• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 5 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Vendu par westworld- et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Pretty Hate Machine a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par France CDs
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Envois en Chronopost disponible. Preparation & Expeditions du Nord de la France.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 14,94
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Fulfillment Express
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 6,59

Pretty Hate Machine

4.3 étoiles sur 5 16 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
14 neufs à partir de EUR 5,09 13 d'occasion à partir de EUR 3,73
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste 9 Inch Nails


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Pretty Hate Machine
  • +
  • The Downward Spiral
  • +
  • The Fragile
Prix total: EUR 43,26
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (2 mars 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Interscope Records
  • ASIN : B000025WXZ
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5 16 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 94.586 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Head like a hole
  2. Terrible lie
  3. Down in it
  4. Sanctified
  5. Something I can never have
  6. Kinda I want to
  7. Sin
  8. That's what I get
  9. The only time
  10. Ringfinger

Descriptions du produit

Descriptions du produit

NINE INCH NAILS

Amazon.fr

Premier album de Nine Inch Nails, Pretty Hate Machine est un disque essentiel, et ce à plusieurs niveau : tout d'abord, il marque les débuts d'un des plus grands groupes actuels, pilier du métal industriel ; ensuite, il est l'un des premiers albums où la part de composition assistée par informatique est aussi importante ; enfin, il montre au public que la musique électronique peut dégager une énergie et une rage que seul l'underground connaissait jusqu'à présent.
Mais, au-delà d'un simple défi technique, Pretty Hate Machine reste surtout un album magnifique, composé de chansons violentes et teintées de désespoir, marqué par le talent inégalé de Trent Reznor. L'artiste derrière NIN décrit dans ce disque un monde sale, dominé par l'argent, délaissé par un dieu illusoire. Les premières influences de Reznor se ressentent fortement, dans "Down In It" par exemple, fortement influencé par le "Dig It" de Skinny Puppy. Mais le style très particulier du musicien fait de cet album une œuvre exceptionnelle, dont on retiendra particulièrement le brûlot métal "Head Like A Hole", le mélancolique "Something I Can Never Have", et le tout simplement magnifique "Sin". --Romaric Bullier

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Dr. Rock TOP 1000 COMMENTATEURS le 20 décembre 2014
Format: CD Achat vérifié
Apparu à la toute fin des années 80, Nine Inch Nails n'est rien d'autre que la créature d'un seul homme : Trent Reznor, originaire de Cleveland. Lequel, ayant digéré toute la new wave dissonante (Joy Division), la synthpop du moment (Depeche Mode, Soft Cell) et le rap naissant (Public Enemy), va les recracher en les frappant du sceau metal à la face d'un monde qui ne trouve que peu de grâce à ses yeux. C'est ainsi qu'en branchant sa gratte dans son Macintosh Plus et en malmenant le son des synthétiseurs au papier abrasif, il allait devenir le représentant le plus brillant du metal industriel (sur les traces de Ministry et de Throbbing Gristle) et l'un des derniers grands défricheurs d'univers musicaux de l'histoire du rock.
Deux ans avant l'explosion du grunge, Trent Reznor étale ici ses troubles intérieurs en les rythmant d'une techno hantée (HEAD LIKE A HOLE, premier hit et véritable manifeste d'une génération sacrifiée sur l'autel de l'individualisme) ou de beats hip hop (DOWN IN IT), expose ses désirs pervers (orientés sado-maso) comme d'autres leur revendication de liberté (SIN, KINDA I WANT TO) et devient le Hendrix des temps modernes par son approche (façon tortionnaire) de machines qu'il exploite (et explose !) comme personne avant lui. Transformant ainsi un instrument qui rebutait tous les rockers en véhicule idéal à leur rage commune.
Tops : HEAD LIKE A HOLE, SIN, TERRIBLE LIE, SOMETHING I CAN NEVER HAVE, RINGFINGER, SANCTIFIED, DOWN IN IT
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
ce cd est exceptionel a plus d'un titre.ce fut le premier d'un petit gars nommé trent reznor qui a tout fait seul dans son coin.et cet un album qui a créé un nouveau style musical à tel point que l'on apelle trent reznor le pape de la musique industriel.tour à tour violent(head like a hole et surtout le génial sin)et émouvant(le magnifique something i can never have),cet album porte tout les germes du travail futur de trent et une beauté que n'effleura seulement broken.chaudement recommandé pour apprecier tout le travail qui suivra de celui que rolling stones considère comme l'artiste le plus influent des 50 dernières années,et pour moi comme le plus grand groupe du monde actuel.
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Il n'est nul besoin de faire la critique de l'album, du son brut de Nine Inch Nail. Ici, il ne s'agit de voir que ce que donne la remasterisation, et je n'ai pas tant accroché que ca, le son a tellement été travaillé qu'il en perd un peu de son authenticité et ca se ressent a l'écoute. L'album semble trop propre a tel point que j'aimerai avoir un original a la place.
Oui c'est beau mais ca a perdu de son ame.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Ce Premier LP de NIN fut diversement accueilli. L'ensemble représente une oeuvre complète, riche de climats sonores divers et variés qui donnent de Trent Reznor l'image d'un compositeur hors norme dont le génie ne peut se contester. Un album entier dont on pourra regretter le mix de basses très en retrait dans le légendaire "head like a Hole" qui ouvre l'opus! Une oeuvre incontournable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Lester Gangbangs TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 9 mai 2011
Format: CD
Nine Inch Nails, c'est Trent Reznor. Point Barre. C'est d'ailleurs écrit dans le livret de « Pretty Hate Machine », premier disque paru à la toute fin des 80's. Un disque qui ne sera pas un gros succès, sorti sur un label indépendant... il faut dire que la musique proposée et les thèmes abordés avaient de quoi faire fuir les directeurs artistiques des majors.
Reznor n'est pas un joyeux (drogues et dépressions semblent être ses seuls amis durables), son univers musical non plus. Tout est fait pour choquer, agresser, dérouter. Le matériau de base, c'est une techno industrielle (beaucoup de choses ressemblent aux Belges radicaux de Front 242) lacérée de gros riffs de guitare. Assez proche également de ce que produisent les héroïnomanes déjantés de Ministry, le côté rock'n'roll circus en moins. Nine Inch Nails est beaucoup plus sombre, plus glauque, sans la moindre trace d'humour ou de second degré qui caractérisent le « groupe » de Jourgensen ...
Mais Reznor est très fort en studio. Il va mettre en place un design sonore qui va durablement marquer la décennie des 90's et faire la fortune de son plus célèbre « disciple » Marylin Manson, dont il produira les premiers disques avant une série de brouilles, embrouilles, carambouilles et réconciliations ...
Dans « Pretty Hate Machine », de l'électricité sale gicle de partout, lézardée d'interférences électriques, de sons distordus et parasités. Une masse sonore inquiétante, brouillonne en apparence, déstabilisante ...
Lire la suite ›
16 commentaires 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Vous ne jurez que par le label Warp Records ? Les derniers albums de LFO et d'Aphex Twin sont vos disques de chevet ? Depeche Mode est votre groupe culte ? Bienvenue au club, vous allez adorez Pretty Hate Machine. Froide mais romantique, desespérée mais apaisante, analytique mais passionnée, la musique de Trent Reznor, tete unique pensante de Nine Inch Nails est née avec ce disque, dans la forge des magnéto 24 pistes, avec quelques bouts de ficelle et un talent infini. Différent des disques suivants, plus violents (Broken) ou plus extatiques (the Downward Spiral), cet album est essentiel parce qu'en s'inspirant de ce qui avait été fait auparavant (Depeche Mode, Kraftwerk, Einsturzende Neubauten), il redefinit le propos de la musique électronique et y injecte une bonne dose de rock lourd, guitares en avant, la rage au ventre... Là où la cold wave était poseuse et se regardait souffrir en beauté, Nine Inch Nails enfonce le clou là où ça fait mal et creuse son sillon, à grand renforts d'un duo basse - batterie gigantesque. Avec cet album, Reznor venait d'inventer un nouveau genre, ou du moins en donnait le meilleur embyron : l'industriel, mélange de rock, de cold wave et de techno, qui allait bouleverser la façon de faire la musique 10 ans après. Bref : génial !
PS : même votre copine va adorer !
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?