Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Pour y voir Clerc Broché – 1 novembre 2007

5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 11,00

Romans et littérature
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Extrait du prologue :

"Il était arrivé, le fiacre l'emportait.
Toujours la même ville, toujours les mêmes gares,
Des églises barbares, St Pétersbourg, ma ville... Ivanovich est là, Ivanovitch est là ! (...)"

Combien de fois l'as-tu écoutée cette chanson de Julien Clerc ?
Et puis, tu l'as "mise en veilleuse".
Tu as eu ta période Brassens, ta période Gainsbourg, ta période Dylan...
Tu apprécies la variété, le carillon des tubes à la radio.
Tu as tenu, dans les années soixante-dix, un cahier de chansons et suivi avec passion, jusque dans les années quatre vingt, l'évolution du top cinquante.
Des disques de chanteurs oubliés, jamais réentendus, des Mike Brant, Billy Swann, Ringo, Gilbert O'Sullivan, David Cassidy, Afric Simone, Kung Fu Fighting s'étaient empilés dans le juke-box de ta mémoire, susceptibles, à la moindre impulsion, de soulever une paupière de temps passé...

Tu as souvent éprouvé le trouble que peut produire dans la mémoire le fait d'entendre, quinze ans ou vingt ans plus tard, une chanson oubliée depuis l'époque où elle était un tube.
À chaque fois, l'expérience est la même : le vieux tube produit "un appel d'air", une sorte de secousse interne. L'esprit est en émoi. Les sons soudain se détachent, cessent d'être banals, quotidiens, englués dans le présent. Une force de mémoire palpite doucement, émerge, bouscule les repères habituels, et impose à la conscience des parcelles éparses (et souvent insuffisantes) de temps perdu.

"Il était arrivé, le fiacre l'emportait.
Toujours la même ville, toujours les mêmes gares,
Des églises barbares,
St Pétersbourg, ma ville... Ivanovich est là, Ivanovitch est là ! (...)"

Tu as toujours été fan de Julien Clerc, et tu écoutes encore avec ravissement "Utile", "Balade en blanc", "Double enfance", "Réfugié", "Quand femme rêve"...
Pourquoi "Ivanovitch" ? Il y a aussi d'autres titres qui ont eu leur importance : ils appartiennent tous aux années 1968-1972.

Un peu avant cette période, tu es un tout petit garçon et tu découvres à peine le monde qui t'en­toure. Tu ne choisis pas les chansons que tu écoutes, elles font juste partie de ton environnement.
Quelque chose d'autre va se produire avec Julien Clerc.
Un jour, tu as quatorze ans. Tu lis "Salut les copains" auquel ta mère t'a abonné. Et tout à coup, miracle, elle y découvre enfin l'adresse à laquelle elle peut prendre contact avec le chanteur.
Dans un élan sentimental daté du 1er décembre 1974, elle prend sa plus belle plume et écrit une lettre à Juju (après en avoir déchiré dix...) :

"Julien, il y a aujourd'hui quatre ans, jour pour jour, j'ai failli perdre mon fils Eric, victime d'un terrible accident de la route. Grâce à vos chansons qu'il a découvertes sur son lit d'hôpital, je peux vous dire que je l'ai vu renaître à la vie (...)"

Présentation de l'éditeur

"Il était arrivé, le fiacre l'emportait.
Toujours la même ville, toujours les mêmes gares,
Des églises barbares,
St Pétersbourg, ma ville... Ivanovich est là, Ivanovitch est là ! (...)"

Combien de fois l'as-tu écoutée cette chanson de Julien Clerc ?
Et puis, tu l'as "mise en veilleuse".
Tu as eu ta période Brassens, ta période Gainsbourg, ta période Dylan...
Tu apprécies la variété, le carillon des tubes à la radio.
Tu as tenu, dans les années soixante-dix, un cahier de chansons et suivi avec passion, jusque dans les années quatre-vingts, l'évolution du top cinquante.
Des disques de chanteurs oubliés, jamais réentendus, des Mike Brant. Billy Swann, Ringo, Gilbert O'Sullivan, David Cassidy, Afric Simone, Kung Fu Fighting s'étaient empilés dans le juke-box de ta mémoire, susceptibles, à la moindre impulsion, de soulever une paupière de temps passé...
Qui ne dispose, dans le juke-box de sa mémoire, d'un vieux disque prêt à tourner, à le ramener loin en arrière, vers des scènes oubliées ? Qui n'a retenu, parmi d'autres repères, les paroles d'une chanson qui, à son insu peut-être, a influencé le cours de sa vie ?
Au cours d'un trajet en voiture, l'auteur est ainsi amené, de façon tout à fait fortuite, à faire le point sur les moments forts de sa vie. Tout commence par un déménagement et une vieille "cassette madeleine" de Julien Clerc dont il savoure le contenu... A la lumière de son vécu, il redécouvre autrement les titres de la sélection du "studio d'enregistrement de Montigny les Metz", qu'il n'a plus entendue depuis vingt ans !
D'"Tvanovitch" à "la Citadelle", à travers les plages de plus de vingt cinq chansons de celui qui fut son idole entre 1968 et 1972, il retrouve les ambiguïtés de l'adolescence et le charme des années 70.
Mais il mesure également le rôle qu'ont joué certaines chansons de Julien Clerc pour l'aider à se reconstruire suite à un grave accident de la route.

Les photos sont dues à Pierre Chaperon

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 1 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

9 décembre 2017
Format: Broché

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?