Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Planet Waves Import

4.6 étoiles sur 5 10 commentaires client

Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.
Nos clients ont également consulté ces articles en stock

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Bob Dylan


Détails sur le produit

  • Album vinyle
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Island
  • ASIN : B005EF6I1Q
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 10 commentaires client
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Descriptions du produit

BOB DYLAN Planet Waves (1974 UK pink rimmed Island palm tree label 11-track vinyl LP matt picture sleeve with pinched spine. The sleeve shows minimal wear and the vinyl looks barely played - a top copy at a great price! ILPS9261)


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Mon Dylan préféré ! Pas son plus connu, ni son plus marrant ! Planet Waves est un album spleenien, désespéré, poignant, à éviter absolument en cas de peine de coeur. Les chansons sont très belles et pas neutres du tout. Je crois que ça coincide avec sa séparation d'avec Sara (celle de Desire). Cet album contient une chanson des plus amères (Dirge) et LA chanson d'amour la plus ultime jamais écrite (Wedding Song). En plus c'est The Band qui acccompagne Bob tout au long de l'album et c'est peu de dire que l'alchimie est parfaite et la qualité bien supérieure à celle de "Basement Tapes" (que pourtant j'adore).
Le seul (petit) hic, c'est que Wedding Song n'aurait pas du figurer sur l'album au départ. Dylan l'a choisie au dernier moment pour remplacer une chanson intitulée "Nobody 'cept you" qui ne figure que sur le triple album "Bootleg Series". Il vous faudra encore mettre la main au porte-monnaie mais ça en vaut la peine, croyez moi.
Remarque sur ce commentaire 24 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 17 décembre 2004
Format: CD
Oui il convient de dire que Planet Waves est probalement dans la série des très grands: entre Highway 61, Blonde on Blonde, John Weslay, Before the Flood, Blood on the Tracks, Desire, Infidels, Oh Mercy, Time ou of Mind et Love and Theft. Il contient quelques une de ses plus belles chansons interprétées avec beaucoup de force, d'émotion et un climat musical superbe entretenu par le groupe de Robbie Robertson à la guitare et Levon Helm . Que de belles musiques et mélodies développées par ce groupe mythique emporté par un Dylan chantant mieux que jamais avec beaucoup de feeling. Ecoutez: Going, Going, Gone, Forever young et Dirge (Quelle émotion au moins au niveau de Like a rolling stone), Wedding song, Hazel and so on.
Il est sûr que l'on a tendance à oublier que cet album sorti en 1974 a été la suite d'un vrai renouveau après New Morning (1971) pour ce très grand auteur compositeur du siècle dernier ( probablement le plus grand). Dylan était alors dans une période très prolifique qui atteindra un sommet en 1975 -1976 avec Blood on the Tracks et Desire.
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
"Planet Waves" est un des meilleurs albums secondaires de Bob Dylan, malgré le fait qu'il soit assez peu connu et écouté. Pas mal de grandes chansons ici, dont "Dirge", "Wedding Song", "Hazel" et les deux versions de "Forever Young". Vraiment un très bon disque.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Et plus j'écoute la musique de Dylan,et plus elle devient indispensable et évidente,en particulier pour cet album,entre autre et en particulier.C'est sans doute pour cela que Dylan est Dylan.Critiqué, adoré, détesté,adulé,rejeté ou vénéré mais on y revient toujours avec plaisir!
Merci Bob!
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jean-claude TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 1 janvier 2012
Format: CD
Derrière le barde, le Band. Et aussitôt, il se remet à se passer quelque chose dans la musique de Dylan. La lumière revient. Comme pour mieux faire front aux critiques qui pleuvent sur le Zim qui, il est vrai, n'a plus pondu de merveille depuis un moment, les potes de toujours se resserrent autour de lui. A l'unanimité, Dylan et le Band, par la voie de son porte-parole Robbie Robertson, décident de repartir sur les routes, ce qui n'était plus arrivé depuis 1966, je crois, en Angleterre. Comme la relation avec Sara a du plomb dans l'aile, le moment est, pour lui, opportun d'aller se régénérer avec les amis, d'autant plus qu'il est épié du coin de l'aeil par ses fans, d'une part, qui ne lui pardonneraient pas un énième revers, et par Asylum, le nouveau label de David Geffen avec lequel il vient de signer suite à sa rupture d'avec Columbia où il vient de passer une décennie. Et le moins que l'on puisse reconnaître est que cette suite de décisions concertées a du bon. Du très bon même, à l'image du produit qui en est issu : Planet Waves de 1974. Dylan est bel et bien de retour, avec un lot de titres à l'écriture plus introspective, parfois discutables, mais souvent denses et sensibles. Il semble même qu'il ait pris une autre envergure. Ses mots se remettent à toucher leur cible, à colporter une belle intensité émotionnelle, portés par une voie plus touchante. L'association avec les complices des Basement Tapes, auxquels toute latitude est ici accordée, fait mouche. Une énergie nouvelle en découle.Lire la suite ›
2 commentaires 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?