Acheter d'occasion
EUR 9,00
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par paragraphes
État: D'occasion: Bon
Commentaire: ATTENTION LIVRE DECLASSE DE MEDIATHEQUE - PLASTIFICATION - ETIQUETTES - ET TAMPONS - (cachet et etiquette "sorti des collections pour la vente") -
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La Poésie comme expérience Broché – 18 juin 2004

Retrouvez toutes nos idées cadeaux Livres dans notre Boutique de Noël
3.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 8,95

Harry Potter Harry Potter

--Ce texte fait référence à l'édition Poche.
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

La question d'Adorno " la poésie, après Auschwitz, est-elle encore possible ? " était également, bien que sur un autre mode, la question même de Paul Celan. Celle qui, aggravant la poésie, ne cessait de la rendre plus difficile. C'est parce qu'il portait en lui une telle question que Celan, en 1967, accepta de rencontrer Heidegger avec l'intention de lui demander - à lui, le penseur de la poésie mais aussi le penseur de cet âge du monde qui est le nôtre, de s'expliquer sur son attitude dans les premiers temps du national-socialisme et, surtout, de sortir du silence obstiné qu'il avait observé depuis la fin de la guerre sur Auschwitz : sur l'extermination, cet " évènement sans réponse " comme dit Blanchot. Heidegger ne dit pas un mot. Fit comme s'il ne comprenait pas. Sur le fond de cet épisode, emblématique, ce livre essaie de s'interroger sur la tâche aujourd'hui, et la destination de la poésie. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Biographie de l'auteur

Philippe Lacoue-Labarthe (1940-2007) a longtemps enseigné la philosophie, notamment en partageant ses cours avec Jean-Luc Nancy à Strasbourg. Egalement traducteur, hanté par la question de la tragédie et, à travers elle, de la diction, son oeuvre accomplit le chemin qui va de la précision philologique à une interrogation portant sur la parole en général - sa possibilité, son battement, ce qu'elle ouvre, ce qu'elle rate ou frôle. Plusieurs de ses livres, dont La poésie comme expérience, sont aujourd'hui des classiques. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Idées cadeaux de Noël
Idées cadeaux pour les enfants, les passionnés de high-tech...et plus encore! Retrouvez notre sélection rien que pour vous.

Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
C'est un livre ardu sur la question des possibilités de la poésie après Auschwitz. Deux poèmes de Paul Celan s'y confrontent à la folie de Hölderlin et à un échange difficile avec Martin Heidegger, et l'auteur, philosophe, s'interroge sur les pouvoirs de la poésie à l'époque moderne.
Il existe une destinée de Hölderlin, son hybris qui le mène à la folie. Paul Celan lui consacre un poème : "Tübingen, janvier", "précédé de l'admirable "Psaume". Il écrit "Todtnauberg" pour relater sa rencontre avec Martin Heidegger, rencontre décevante en cela que Heidegger n'a pas eu un mot, lui qui a frayé brièvement avec le nazisme, tout du moins s'est tu sous lui, pour la douleur de la condition juive (Paul Celan étant un poète juif). Il y a aussi des extraits d'un discours de Celan lors d'une remise de prix intitulée "Le Méridien" qui scande le livre de loin en loin.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?