• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Pourquoi j'ai quitté Gold... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Pourquoi j'ai quitté Goldman Sachs Broché – 24 octobre 2012

3.3 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,00
EUR 15,00 EUR 9,17
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Fête des Mères Fête des Mères

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Pourquoi j'ai quitté Goldman Sachs
  • +
  • La Banque : Comment Goldman Sachs dirige le monde
  • +
  • L'engrenage : Mémoires d'un trader - le livre qui a inspiré le film L'outsider
Prix total: EUR 34,20
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Présentation de l'éditeur

Le 14 mars 2012, plus de trois millions de personnes lisent Pourquoi je quitte Goldman Sachs, l’éditorial de Greg Smith paru dans le New York Times. L’article se propage, devient un sujet récurrent sur Twitter, et suscite des réponses enflammées de la part de Paul Volcker, ancien président de la Réserve Fédérale, de Jack Welch, mythique P-DG de General Electric, et de Mike Bloomberg, maire de New York. Mais surtout, il touche un point sensible de l’opinion publique qui s’interrogeait déjà sur le rôle de Wall Street au sein de la société et sur l’impitoyable mentalité du « Prends l’argent et tire-toi » qui a ébranlé l’économie mondiale ces dernières années. Aujourd’hui, Greg Smith reprend là où il en était resté dans son éditorial. Depuis les combines de son stage d’été pendant la bulle internet jusqu’au drame du 11 septembre, depuis les abîmes du marché baissier jusqu’aux jacuzzis de Las Vegas, les excès du boom immobilier, et le jour où Warren Buffet sauve Goldman Sachs de la faillite, Greg Smith retrace son parcours et nous emmène pour la première fois au cœur de la banque la plus puissante et secrète au monde. À travers des détails passionnants, Greg Smith décrit comment la banque qui réalisa l’introduction en bourse d‘entreprises comme Ford, Sears et Microsoft, est devenue la « grande pieuvre vampire enserrant le visage de l’humanité » qui traite ses clients de « muppets » et a dû verser un demi-milliard de dollars au gouvernement pour mettre fin aux poursuites pour le plus grand délit d’initié de tous les temps. Après de nombreux entretiens au cours de douze mois avec neuf associés qui s’avérèrent insatisfaisants, Greg Smith a fini par estimer que le seul moyen pour tenter de sauver le système est que quelqu’un de l’intérieur révèle au grand jour l’évolution très périlleuse et égoïste des mentalités et des comportements de nos financiers. Il abandonne sa carrière et décide de prendre les choses en mains. Voici son histoire. 
Traduit de l’anglais par Johan Frederik Hel Guedj

Biographie de l'auteur

Avant de démissionner; Greg Smith dirigeait le département des produits dérivés de Goldman Sachs en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Après avoir grandi en Afrique du Sud, il a étudié à Stanford. Il a passé dix ans au siège de New York puis a été envoyé à Londres en 2011.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
L'histoire de Greg Smith se lit en quelques heures. Je lis les premieres pages avec beaucoup d'interet: l'auteur raconte son parcours universitaire a Stanford puis sa rencontre avec Goldman Sachs: entretiens, stage d'ete et premieres annees en tant qu'analyste.

Mais tres vite, le lecteur realisera que l'auteur est un etre exceptionnel. Tout son parcours au sein de la meilleure banque de Wall Street est un succes. Il en vient a raconter, par exemple, ses exploits de jeunesse au ping-pong (il a represente l'Afrique du Sud aux Olympiades) ou alors la soiree Goldman qu'il a sauve du ratage en sortant son Ipod (waw, Greg a tellement bon gout musical!). Ca en devient presque risible.

Puis l'auteur agace quand il evoque sincerement qu'il doit faire des economies (en ne prenant plus le taxi mais le metro, par exemple). Il faut rappeler que Greg gagne plus de 500k dollars par an au moment ou il engage son "plan d'austerite".

Enfin, on a le sentiment que Greg Smith regle ses comptes personnels. Le livre est une succession d'anecdotes vantant les merites de son travail genial, apprecie de tous. L'auteur depeint aussi a quel point ses suuperieurs directs n'ont pas compris son genie.

Et au final, on a plus l'impression que Greg Smith a quitte Goldman decu de ne pas avoir ete promu, et qu'on lui ait refuse un bonus a plus d'1 million de dollars.

Bref, c'est pas bien grave Greg. Tu l'auras eu ton million avec ce bouquin au moins.
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle
Après sa lettre de démission tonitruante, j'étais assez curieux de découvrir ce livre qui permettrait d'en savoir davantage sur la firme.
Je n'ai pas être déçu par le récit ni par la qualité de la traduction. Dans un style agréable, cette quasi-autobiographie se lit parfois comme un roman et ne provoque jamais d'ennui.
On peut noter parfois quelques approximations ou quelque manques de clarté mais cela n'entache pas la qualité globale de l'ouvrage.
J'aurais également souhaité que certains faits reprochés soient plus étayés mais je pense que le risque juridique a dû parfois conduire l'auteur à beaucoup de réserves.
Ce récit vaut donc le détour, que ce soit pour les initiés du monde de la finance comme pour les non initiés car il est assez vulgarisateur.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Bon livre qui permet malgré quelques passages un peu longs et d'autres un peu techniques de mieux comprendre le quotidien d'une grande banque d'affaire, et son fonctionnement interne.

Smith identifie bien les problèmes du système actuel, et décide de les pointer du doigt = disparition de la culture d'entreprise, prépondérance de plus importante du trading, conflits d'intérêt entre le conseil du client et l'activité pour compte propre, création de produits dérivés tellement compliqués que les traders/commerciaux eux-même n'en maitrisent pas les risques etc. etc.

Sur la personne même de Greg Smith, on a envie de le croire. Il parle bien plus de sa famille et de son travail que de son argent. Quand il en parle on comprend qu'il a gardé les pieds sur terre. Et quand on voit l'attachement qu'il a à ce qu'il appelle "la culture d'entreprise", on a l'impression finalement de voir un capitaliste de la vielle école dépassé par le cours des choses.

Peut-être que c'est une posture, peut-être qu'il a des arrières pensées, mais dans tous les cas lorsque Greg Smith prend la plûme pour parler de Goldman Sachs, il ne la trempe pas dans de la tisane, et c'est ce qu'on attendait de lui.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Intéressant, mais un peu décevant, on apprend pas grand chose. L'auteur semble découvrir au bout de 10 ans qu'il faisait un métier de méchant (trader).
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique