• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Police: Une enquête de l'... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Police: Une enquête de l'inspecteur Harry Hole Broché – 27 mars 2014

4.3 étoiles sur 5 51 commentaires client

Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 21,00
EUR 18,00 EUR 2,06
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Police: Une enquête de l'inspecteur Harry Hole
  • +
  • Fantôme: Une enquête de l'inspecteur Harry Hole
  • +
  • Le léopard: Une enquête de l'inspecteur Harry Hole
Prix total: EUR 39,60
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Cela avait été une longue et chaude journée de septembre avec cette lumière qui transforme le fjord d'Oslo en vif-argent et fait rougeoyer les collines qui viennent d'afficher leurs premiers soupçons d'automne. Une de ces journées où les gens d'Oslo jurent leurs grands dieux qu'ils ne quitteront jamais la ville. Le soleil était en train de disparaître derrière Ullern et ses derniers rayons effleuraient le paysage, les immeubles bas et sobres qui traduisaient les origines modestes de la cité, les lofts rénovés avec terrasses qui racontaient le conte de fées de l'or noir qui avait fait du pays l'un des plus riches de la planète et les junkies au sommet de Stensbergparken dans la petite ville bien ordonnée où l'on comptait plus d'overdoses que dans les villes d'Europe huit fois plus grandes. Les jardins avec les trampolines et leurs filets de protection où les enfants ne sautaient pas à plus de trois à la fois comme le prescrivait le mode d'emploi. Les collines et les bois qui entouraient ce que l'on surnommait «la marmite d'Oslo». Le soleil refusait de lâcher la capitale, il tendait ses doigts comme pour un au revoir prolongé à travers la fenêtre d'un train.
La journée avait commencé avec un air froid et clair, et une lumière aussi dure que l'éclairage d'une salle d'opération. La température était remontée durant la journée, le ciel avait pris ce bleu plus profond et l'atmosphère cette densité aimable qui faisait de septembre le mois le plus agréable de l'année. Et puis le crépuscule était venu, doucement, discrètement, et ça sentait les pommes et les sapins chauffés au soleil dans les quartiers des villas autour de Maridalsvannet.
Erlend Vennesla était presque arrivé au sommet de la dernière côte. Il sentait s'accumuler l'acide lactique, mais se concentrait afin de donner la poussée verticale idoine sur les pédales, avec les genoux qui pointaient légèrement vers l'intérieur. La bonne technique était essentielle en cet instant. Surtout quand on s'épuisait, quand le cerveau avait envie que l'on change de position afin de moins charger une musculature fatiguée et moins efficace. Il sentait le cadre du vélo qui absorbait et exploitait chaque watt qu'il lui communiquait, il prenait de la vitesse en passant à un braquet plus dur. Il se redressa sur le cadre tout en cherchant à conserver la même fréquence, environ quatre-vingt-dix tours minute. Il jeta un coup d'oeil au cardiofréquencemètre. Cent soixante-huit. Il braqua sa lampe frontale sur l'écran du GPS fixé au guidon. Celui-ci affichait une carte détaillée d'Oslo et de sa région, ainsi qu'un émetteur actif. Le vélo et l'équipement avaient coûté plus que ce dont avait vraiment besoin un enquêteur de la criminelle à la retraite depuis peu. Mais il était important de se maintenir en forme quand la vie présentait de nouveaux défis.
Moins, pour être franc.
L'acide lactique lui mordait les cuisses et les jambes. Douloureux. Mais aussi la belle promesse de ce qui allait suivre. Le rush d'endorphines. Les muscles courbatus. La bonne conscience. Une bière sur le balcon avec sa femme si la température ne chutait pas après le coucher du soleil.
Et soudain, voilà, il y était. La route redevenait plate, Maridalsvannet s'étendait devant lui. Il ralentit. Il était à la campagne. En fait, c'était absurde de voir qu'il suffisait de cinquante minutes d'effort à partir du centre d'une capitale européenne pour être soudain entouré de fermes, de champs et de forêts avec des sentiers de randonnée qui disparaissaient dans la nuit tombante. La sueur lui démangea le cuir chevelu sous son casque Bell gris anthracite, lequel lui avait coûté autant que le vélo d'enfant qu'il avait acheté pour les six ans de Line Marie, sa petite-fille. Mais Erlend Vennesla conserva son casque. La plupart des décès chez les cyclistes étaient dus à des blessures à la tête.

Revue de presse

Par la seule magie de la voix, au fil d'un récit haletant, Frédéric Dimnet emmène littéralement l'auditeur dans les régions troubles de l'énigme, du crime et de la passion. Durée d'écoute : environ 18 h 30 mn. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Quand la fournée annuelle d'Emilie Nothomb comporte péniblement une centaine de pages avec une page pour presbyte, Jo Nesbo lui est une serial writter. Car oui, ce sont bien 608 pages denses que vous avez entre les mains. D'ailleurs, comme vous ne pourrez pas le lâcher après quelques pages, je vous recommande de recourir à sa version numérique pour alléger votre dos et épargner vos bras.

Oui, une nouvelle fois, c'est un très, TRES, grand roman policier. Oscillant entre roman policier d'enquête, thriller et roman noir, Jo Nesbo sait nous tenir en haleine. Son histoire est finement construite, met en scène de nombreux personnages (c'est le seul point négatif pour nous lecteurs français car il est bien difficile de retenir cette foule de noms norvégiens), tisse des liens entre eux tous. C'est une véritable fresque de la vie d'une ville autour d'une enquête policière : police, politicien et vie personnelle.

La maturité littéraire de Jo Nesbo nous fait penser aux grands romans de James Ellroy.

Mais cet auteur ne se contente pas dépasser la référence du genre, il le dépasse. Car non seulement il malmène les héros de ces personnages, il titille ses lecteurs. Au combien de fois à le lecture de ce roman vous tomberez dans les pièges, faux-semblants et chausse-trappes tendus par l'auteur.

Au final, je ne vous recommande pas de lire ce livre, je vous l'impose... mais à une condition. Pour en profiter pleinement, il faut reprendre la série depuis le Bonhomme de neige (et donc Le léopard, Fantôme) pour profiter pleinement de la psychologie des personnages et de leur évolution. Qualité / Prix imbattable.
(quoilire.wordpress.com/2014/04/16/jo-nesbo-police/)
1 commentaire 26 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Poison TOP 500 COMMENTATEURS le 25 mai 2015
Format: Broché
Je n'avais jamais lu un roman de l'auteur auparavant et je ne connaissais pas la série des Harry Hole avant de lire ce tome 10. Cela ajouté au fait que mon cerveau de lectrice française n'est pas vraiment accoutumé aux noms scandinaves, m'ont un peu perdu au début. Mais petit à petit, j'ai réussi à m'y retrouver. Ce n'est pas le passé qui a été le plus difficile, mais de différencier deux des personnages qui travaillent tous les deux à la Technique de la police.

L'intrigue m'avait pas mal intriguée, ce qui m'avait poussé à tenter l'expérience sans connaître les premiers tomes de la série.
Après avoir refermé ce livre, je ne peux que saluer le génie - et le sadisme - de l'auteur. Pas un instant, je n'ai soupçonné le tueur. Jamais. L'auteur est vraiment doué pour nous égarer, nous conduire de fausses pistes en fausses suppositions. Pour l'enquête même, mais aussi parfois pour les actions même : on pense qu'il va se dérouler un drame...et puis non, c'est tout à fait anodin.
L'écriture est magistrale.

On se retrouve bluffé par les méandres de l'esprit de l'auteur qui nous égard sans peine et ce dès le prologue. Qui est étendu dans cette chambre d'hôpital ? Quel est le secret de Truls ? Où est Valentin ? Que projette-t-il de faire ? et cette église à la fin ?
Alors on peut du coup penser que la résolution de l'enquête est trop lente, le livre faisant tout de même 700 pages, mais cela permet à l'auteur de mettre en place toutes ses pièces, d'égarer sur de fausses pistes et surtout de bien faire sentir au lecteur toute la frustration de la police qui n'a pas de piste.

En bref ? Un roman bluffant que je vous recommande, même si on ne connait pas la série.
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Pourquoi donc ?
1 - Le pavé fait 600 pages dont aucune est inutile (ne vous amusez donc pas à en sauter une...). Première singularité pour faire poli avec d'autres qui prennent les mots pour de la confiture.
2 - Nesbo ne parvient pas à lasser au bout d'une douzaine de Harry Hole. Deuxième rareté dans ce genre rapé du héros dit réccurrent. Car tout le monde ne s'appelle pas Frédéric Dard ou Jo Nesbo.
3 - Le lecteur, même le moins naïf est roulé dans la farine une bonne trentaine de fois jusquà cinq pages de la fin. Un grand bravo là encore.
4 - Gallimard a embauché un vrai traducteur, pas un collégien norvégien option français en deuxième langue. Rarissime en ce moment chez les auteurs du "froid".
Pour moi, c'est le meilleur Harry Hole à ce jour.... jusqu'au prochain puisque l'auteur se bonnifie à chaque nouvelle oeuvre. J'aurais pu aussi dire comme un autre commentateur qu'il s'agit du "Nouveau maître du genre". Car ce serait sorti du fond du coeur.
Ce bouquin est une événement. Pas moins.
Je pèse mes mots !
Remarque sur ce commentaire 20 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Impossible de comparer Jo Nesbo à un autre auteur de thriller, y compris scandinave, chaque histoire est particulière mais pourtant indissociable des autres. Lorsqu'on débute l'histoire, c'est comme si on rentrait à la maison, après un voyage. On redécouvre l'environnement, on note quelques changements et très vite on retrouve nos marques, nos vieilles habitudes, et on espère que cela ne s'arrête pas. Et chaque fois, on se dit "au revoir, à très bientôt Harry."
1 commentaire 19 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique