Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Preacher, Tome 6 : Guerre au Soleil Album – 16 septembre 2009

4.5 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 40,00

Boutique BD Boutique BD

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Otanrot le 26 septembre 2009
Format: Album
Deux volumes par an, merci les éditeurs ! Car entre les deux l'attente est cruelle.
On ne présente plus "Preacher" aujourd'hui, tant cette série est devenue mythique. Son scénariste, Garth Ennis, est l'un des meilleurs du moment. Un jour peut-être, parlerons-nous de lui comme l'égal d'un Alan Moore ou d'un Frank Miller.
En revanche, côté dessin, il n'est guère épaulé. Je n'ai jamais compris pourquoi Steve Dillon était à ce point estimé dans le milieu (c'était déjà lui qui illustrait Ennis sur "Constantine" et "Punisher"). Combien de fois ai-je pu lire d'éloges faramineuses sur ce laborieux dessinateur. Je me permets de le critiquer car je dessine depuis l'age des biberons et je prends toujours beaucoup de temps pour scruter les dessins de chaque album que j'ai dans les mains. Entre les personnages désincarnés ayant tous la même tête, tous la même expression, les scènes d'action horriblement statiques et les décors réduits à 2 lignes tremblantes, je ne vois pas ce que l'on peut admirer chez ce dessinateur. Prenons le "Saint des tueurs" par exemple : D'un personnage tragique et terrifiant, il en fait un pantin risible. On est très loin de "La Mangouste" de "XIII" ! Il suffit de comparer son travail avec celui de Carlos Ezquerra (qui le remplace brièvement dans le tome 4) pour en être convaincu. Heureusement que les couvertures de Glenn Fabry (par ailleurs un insupportable mégalo qui note lui-même ses dessins) permettent à notre inconscient de substituer ses personnages à ceux totalement creux de Dillon.
Quand je pense à ce qu'aurait pu être "Preacher" s'il avait été dessiné par Clayton Crain (dessinateur pour Ennis sur "Ghost Rider"), je touche au fantasme absolu !
En l'état, "Preacher" est tout de même un pur chef d'oeuvre. Merci Mr Ennis.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album
Comme tous les autres tomes de la série c'est drôle, politiquement et religieusement incorrect et surtout bien barré :-D
Vivement le prochain tome !!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?