EUR 8,70
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Pour qui, pour quoi trava... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Pour qui, pour quoi travaillons-nous ? Poche – 21 février 2013

4.4 étoiles sur 5 5 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,70
EUR 8,70 EUR 16,28
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Pour qui, pour quoi travaillons-nous ?
  • +
  • Le bluff technologique: Préface de Jean-Luc Porquet
  • +
  • La Parole humiliée
Prix total: EUR 31,60
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

"C'est un choix décisif devant lequel, déjà, nous sommes placés : ou bien travailler beaucoup pour consommer beaucoup (et c'est l'option de notre société occidentale), ou bien accepter de consommer moins en travaillant peu (et ce fut parfois l'option délibérée de certaines sociétés traditionnelles). Aujourd'hui, nous voudrions tout cumuler, travailler peu et consommer beaucoup". "Nous sommes la première société à avoir tout voué au travail. L'histoire des hommes était faite d'une modération, parfois d'une défiance, envers le Travail. Nous sommes devenus les adorateurs du Travail et de nos oeuvres". "Le travail c'est la liberté. C'est bien la formule idéale de ce lieu commun. Ce qu'il faut qu'il y tienne quand même à la liberté, le bonhomme, pour formuler de si évidentes contre-vérités, pour avaler de si parfaites absurdités, et qu'il y ait de profonds philosophes pour l'expliquer "phénoménologiquement", et qu'il ait d'immenses politiciens pour l'appliquer juridiquement !" S'il n'a jamais consacré d'ouvrage spécifique au travail, Jacques Ellul l'évoque tout au long de son oeuvre. Les textes s'y rapportant sont réunis ici pour la première fois.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
Jacques ELLUL, toujours aussi profond et lucide nous livre une intéressante réflexion sur le travail, qui n'a pas beaucoup perdu de son actualité....
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Oui vraiment époustouflant, et malgré tout si je puis dire, malheureusement totalement crédible ! Tout ce qui touche au politico-économique n'en sort pas grandit !!
Très intéressant, bravo monsieur Ellul.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
...d'avoir réuni dans ce petit volume des écrits épars du Maître de Bordeaux au sujet du travail. Je trouve cette initiative parfaite, d'où les 5 étoiles, alors qu'en principe, rien n'est parfait en soi.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Je regrette que la réflexion tourne principalement autour de la religion. C'est l'une des clefs de réflexion, mais ce n'est pas la seule.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
C'est un magnifique travail de philosophe mais basé sur des erreurs importantes.
1) Les hommes préhistoriques ne travaillaient pas ? oui ils cueillaient mais si on ne se trouvait pas à Tahiti ou des régions comme cela que mangeait-on l'hiver ? d'où l'australopithèque a amélioré la situation en mangeant de la viande (il pouvait poursuivre un animal en courant pendant des heures car il avait un avantage évolutif énorme : il transpirait. Cela me parait un gros travail) puis au néolithique l'homme a trouvé la culture d'où stockage ainsi que l'élevage.
2) Pendant toute la période du moyen âge, renaissance jusqu'à la fin du XVIIème siècle peu de travail Oui pour deux raisons
a) l'église a dit que Dieu nourrit tout le monde et le vêt donc le travail pas pour les hautes classes c'est à dire l'église et la noblesse en sus le prêt à intérêt étant condamné les marchands étaient la lie de la société. Le bas peuple nourrira bien ces hautes classes(quelques pourcent)
b) le travail agricole est un travail saisonnier d'où le très grand nombre de fêtes religieuses (il faut bien les occuper ces marauds) que le protestantisme supprima d'où récupération de 50 jours.
Cela semble bien on travaille peu mais comment vivait-on ?
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?