EUR 20,99
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock.
Livré et vendu par Amazon dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Emballage cadeau disponible.
Pixies Surfer Rosa a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Pixies Surfer Rosa

4.5 étoiles sur 5 2 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
28 neufs à partir de EUR 18,42 1 d'occasion à partir de EUR 18,41 1 de collection à partir de EUR 45,90
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Déballer sans s'énerver par Amazon
Certification « Déballer sans s'énerver par Amazon »
Ce produit est certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Le programme « Déballer sans s'énerver par Amazon » vous propose des produits disposant d'un emballage simplifié, facile à retirer sans avoir à s'acharner dessus. N'utilisant que des cartons recyclables faciles à ouvrir et dépourvus de matériaux superflus, les emballages certifiés « Déballer sans s'énerver par Amazon » sont conçus pour être ouverts sans l'aide d'un cutter ou d'un couteau tout en protégeant votre article aussi bien que l'emballage traditionnel.
Voir tous nos produits certifiés « Déballer sans s'énerver ».

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Pixies


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Pixies Surfer Rosa
  • +
  • Doolittle
  • +
  • Trompe Le Monde
Prix total: EUR 62,43
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Album vinyle (6 septembre 2004)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Beggars
  • ASIN : B0002ONALU
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 2 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 21.712 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Bone machine
  2. Break my body
  3. Something against you
  4. Broken face
  5. Gigantic
  6. River euphrates
  7. Where is my mind ?
  8. Cactus
  9. Tony's theme
  10. Oh my golly !
  11. Vamos
  12. I'm amazed
  13. Brick is red
  14. Brick is red

Descriptions du produit

Descriptions du produit

Quality 2004 reissue on 180-gram vinyl! Debut 1988 full-lengther includes "Gigantic" and "Where Is My Mind?".

Critique

Alors que l’album Doolittle connaîtra un succès plus grand, les bases essentielles du groupe sont posées avec cette première sortie en 1988. Si « Where is my mind ? » reste le tube découvert dix ans plus tard par le film Fight Club, la chanson n’en demeure pas moins conformiste par rapport à l’oeuvre. Avant tout, le style des Pixies se résume à leur côté brut, simple et terriblement efficace. C’est la naissance d’un « rock impulsif et spontané » capable de narguer de temps à autre la pop et tout en conserver une attitude désinvolte. Les Pixies vont alors devenir les leaders malgré eux du rock indépendant des 90’s face à une scène anglaise prolifique.

Les paroles sont décalées, humoristiques voire naïves comme la déclaration d’amour « Gigantic » ou l’exclamation « Oh my Golly » (argot pour « Oh putain »). Les formats des chansons dépassent rarement les 2 minutes 30, les rythmes sont basiques (« Cactus » repose sur une basse assez grasse) et le chanteur hurle comme personne. On assiste à un ping-pong permanent entre la rage des larsens (« Something against you » et « I’m amazed ») et l’accalmie des ballades propres à la surf music (« Brick the red »). Chaque refrain hurlé devient alors une sorte de slogan imparable. Impossible alors de ranger les Pixies dans une catégorie spécifique. Surfer Rosa est un hybride entre le punk (batterie saccadée), la pop (guitare sèche) et le style brouillon du garage (voix saturée et inimitable). Même la bassiste se permet quelques commentaires au groupe en introduction de morceau. Elément qui rajoute en spontanéité.

Le producteur Steve Albini affine ici un son particulier et personnel, qu’il saura davantage exploiter plus tard sur l’album Nevermind de Nirvana : un son lisse au service de la brutalité. Les secondes voix sont importantes, agissant presque comme un instrument supplémentaire. Côté graphisme, les Pixies marquent également le ton en utilisant le graphiste du label indépendant 4AD et confère une atmosphère particulière à la pochette jaunie et aux clips loufoques. A la fois dans la musique et dans l’imaginaire du groupe, la nouvelle génération se reconnaîtra par ce côté « bricolage » ne se prenant jamais au sérieux.

L’album délivre une musique urgente comme dans la chanson « Tony’s theme », simple et qui tape directement dans l’essentiel. Pas de fioriture ni d’unité dans les styles, juste l’esprit authentique du rock. La raison d’un tel succès est évidemment le côté novateur d’un tel mélange, mais c’est avant tout le fait de pouvoir réunir plusieurs sortes de public, autour de plusieurs genres distillés par un seul et même groupe. C’est également l’une des premières démarches anti-commerciales. Une bouffée juvénile qui n’a pas pris une ride.

Samuel Degasne - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Album vinyle Achat vérifié
Acheté en Vinyl un album rare avec de fabuleux titre dont "Where is my mind", a découvrir ou redécouvrir avec plaisir.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Un merveilleux disque, un petit joyaux des pixies, deuxième album dans les faits, mais premier veritable album aux yeux des amateurs du genre. Certes moins bon que Doolittle, mais tout de même incontournable ! :)
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: 4.5 étoiles sur 5 249 commentaires
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 This Could Have Been Produced Today 17 novembre 2015
Par A Review - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
This record was such a breath of fresh air when it came out in 1988. It was raw and authentic and harsh but musical, and after almost a decade of great technological innovation that unfortunately sterilized the mistakes and spontaneity out of some otherwise great records, so warm and messy and anguished and fun.

That in and of itself was an accomplishment, as was the range of influence this record had on every band that came after, but what is really amazing is that this record still sounds new. (By that, I mean the sounds, the production, the musical forms- not whatever medium it might be offered in). If someone wrote these songs today, they would come out of all but the biggest machine studios sounding just like they do and they would sell to today's 20 somethings the same way they did back in 1988. It is classic. Universal. One of the greatest records of the late 20th century.
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Five Stars 25 janvier 2016
Par JNK - Publié sur Amazon.com
Format: Album vinyle Achat vérifié
180g vinyl if you were wondering.
5.0 étoiles sur 5 Five Stars 15 mars 2017
Par pedro bernardi ortiz - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
Excellent !
5.0 étoiles sur 5 Pixies best album 6 octobre 2008
Par MAlbert - Publié sur Amazon.com
Format: Album vinyle Achat vérifié
Following their remarkable debut EP "Come On Pilgrim," Pixies teamed with the great Steve Albini for their debut LP, "Surfer Rosa," which itself became a touchstone of independent, "alternative" music, cited by Kurt Cobain as one of his favorite albums and a significant influence on Nirvana's music.
From the bombastic (and perfectly tuned, mic'ed, and recorded) drum intro of "Bone Machine," to the strange beauty of Gigantic, and the punk intensity of "Something Against You," to the snaking bass line and lyrical genius of "Cactus," this album is as huge in its span as it is in its sound.
Never again would the Pixies so much as attempt to match the grit and grime of this album, and that's probably for the best. But for all the nice production values of Bossanova and Trompe Le Monde, they never sounded better, and they surely never had a better album cover.
5.0 étoiles sur 5 One of the greatest indie rock albums of all time and one of ... 4 juillet 2016
Par Amazon Customer - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
One of the greatest indie rock albums of all time and one of the best albums of the 80s. Balances catchiness and noise while being fun as he'll all the way through like no clean pop album ever has or probably ever will.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Rechercher des articles similaires par rubrique