EUR 17,68
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Livré et vendu par Amazon dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Emballage cadeau disponible.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,99

Power Corruption & Lies

4.4 étoiles sur 5 9 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
24 neufs à partir de EUR 17,06 4 d'occasion à partir de EUR 17,58 2 de collection à partir de EUR 32,08
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Déballer sans s'énerver par Amazon
Certification « Déballer sans s'énerver par Amazon »
Ce produit est certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Le programme « Déballer sans s'énerver par Amazon » vous propose des produits disposant d'un emballage simplifié, facile à retirer sans avoir à s'acharner dessus. N'utilisant que des cartons recyclables faciles à ouvrir et dépourvus de matériaux superflus, les emballages certifiés « Déballer sans s'énerver par Amazon » sont conçus pour être ouverts sans l'aide d'un cutter ou d'un couteau tout en protégeant votre article aussi bien que l'emballage traditionnel.
Voir tous nos produits certifiés « Déballer sans s'énerver ».

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste New Order


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Power Corruption & Lies
  • +
  • Movement
  • +
  • Unknown Pleasures
Prix total: EUR 54,35
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Album vinyle (21 septembre 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: London Records
  • ASIN : B002CW4K7S
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 9 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 7.587 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Age of consent
  2. We all stand
  3. The village
  4. 586
  5. Your silent face
  6. Ultraviolence
  7. Ecstacy
  8. Leave me alone
  9. Your silent face
  10. Ultraviolence
  11. Ecstacy
  12. Leave me alone

Descriptions du produit

Descriptions du produit

On 180-gram vinyl, with a download code. Landmark 1983 album includes "Age Of Consent" and "Your Silent Face".

Critique

Ce deuxième album définit véritablement le style New Order. Le son est novateur, plus rock, plus new wave et électro que son prédécesseur. Un bijou aux mélodies travaillées et légères, une ligne de basse magnifiquement tissée par Peter Hook sur une nappe de synthés frétillants. Bernard Sumner assume le fait de chanter avec sa voix douce et parfois juvénile, semblant décomplexé et distant.

Power, Corruption and Lies recèle aussi des bombes dansantes comme le magique « Blue Monday », disponible sur la version américaine de l’album qui se vend à plus de trois millions d’exemplaires à travers le monde. Hormis ce classique, la pièce majeure de l’album reste« Age of Consent », feu d’artifice pop spécialement conçu pour la danse sur lequel « Barney » entonne gaiement le refrain « Je ne suis pas du genre à dire seulement ce que je veux faire ». « The Village » et « 586 » surprennent encore une fois avec leurs airs pop et électro.

Le son de New Order se veut moins cold wave que dans Movement, et sort littéralement du répertoire Joy Division. Il s’achève sur la jolie ballade « Leave Me Alone » teintée de guitares voluptueuses et de percussions énergiques. Sumner y chante avec détachement et ironie qu’on le laisse enfin seul. Il abandonne ici ses fantômes et si Joy Division était l’ombre, New Order devient la lumière blanche et virginale de cette nouvelle vague électro.

Un disque étonnement brillant destiné aux amateurs de rock, de new wave et de pop, un son typiquement Made in England qui ne peut que ravir les fans de groupes mancuniens comme The Smiths, Housemartins ou Marion.

Antoine Girard - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Lester Gangbangs TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 27 juillet 2006
Format: CD
Pouvoir, corruption et mensonges par l'Ordre Nouveau. Ce pourrait être le slogan de campagne électorale d'un terrifiant parti politique. Ce n'est (heureusement) qu'un Cd plein à la gueule de bonne musique.

L'histoire est connue. Joy Division, le suicide de Curtis, un premier album pas terrible, un maxi 45 tours au succès énorme Outre-Manche (« Blue Monday »), dont l'absence pèse sur ce Cd.

Et pourtant « Power, ... » est à mon avis le meilleur Cd de Joy Division, leur plus homogène, celui qui définit le mieux leur musique, ces morceaux dansants portés par la basse de Hook.

Ce son qu'ils allaient par la suite photocopier jusqu'à l'écoeurement sur leurs disques suivants, on le trouve ici pour la première fois dans toute sa splendeur. Et ce qui ne gâche rien, les compositions sont toutes à la hauteur, sans rien qui sonne comme du superflu ou du remplissage.

Laissez-vous corrompre par le pouvoir et ses mensonges ...
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Album méconnu et peut-etre sous-estimé,"PCL"est pourtant un des sommets de la carrière de New Order, déjà pas avare en sensations fortes.Un peu passé inaperçu à sa sortie(il faut dire que l'immense succès de "blue monday",single sorti quelques semaines avant et non disponible sur"PCL",lui fit pas mal d'ombre),l'album recèle des titres majeurs du groupe:age of consent,5-8-6,le désormais classique your silent face, sans oublier leave me alone,splendide pop-song ,ou encore ecstasy, instrumental éléctro aux accents novateurs et précurseurs.Bref,un must!
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
New Order a parfaitement réussi le virage post Joy Division malgré la légende attachée à ce dernier groupe suite au suicide de Ian Curtis.

De la pop et de l'électronique dans sa forme, l'album reste quand même du rock dans ce qu'il a de rebelle et de non conformiste.

Dès le premier morceau, 'Age of Consent', le ton est donné et le style New Order envahit nos oreilles.

Des instrumentaux, des chansons dansantes, un final 'Leave me alone' triste et envoutant, il n'en faut pas plus pour classer ce disque comme essentiel dans la carrière du groupe, même s'il ne contient pas le hit phare de l'année de sa sortie, à savoir le planant 'Blue Monday' qui l'a ainsi éclipsé.

Après cet album, New Order s'est orienté vers une musique plus 'dance' au grand dam des fans de Joy Division et des accros de la cold wave.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Le deuxième album de New Order pose les premiers jalons de la construction d'un nouveau son pour le groupe, à mi-chemin entre electro et rock. Des chansons plaintives et hypnotiques, parfois pataudes et hésitantes, qui sont autant de tentatives d'inventer un futur, à la fois martial et mélancolique, à la musique pop. Certains argueront que tout était déjà dit dès Blue Monday, paru quelques mois plus tôt, et ils n'auront pas tort: en une chanson, New Order a défini une indépassable matrice de la musique électro des décennies à venir. Mais sur la longueur d'un album, tout reste encore à faire, et Power, Corruption & Lies est un disque tout entier dédié à la recherche d'un son novateur: la magie de cet album est de réussir à rendre élégant un tel travail, bien aidé il est vrai par une pochette somptueuse. Un concept qui pourrait résumer en fait toute la carrière de New Order, dont la dimension utilitaire est essentielle: inventer des chansons pour vivre, et pour faire vivre un club - l'Hacienda - appelé à devenir le creuset de la musique électronique des années 80 et 90; mais le faire élégamment et mélodiquement, avec un sens inné de l'équilibre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
rebondir après le départ de Curtis fut loin d'être une évidence. Movement, malgré son titre, prolongeait le style JD mais claviers-synthés faisaient déjà une apparition dans un climat encore morose. S'en suivit un EP 1981-1982 où N.O s'émancipait avec une légèreté quasi printanière: le processus évolutif se devinait. avec Power, Corruption & Lies imposait son style qui allait influencer une grande partie de la scène musicale britannique. Il y avait là autant de différence par rapport à J.D qu'entre les premiers titres de Warsaw et Closer et pourtant une continuité, une sensibilité et une fragilité dans une apparente simplicité. "Leave me alone" est probablement l'un des plus beaux morceaux de New Order. A sa sortie, le critique Michka Assayas lui donna 20/20, invitant le lecteur à acquérir ce disque au plus vite. 30 ans après, ce disque demeure l'une des pièces maitresses du groupe mais aussi de ce que l'Angleterre a offert au continent (et au-delà) depuis. Sans doute le disque le plus homogène et novateur de N.O.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?