Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Levy Cloud Drive Photos cliquez_ici. Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles
27
3,7 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Poil de Carotte/Jules Renard
On peut dire que Jules Renard (1864-1910) avait un véritable don d’observation des détails de la vie courante et ce d’une manière incisive et pénétrante, quand il écrivit ce court recueil (125 pages), petit roman à épisodes relatant les hauts faits de Poil de Carotte. Procédant par touches minces et caustiques en une série d’instantanés, il élabore le portrait d’une famille, les Lepic père et mère, frère Félix et sœur Ernestine. Tour à tour, se glissent dans le discours le cocasse et l’ironie, la tendresse et la lucidité, le comique et le douloureux.
La couleur des cheveux du troisième enfant des Lepic, on l’aura deviné, est à l’origine de ce surnom. Poil de Carotte est en enfant privé d’amour que personne n’embrasse jamais, souffre douleur de sa mère et on ne peut s’empêcher de songer à des origines autobiographiques pour ce récit où l’ironie côtoie la tragédie et l’indignation la comédie.
Le style est somptueux dans sa simplicité et ses mots du terroir.
Les seules armes de Poil de Carotte dans cette vie de désamour : la ruse, la lucidité et la répartie.
Extrait où Madame Lepic une fois de plus va sévir à l’encontre de poil de Carotte :
« La rouette de Madame Lepic se lève, prête à cingler. Poil de Carotte, pâle, croise les bras, et la nuque raccourcie, les reins chauds déjà, les mollets lui cuisant d’avance, il a l’orgueil de s’écrier : « Qu’est-ce que ça fait, pourvu qu’on rigole ! »
Plus loin :
« Quoi qu’on te fasse lui dit son parrain, tu as tort de mentir. C’est un vilain défaut et c’est inutile, car toujours tout se sait. Oui, répond Poil de Carotte, mais on gagne du temps. »
« Hélas, se dit encore Poil de Carotte, tout le monde ne peut pas être orphelin… »
Un petit chef d’œuvre de tendresse et d’intelligence.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Jules Renard a 30 ans quand est publié Poil de carotte et l'on sent bien que les blessures de l'enfance sont restées vives. Il souffre d'être négligé par sa famille et en particulier sa mère qui sait se montrer perverse. Dans ces souvenirs d'enfance d'un garçon au physique ingrat et à la trop grande sensibilité domine donc un ressentiment douloureux : humiliations, brimades. En retour, il ment, se renferme ou défie. Jules Renard ne cherche pas à nous apitoyer, il est même dur avec lui-même. Mais il ne pardonne pas ; les marques d'humour sont souvent tranchantes. L'originalité est aussi qu'il n'analyse pas, et ne cherche pas à expliquer le comportement de sa mère ou du sien, il raconte.
Un livre qui n'est pas véritablement destiné à des enfants.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 janvier 2013
La version Kindle de ce livre est remplie de fautes de grammaire.
Ainsi on retrouve régulièrement "il rie" au lieu de "il rit". Ou encore un verbe à la 3ème personne du singulier précédé de "les" auquel on a ajouté "s". Bref, ce n'est pas un problème de reconnaissance des caractères mais vraiment un problème de relecteur qui ne connaît pas les règles élémentaires de la grammaire française. Dommage.

Le comble : Poil de Carotte devient plusieurs fois Point de Carotte....
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 août 2014
Ce petit "roman" de l'enfance n'est pas un roman pour enfant !

Il nous conte l'enfance de l'auteur mal aimé de sa mère (car conçu certainement "par accident" par un couple désuni).
Ce qui est remarquable c'est que le livre ne cède jamais au pathétique. Au contraire, le style magique de Jules Renard tout en finesse, concision et poésie met en exergue la soif d'amour du jeune garçon avec humour et aussi avec poésie.
Le jeune héros n'est pas caricatural comme le sont parfois (souvent ?) les jeunes héros de Dickens. Il a aussi ses parts d'ombre, voire de noirceur.
De même, Poil de Carotte a aussi des moments de bonheur (même s'il sont rares) à travers la relation avec son père et avec son parrain ainsi que, parfois, avec son frère et sa soeur.
Une autre source de plaisir pour le héros (et pour nous aussi) est sa relation avec la nature (même s'il est parfois très cruel avec elle).
Le style détaché et plein de retenue de Jules Renard amène paradoxalement beaucoup d'émotion.

Je ne comprend pas pourquoi ce roman est caricaturé comme un roman pour la jeunesse (même s'il peut aussi être lu par de jeunes lecteurs) alors qu'il me semble ne pouvoir être réellement apprécié qu'à l'âge adulte.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Poil de Carotte/Jules Renard
On peut dire que Jules Renard (1864-1910) avait un véritable don d’observation des détails de la vie courante et ce d’une manière incisive et pénétrante, quand il écrivit ce court recueil (125 pages), petit roman à épisodes relatant les hauts faits de Poil de Carotte. Procédant par touches minces et caustiques en une série d’instantanés, il élabore le portrait d’une famille, les Lepic père et mère, frère Félix et sœur Ernestine. Tour à tour, se glissent dans le discours le cocasse et l’ironie, la tendresse et la lucidité, le comique et le douloureux.
La couleur des cheveux du troisième enfant des Lepic, on l’aura deviné, est à l’origine de ce surnom. Poil de Carotte est en enfant privé d’amour que personne n’embrasse jamais, souffre douleur de sa mère et on ne peut s’empêcher de songer à des origines autobiographiques pour ce récit où l’ironie côtoie la tragédie et l’indignation la comédie.
Le style est somptueux dans sa simplicité et ses mots du terroir.
Les seules armes de Poil de Carotte dans cette vie de désamour : la ruse, la lucidité et la répartie.
Extrait où Madame Lepic une fois de plus va sévir à l’encontre de poil de Carotte :
« La rouette de Madame Lepic se lève, prête à cingler. Poil de Carotte, pâle, croise les bras, et la nuque raccourcie, les reins chauds déjà, les mollets lui cuisant d’avance, il a l’orgueil de s’écrier : « Qu’est-ce que ça fait, pourvu qu’on rigole ! »
Plus loin :
« Quoi qu’on te fasse lui dit son parrain, tu as tort de mentir. C’est un vilain défaut et c’est inutile, car toujours tout se sait. Oui, répond Poil de Carotte, mais on gagne du temps. »
« Hélas, se dit encore Poil de Carotte, tout le monde ne peut pas être orphelin… »
Un petit chef d’œuvre de tendresse et d’intelligence.
44 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 août 2015
Commande scolaire .
Même si l'on n'apprécie pas le récit, de grands +++ pour la Collection Etonnants Classiques qui permet, par l'ajout de repères historiques, culturels et autobiographiques, de resituer l'oeuvre dans son époque.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mai 2009
Histoire incontournable de ce jeune garçon dans lequel certains se retrouveront sans doute! Edition agréable avec des compléments pour comprendre la lecture.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juillet 2004
- Mais tes cheveux sont blonds ! - D'un blond ardent: Mme Lepic dit qu'ils sont rouges!
Tous les petits garçons dévalorisés par leur mère frustrée peuvent se reconnaitre dans le personnage de François, harcelé, diffamé, mené jusqu'au bord du suicide, et à qui l'adorableRobert Lynen devait bientôt prêter une présence envoûtante. La prose dépouillée de Jules Renard fait merveille dans la mise en relief de ce qui est bien plus qu'un cas de maltraitance: le symbole quasi-universel d'un non-amour atroce, contre lequel un petit gars réagit avec les moyens du bord: la résignaion, la distanciation et l'humour.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 avril 2014
trop dommage que ce petit livre soit entâché de tant de fautes dans l'édition Kindle; ça gâche vraiment le plaisir que tout un chacun aurait eu à le lire
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 février 2014
Je suis la fille de francis et pour l'école je devais lire ce livre, je n'ai pas du tout aimé trouvant l'histoire très triste, mais j'ai adoré le style d'écriture de l'auteur.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

2,80 €
2,80 €
6,98 €
3,10 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici