• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Pourquoi les pauvres vote... a été ajouté à votre Panier
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par neufoudoccaz
État: D'occasion: Très bon
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Pourquoi les pauvres votent à droite : Comment les conservateurs ont gagné le coeur des Etats-Unis (et celui des autres pays riches) Broché – 9 janvier 2008

4.3 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 9 janvier 2008
EUR 24,40
EUR 24,40 EUR 4,17
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Il y a une édition plus récente de cet article:


nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Pourquoi les pauvres votent à droite : Comment les conservateurs ont gagné le coeur des Etats-Unis (et celui des autres pays riches)
  • +
  • L'opinion, ça se travaille : les médias, les guerres justes et les justes causes
Prix total: EUR 34,40
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Depuis des décennies, les Américains assistent à une révolte qui ne profite qu'à ceux qu'elle est censée renverser. Les travailleurs en furie, forts de leur nombre, se soulèvent irrésistiblement contre l'arrogance des puissants. Ils brandissent leur poing au nez des fils du privilège. Ils se gaussent des affectations délicates des dandys démocrates. Ils se massent aux portes des beaux quartiers et, tandis que les millionnaires tremblent dans leurs demeures, ils crient leur terrible revendication : " Laissez-nous réduire vos impôts! " L'État le plus pauvre des États-Unis a réélu George W. Bush avec plus de 56 % des suffrages aux dernières élections. Pourtant, le New Deal avait sauvé la Virginie-Occidentale de la famine pendant les années 1930. Et ce bastion démocrate fut ensuite un des très rares États à voter contre Reagan en 1980. Alors, républicaine, la Virginie-Occidentale? L'idée semblait aussi biscornue que d'imaginer des villes " rouges " comme Le Havre ou Sète " tombant " à droite. Justement, cette chute est déjà intervenue... Car cette histoire américaine n'est pas sans résonance en France.

Biographie de l'auteur

Thomas Frank écrit régulièrement pour Le Monde diplomatique des articles d'analyse sociale et politique de la situation américaine. Déjà paru en français : Le Marché de droit divin (Agone, 2003).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Dans ce livre, Thomas Frank explique comment le Parti Républicain, historiquement celui des milieux d'affaire de la côte Est, est parvenu à récupérer les voix de l'Amérique profonde, gagnant des territoires autrefois acquis au Parti Démocrate. En mettant en avant les questions culturelles (valeurs familiales, patriotisme, religion,...), les conservateurs ont séduit l'Américain moyen, et identifié les Démocrates à une élite éclairée condescendante à leur égard accusée de vouloir transformer un pays qu'au fond ils n'aimeraient pas (il y aurait eu une sorte de backlash en réaction au militantisme progressiste des années 60). Les Démocrates portent une part de responsabilité, puisqu'ils ont eux-mêmes souvent relégué l'économie au second plan (ni Carter ni Clinton n'ont rompu avec le libéralisme) pour ressembler à la caricature dressée par leurs adversaires (une élite condescendante, amateur de films étrangers et de vins importés,...). Thomas exhorte alors les progressistes à éviter la division entre les deux Amériques (rouge/bleue) et à se remobiliser autour d'un programme économique, rappeler aux électeurs que la musique conservatrice n'est qu'un blabla maquant un agenda jugé antisocial (baisses d'impôts et dérégulations). Cette thèse est très intéressante.Lire la suite ›
1 commentaire 40 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Je me suis toujours posé cette question et enfin quelqu'un y répond. Thomas Frank a enquêté dans son Kansas natal, dont la vive tradition populiste de gauche y a disparu depuis quelques temps. Là-bas il a vu s'exaucer le rêve des conservateurs; une fraction de la classe ouvrière leur procure les moyens politiques de démanteler les protections autrefois arrachées par le monde ouvrier. Frank avance différentes explications que l'on peut étendre à tous les états Unis ainsi qu'à d'autres pays. L'auteur nous montre que la droite américaine n'a pas attendu R.Nixon, R.Reagan et G.W.Bush pour découvrir l'usage qu'elles peuvent faire des sentiments traditionalistes, nationalistes ou simplement réactionnaires d'une fraction de l'électorat populaire. Il n'oublie pas non plus de souligner la part de responsabilité de la gauche dans ce phénomène.
Une très bonne analyse très éclairante, accompagnée d'une excellente préface de Serge Halimi plus centrée sur la France.
Un seul regret, les nombreuses coquilles de cette édition.
Remarque sur ce commentaire 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Un bon ouvrage, mais qui concerne uniquement les USAs, et c'est finalement assez difficile de suivre toutes les explications quand on a pas le contexte.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Alain le 16 mars 2015
Format: Broché Achat vérifié
conforme et à l'heure
16 mots minimum manquants : tant pis
9 mots minimum manquants : tant pis
2 mots minimum manquants ...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?