Acheter d'occasion
EUR 12,13
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Planetes - Deluxe Vol.1 Broché – 8 juin 2011

Découvrez en premier les 10 livres les plus attendus du moment, que nous avons sélectionnés spécialement pour vous !

4.8 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 72,74 EUR 12,13

Top Nouveautés Manga Top Nouveautés Manga


Boutique Panini
Retrouvez tous les titres dans notre boutique dédiée
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Rentrée scolaire et universitaire : Livres, agendas, fournitures, sacs à dos, ordinateurs, ameublement …Profitez-en !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .

  • Découvrez la boutique Animation japonaise en DVD & Blu-ray.


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Revue de presse

Dans le rayon des très bonnes surprises particulièrement inattendues, l'annonce de la réédition de Planètes tient une place de choix. Un peu plus de 6 ans après la fin de la première parution, voila donc cette deluxe entre nos mains. Enfin, deluxe, c'est un grand mot. Ceci dit, vu les qualités intrinsèques de la série, il n'y a vraiment aucune raison de bouder notre plaisir !

An 2075. Hachimaki, Fi et Yuri voyagent dans l'espace à bord de leur vaisseau afin d'effectuer leur boulot qui consiste à ramasser tous les déchets oubliés dans cette immensité silencieuse. Fi, c'est une mère de famille qui tuerait père et mère pour pouvoir profiter d'une cigarette en toute tranquillité. Yuri, il a perdu sa femme voila quelques années dans un accident et le corps de celle-ci dérive encore et toujours parmi les étoiles. Hachimaki, c'est le jeune homme un peu grincheux qui rêve de pouvoir participer à la colonisation de Jupiter. Et si les pensées de ces trois compagnons divergent, leur quotidien reste cependant le même. Un travail dur et dangereux. Essentiel néanmoins. Nettoyer la crasse que les humains ont laissé derrière eux.

Passée une entrée en matière de plus réussies, la première chose qui frappe à la lecture de Planètes est l'envergure des personnages créés par Makoto Yukimura. Tout en étant finalement des gens comme vous et moi transposés dans un futur relativement proche, ils présentent immédiatement une consistance hors normes et une véritable profondeur. Clairement, il ne s'agit aucunement de coquilles vides uniquement là pour boucher des trous. Chacun possède un passé plus ou moins heureux, chacun vise un futur bien défini. Des trois, il n'y en a vraiment aucun à jeter. Et, en réalité, il en va de même pour les nombreuses personnes que l'on aura l'occasion de côtoyer au détour de l'une ou l'autre page. Une fois encore, il n'y en a pas un qui est là pour faire de la figuration et chaque rencontre est l'occasion pour l'auteur de développer un thème spécifique, une idée particulière. D'ailleurs, l'une des forces majeures du titre est probablement la manière et la réussite avec laquelle il vient greffer autour d'une histoire principale qui, sans être jusqu'ici particulièrement fouillée, reste plus que convenable, toute une flopée de petites tranches-de-vie toutes plus intéressantes les unes que les autres. Planètes ne se limite donc aucunement à une simple série de science-fiction empreinte de quelques scènes d'action. Elle va plus loin et offre une profonde réflexion sur l'humanité et notre manière de vivre, en particulier notre façon d’interagir avec notre environnement. Notre place dans cet univers infini. Mais aussi notre manière de voir les choses, d'appréhender notre vie. Ceci dit, lorsqu'il s'agit de mettre sur papier des passages un peu plus musclés, l'auteur se débrouille plutôt bien et, au final, ce premier tome comporte tous les éléments nécessaires à la lecture d'un seinen instructif, intelligent, prenant et marquant.

"Ca te plait ? C'est mon océan !"

Qui plus est, Yukimura n'hésite pas non plus à traiter des sujets assez graves avec une certaine légèreté, sans que cela paraisse mal venu pour autant. Le terrorisme, par exemple, avec, en parallèle, la pauvre Fi qui voudrait bien pouvoir s'en griller une petite. Mais, plus que tout, la série s'impose jusqu'ici comme un véritable ode à l'exploration spatiale et la passion de certains personnages pour celle-ci transpire pratiquement à travers les pages du livre. Et autant sommes-nous attirés irrémédiablement par celui-ci, autant la peur monte dans nos entrailles lorsque l'on prend conscience de son implacabilité, de son gigantisme. De combien nous ne sommes rien en comparaison à lui. Ces sentiments qui nous traversent, on les doit en grande partie à la qualité des dessins de l'auteur qui nous gratifient de superbes planches. Simples, certes, mais diablement efficaces et enchanteresses. L'immensité de l'espace est, en tout cas, superbement bien rendue. Par contre, pour rester sur l'aspect graphique du titre, on regrettera parfois une certaine rigidité dans les mouvements des différents protagonistes. Pour le reste, Yukimura opte généralement pour un dessin assez sobre et réserve davantage de détails aux pages et aux cases les plus importantes.

"Désolé... Je ne vois qu'un désert."

Venons-en à ce qui est peut-être le seul point noir de cette réédition. Et il s'agit justement de la qualité de cette "deluxe". Oui, on a droit à un grand format et à des pages couleurs. Jusque là, tout va bien. Par contre, la qualité du papier est médiocre et les erreurs, oublis de lettres, pages sombres et illisibles sont fréquents. Un simple exemple: dans l'introduction, on nous parle d'une certaine "Fee" à la place de "Fi". Honnêtement, quand on voit ce que d'autres éditeurs nous proposent pour un prix similaire voir inférieur, on ne peut que pester contre le travail qui a ici été fourni.

Planètes revient donc dans un nouvel écrin qui fait bien pâle figure en comparaison de son contenu. Cependant, cette réédition reste une excellente occasion de découvrir une série de très grande qualité nous emmenant dans un voyage riche et passionnant à travers l'espace.


Shaedhen

(Critique de www.manga-news.com)

Biographie de l'auteur

Makoto Yukimura (幸村誠) est né le 8 mai 1976 à Yokohama, dans la préfecture de Kanagawa, un peu au sud de Tôkyô.


Diplômé de la Tama Art University, une université de beaux-arts qui a vu passer de jolis noms comme la chara-designer Akemi Takada, le sculpteur Tetsuo Harada , la chanteuse-compositrice Yumi Matsutôya ou encore le mangaka Gengoroh Tagame.
Il débute sa carrière à l'âge de 20 ans en tant qu'assistant du mangaka Shin Morimura sur la série Kangaeru Inu, parue chez Kodansha.


C'est en 1999-2000 que les éditions Kodansha lui laissent la chance de mettre au point sa première série personnelle, dans le magazine Morning: Planètes (プラネテス ), seinen de science-fiction à vocation réaliste et introspective, riche de quatre volumes dont la parution japonaise s'étale de janvier 2001 à février 2004.
Rapidement, Planètes s'impose, au Japon, en France et ailleurs, comme une oeuvre marquante. La série remporte plusieurs prix et est encensée pour son réalisme, ses personnages réussis, et les questionnements qu'il met en avant.

Fort de ce premier succès, l'auteur publie en 2004, au sein du magazine Evening, un one-shot du nom de Sayonara ga Chikai no de (さようならが近いので / Because Goodbyes Are Coming Soon). Dans ce drame historique, Yukimura dépeint à sa façon les derniers moments de Soji Okita, un capitaine de premier escadron du Shinsengumi, et personnage historique surtout connu pour son destin tragique.
Alors qu'il conçoit cette histoire courte, Makoto Yukimura a pourtant déjà un tout autre projet en tête. Pendant une année complète, il se documente, à l'aide des rares ouvrages parus au Japon sur ce sujet, sur l'univers des Vikings, et se rend même en Islande en 2003, afin de préparer au mieux sa prochaine série. Et c'est finalement en 2005 que Vinland Saga débarque, et rencontre très rapidement le succès. Depuis, Yukimura se concentre uniquement sur cette oeuvre, pour laquelle il table sur un total d'environ 25 volumes.


Notons également, même si Makoto Yukimura n'y participe pas directement puisque c'est Hideo Nishimoto qui l'écrit et la dessine, qu'une parodie de Vinland Saga a vu le jour en 2007. Intitulée Gansô Ylva-chan, cette série, qui s'est achevée en décembre 2010 avec son troisième volume

En ce qui concerne sa vie privée, Makoto Yukimura reste assez discret, et nous apprenons juste, par le biais de ses mots d'auteurs souvent très intéressants, qu'il est marié et a trois fils, nés en 2006, 2008 et 2010. Il chérit plus que tout sa famille et adore voyager.
Du côté de ses influences, il avoue avoir été très marqué dans son enfance par le manga Hokuto no Ken, dans lequel il est très intéressé par le personnage de Kenshiro, obligé d'avoir recours à la violence alors qu'il n'aime pas ça pour protéger les innocents. Il s'agit là du principal élément lui ayant donné envie d'aborder le thème de la violence dans Vinland Saga.


Parmi ses auteurs préférés, on compte Rumiko Takahashi, Hitoshi Iwaaki, Akira Toriyama, Masami Yuuki... Mais il déclare avoir avant tout un immense amour pour le travail du regretté Hisashi Sakaguchi, et plus particulièrement pour son manga Ikkyu.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 4 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISMEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 9 juin 2011
Format: Broché
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juillet 2012
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 août 2013
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juin 2011
Format: Broché
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : accessoire bosch

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?