pink bubbles go ape n'est pas l'album le plus indispensable de la discographie d'helloween, mais c'est le dernier disque valable avec michael kiske au chant (le suivant, l'atroce chameleon, est à jeter aux crocodiles), alors, si le coeur vous en dit...
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Parce que me concernant, j'adore cet album toujours autant, depuis sa sortie. J'adore aussi Chameleon, que je trouve aujourd'hui encore bien meilleur qu'en 1993. Allez, balancez moi vos tomates, oups vos citrouilles. Sinon, je n'ai pas de leçon à recevoir:
J'écoute et suis l'histoire du groupe depuis 1988. J'ai encore mes tshirts de Keeper et Live in the uk..
Inutile de parler des albums précédents: ils sont toujours formidables, mais avec autant de défauts (pas uniquement le son vieillissant) Mais on n'est pas là pour parler d'eux.
Pour résumer sur cet album pink bubbles, le son est meilleur que sur les Keepers, Kiske y chante beaucoup mieux et avec plus de maturité, les morceaux sont plus hétérogènes (pas facile d'écouter un "Goin' Home" , un "I'm doin fine Crazy Man" ou un "Number One" aprés un "Ride the Sky" ou un "Halloween" ou "March of Time") plus modernes, pas toujours accessibles aux premières écoutes, notamment pour les fans de la première heure (comme de la dernière heure d'ailleurs). Tout dépendra de de vos expériences du passé, de votre ouverture d'esprit, comme musicale. Le artwork est orienté Art Contemporain cette fois, et j'adhère aussi (et oui, j'ai aussi le t-shirt de la pochette) Les goûts et les couleurs. Il y a les fans de Keeper Jericho. Et il y a les fans d'Helloween avec un grand H. Je fais parti du deuxième groupe.
Meilleurs morceaux: tous. Et cet album ne prend aucune ride. M'en vais écouter Chameleon maintenant.
A bon entendeur!
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Benjamin Lab MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 30 août 2006
Format: CD
L'un des albums les plus décriés du groupe. Sous l'impulsion de son chanteur de l'époque, Michael Kiske, le groupe avait tenté, sur cet album, de se démarquer de son speed metal traditionnel. Après les chefs d'oeuvres que furent les deux "Keeper of the Seven Keys", la déception n'en fût que plus grande. Pourtant, il en reste des titres d'excellente qualité ("Kids of the Century", "Goin' Home", "Mankind"). Le changement est peut-être arrivé trop tôt, il sera définitif sur l'album qui suivra ("Chameleon") avant que le groupe ne revienne à ses premières amours, pour le bonheur du plus grand nombre mais pas forcément du mien...!
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Melomaniak COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 13 mai 2016
Format: CD
Après deux album qui triomphèrent dans le petit monde du heavy metal (nommément les deux parties de Keeper of the Seven Keys), enregistrant le départ d'un de ses deux guitariste/fondateurs aussi, Kai Hansen étant alors parti former Gamma Ray pour ne surtout rien changer, c'est un Helloween en complète réassertion de ses possibles que propose Pink Bubbles Go Ape, 4ème long-jeu des fameux teutons. Pas qu'on n'y reconnaisse plus le patte des teutons parce que, passé une courte intro, on tombe sur un Kids of the Century qui n'aurait pas déparé sur la deuxième partie de Keeper, mais qui rame un peu n'osant pas les débordements véloces dont nous avait habitué le groupe. Si la même chose vaut pour quelques autres pièces de la galette, la majorité d'icelles en vérité (Back on the Streets, Heavy Metal Hamsters, Going Home, le speedé Someone's Crying, The Chance) qui pèchent surtout par une inspiration inférieure à celle de ses glorieux prédécesseurs, il y a aussi la partie où Helloween ose, s'essaie à l'ouverture dans des genres où on ne l'attendait pas. C'est évidemment le cas du plus décrié des deux singles (l'autre étant le salué Kids of the Century), le titre auquel l'album doit sans doute sa (trop) funeste réputation, ce Number One où Helloween se la joue pop metal avec force de claviers typiquement 80s et une mélodie... Franchement pas terrible. C'est aussi le cas d'un bon rock'n'roll (I'm Doin' Fine, Crazy Man) et d'une power ballad (Your Turn) qui est vraiment trop Scorpions pour être honnête.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus