• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par dodax-online-fr.
EUR 17,53 + EUR 2,49 Livraison
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par marvelio-france
État: D'occasion: Comme neuf
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 17,53
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : zoreno-france
Ajouter au panier
EUR 17,53
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : marvelio-france
Ajouter au panier
EUR 17,53
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : nagiry
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Pinnacle of Bedlam [Edition Limitée] CD+DVD

4.8 étoiles sur 5 5 commentaires client

11 neufs à partir de EUR 15,12 2 d'occasion à partir de EUR 14,75
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Suffocation


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • CD (18 février 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD+DVD
  • Label: Nuclear Blast Records
  • ASIN : B00AIQPYXE
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5 5 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 78.823 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Cycles of suffering
  2. Purgatorial punishment
  3. Eminent wrath
  4. As grace descends
  5. Sullen days
  6. Pinnacle of bedlam
  7. My demise
  8. Inversion
  9. Rapture of revocation
  10. Beginning of sorrow

Disque : 2

  1. The making of pinnacle of bedlam

Descriptions du produit

Edition limitée en version Digipack contenant 1 DVD Bonus !

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par papabordg TOP 1000 COMMENTATEURS le 13 février 2017
Format: CD
SUFFOCATION (avec IMMOLATION, MORBID ANGEL, INCANTATION et quelques autres) est l'un des monuments du death métal américain et mondial, avec des œuvres mythiques et intemporelles tels que EFFIGY OF THE FORGOTTEN (1991) ou PIERCED FROM WITHIN (1995) entre autre. Après moultes péripéties, départs de certains membres importants, split, puis retour inespéré sur les feux des projecteurs avec à la clef une signature chez le plus gros label de production de métal au monde: NUCLEAR BLAST. Rejoignant au passage deux autres formations mythiques du death, les polonais de BEHEMOTH et les américains pharaoniques de NILE. Le groupe enregistre en 2009 leur sixième opus BLOOD OATH, mais ne convainquant guère. Avec en plus la défection live de leur chanteur emblématique FRANCK MULLEN et dans la foulée le départ de leur batteur MIKE SMITH. Mais SUFFOCATION renaît toujours de ses cendres enregistrant tout d'abord le retour de leur chanteur mythique (FRANCK MULLEN) en studio accompagné de leur ancien batteur DAVE CULROSS. En 2012 le combo enregistre PINNACLE OF BEDLAM, septième du nom aux studios FULL FORCE STUDIO sous la houlette de l'ingénieur du son CINCOTTA JOE. Celui-ci paraît le 15 février 2013 avec son artwork ressemblant à la pochette de l'extraordinaire AND JUSTICE FOR ALL de METALLICA. SUFFOCATION étant pour moi le METALLICA (des quatre premiers) du death métal. Oui cette nouveau œuvre mais à feu et à sang nos platines et se révèle être un album exceptionnel aliénant toute forme de concurrence. Dix titres pour presque 40 minutes de death sensationnel sur tous les plans.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par orion TOP 500 COMMENTATEURS le 5 mars 2013
Format: CD
Je ne suis pas le mieux placé pour parler de cet album.
Pourquoi ? Tout simplement parce que Suffocation ne m'a jamais vraiment intéressé, n'étant pas particulièrement friand de Brutal Death (mais je commence à m'y intéresser de près, la preuve). Et qu'est-ce que j'apprends ? Il s'agirait de leur meilleur album depuis des lustres. Fichtre, quelle pression ! Je ne vais même pas pouvoir comparer avec les oeuvres antérieures que je ne connais pas. C'est donc avec une oreille (presque) totalement neuve que j'aborde "Pinnacle Of Bedlam", le septième album studio des Américains.

Premier boulot, se pencher sur l'historique du groupe. Car si je ne connais pas (bien) la musique du groupe, je sais tout de même qu'ils se sont formés il y a bien longtemps (1988 pour être précis) et qu'ils sont considérés comme les initiateurs du Brutal Death.
Aujourd'hui, le groupe revient après une pause discographique de quatre années. "Pinnacle Of Bedlam" est donc le septième album du groupe, faisant suite à un "Blood Oath" qui a réussi à propulser Suffocation dans le US billboard 200 (les 200 plus grosses ventes de disques aux USA) pour la première fois de leur carrière et ce, malgré des critiques de fans qui avaient trouvé cet album assez moyen.
Cet album voit aussi revenir Dave Culross derrière les fûts, lui qui fut le batteur du groupe entre 1996 et 1998. Il remplace donc le batteur originel du combo, Mike Smith, qui a de nouveau quitté ses partenaires car le courant ne passait plus entre eux.
Lire la suite ›
2 commentaires 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Suite au mitigé "Blood Oath", pas un mauvais album en soi mais qui s'enlisait un peu trop souvent dans des plans foireux et alambiqués et qui souffrait aussi de sa longueur -presque 48 minutes pour un disque de brutal death, c'est excessif.
Entretemps, Mike Smith a dit au revoir une fois de plus pour laisser sa place au vétéran Dave Culross, au pedigree très intéressant et ayant de plus déjà officié dans la formation sur le terrible mini-album "Despise the Sun" (1998).

Suffocation est fidèle depuis sa reformation à Joe Cincotta pour la production, ce qui semble être une bonne chose au vu du résultat: un son plus moderne que jamais, chaque instrument est parfaitement équilibré par rapport au autres et le jeu de Dave Culross est d'autant plus mis en valeur tant il brille par sa précision et sa régularité -les roulements de tomes et les passages de double pédale sont un régal.
Les compos de Terrance Hobbs et Guy Marchais visent avant tout l'efficacité, ce tout en maintenant un niveau technique digne des meilleures sorties actuelles en brutal death: entre les riffs tranchants comme des rasoirs, les mid tempo assommants, les passages plus mélodiques et envolées techniques instillées çà et là à dose homéopathique mais qui ont le mérite d'aérer et d'introduire un peu de variété dans le propos, le génie de Suffocation ne s'est pas envolé comme pouvait le présager l'album précédent.
La voix de Frank Mullen est plus profonde et imposante que jamais, lui qui ne va paraît-il plus assurer les concerts. Quel dommage!
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?