• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La Preuve du paradis a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par bookbrok
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Jamais Lu. Couverture abimée (coup, accroc ou coupure), intérieur NEUF. Envoi Rapide et Soigné. Vendeur Professionnel
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

La Preuve du paradis Broché – 1 mars 2013

4.1 étoiles sur 5 131 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché, 1 mars 2013
EUR 18,00
EUR 11,74 EUR 6,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Il y a une édition plus récente de cet article:


Livres scolaires, manuels scolaires Livres scolaires, manuels scolaires

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La Preuve du paradis
  • +
  • La carte du paradis
  • +
  • L'évidence de la l'après-vie : Conversations (1DVD)
Prix total: EUR 54,90
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Extrait du prologue

«Un homme devrait chercher ce qui est, et non ce qu'il croit devoir être.»
- Albert Einstein (1879-1955)

Quand jetais enfant, je rêvais souvent que je volais. La plupart du temps je me retrouvais debout dans mon jardin, regardant les étoiles, et soudain je me mettais à flotter. Les premiers centimètres étaient gagnés automatiquement. Mais je comprenais rapidement que plus je me trouvais haut et plus ma progression dépendait de moi - de ce que je faisais. Si jetais trop excité, trop emporté par l'expérience, je retombais sur le sol... brutalement. Mais si je restais tranquille et ne prenais qu'une seule grande enjambée, alors je m'élevais de plus en plus vite vers le ciel étoile.

Ces rêves sont peut-être en partie responsables de l'amour que j'ai développé, une fois adulte, pour les avions et les fusées - pour tout ce qui était capable de m'emporter à nouveau dans le monde au-dessus de celui-ci. Quand nous prenions l'avion en famille, mon visage restait plaqué contre le hublot du décollage jusqu'à l'atterrissage. Au cours de l'été 1968, à l'âge de quatorze ans, j'ai dépensé tout l'argent que j'avais gagné à tondre les pelouses en leçons de planeur avec un homme nommé Gus Street, à Strawberry Hill, un petit «aérodrome» seulement constitué d'une bande d'herbe juste à l'ouest de Winston-Salem en Caroline du Nord, la ville où j'ai grandi. Je me souviens encore de la sensation de mon coeur battant lorsque j'ai tiré sur le gros bouton rouge cerise qui a décroché le câble me connectant à l'avion remorqueur, inclinant mon planeur en direction du champ. C'était la première fois que je me sentais véritablement seul et libre. La plupart de mes amis éprouvaient ce sentiment en voiture, mais me retrouver grâce à mon salaire quelques centaines de mètres en l'air dans un planeur était pour moi cent fois plus excitant.

À l'université dans les années 1970, j'ai intégré l'équipe de parachutisme sportif (ou chute libre) de l'université de Caroline du Nord. Cela ressemblait à une fraternité secrète - un groupe de personnes qui avaient connaissance de quelque chose de spécial et de magique. Mon premier saut était terrifiant et le second encore plus. Mais à compter de mon douzième saut, quand je me suis approché de l'ouverture en sachant que j'allais devoir me laisser tomber de plus de trois cents mètres avant d'ouvrir mon parachute (mon premier «délai de dix secondes»),je me sentais comme chez moi. J'ai fait 365 sauts en parachute à l'université et accumulé plus de trois heures trente de chute libre, le plus souvent en formation et jusqu'à vingt-cinq sauteurs. Bien que j'aie arrêté de sauter en 1976, j'ai continué à faire des rêves réalistes de chute libre, qui sont toujours très agréables.

Les meilleurs sauts étaient souvent ceux que nous faisions tard dans l'après-midi, lorsque le soleil commençait à descendre derrière l'horizon. Il est difficile de décrire le sentiment que j'éprouvais lors de ces sauts : la sensation de m'approcher de quelque chose que je ne pourrais jamais nommer tout à fait, mais dont je savais que je voulais plus. Ce n'était pas tout à fait la solitude, car nos façons de sauter n'étaient pas vraiment solitaires. Nous sautions à cinq, six, parfois dix ou douze personnes à la fois, formant des figures de chute libre. Plus nous étions nombreux et le défi élevé, et mieux c'était.
Un beau samedi d'automne 1975, mes camarades de l'équipe universitaire et moi-même avons rejoint des amis sur un site de saut dans l'est de la Caroline du Nord pour réaliser quelques figures. Lors de notre avant-dernier saut de la journée, depuis un Beechcraft D18 et à 3 200 mètres, nous avons formé un flocon de neige constitué de dix hommes. Nous avons réussi à nous placer en formation complète avant de passer les 7 000 pieds (2 133 mètres), et avons ainsi pu profiter de dix-huit secondes de vol en formation dans un gouffre clair formé entre deux gros cumulus, avant de nous séparer à 1 060 mètres et nous éloigner les uns des autres pour ouvrir nos parachutes.

Présentation de l'éditeur

Y-a-t-il une vie après la mort ? Ou plus exactement, est-ce que le Paradis existe ? Eben Alexander, neurochirurgien à l esprit rationnel, nous en donne la preuve, après avoir vécu une NDE (expérience de mort imminente). Cet homme de 52 ans atteste de l existence du Paradis dans ce livre témoignage, aussi extraordinaire que bouleversant. L auteur nous invite à partager son voyage dans une autre dimension, là où il a rencontré des êtres de lumière, très différents de tout ce que l on peut connaître sur notre planète... Un récit dont l authenticité a été reconnue par le Dr Raymond Moody, spécialiste renommé de l au-delà.

- Un best-seller outre-atlantique ;
- Un témoignage bouleversant et authentique sur l après-vie, écrit par un scientifique...

Eben Alexander est neurochirurgien et enseignant à l Université de Virginie.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Format Kindle Achat vérifié
Ce livre retrace l expérience de EMI d un docteur en neurochirurgie,(un chirurgien du cerveau) et il raconte comment il s est retrouvé pendant son coma, en conscience mais sans mémoire ni identité comme un vers de terre,englué dans une sorte de boue,la perte de la notion de temps,l impression d eternité,puis la rencontre avec une entité qu il identifie comme Dieu..."-Je pense personnellement que c était un ange et non Dieu lui meme..."IL a vu beaucoup de choses merveilleuses,dont des familles très heureuses entrain de vaquer joyeusement a leurs occupation,des enfants s amusant tous vêtue de vêtements simples mais de couleur et de matière incroyablement belle.Ce livre est très intéressant et très bien ecris,Je voulais partager cet avis avec mes amis et ma famille sur Facebook....Livre qui donne a réfléchir et ce n est pas du tout une histoire de tunnel avec la rencontre d êtres chers décédés c est extrêmement détaillé et expliqué avec des mots adéquats mais non pas et dur a comprendre!....
Remarque sur ce commentaire 28 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
"Maintenant, cependant, je savais. Je comprenais que je faisais partie du Divin et que rien - absolument rien - ne pourrait jamais m'enlever cela. La (fausse) crainte que nous puissions d'une manière ou d'une autre être séparés de Dieu est à la racine de toutes les formes d'anxiété dans l'univers, et le remède - que j'ai reçu en partie dans le Passage et complètement dans le Cœur - est la connaissance que rien ne peut jamais nous séparer de Dieu. Cette connaissance - qui reste la chose la plus importante que j'aie jamais apprise - a retiré au Monde Vu du Ver de terre son caractère effrayant et m'a permis de voir ce qu'il était vraiment : une partie du cosmos pas franchement agréable, mais sans doute nécessaire."

"J'ai vu l'abondance des formes de vie à travers un nombre incalculable d'univers, dont certains étaient d'une intelligence bien supérieure à celle de l'humanité. J'ai vu qu'il existait énormément de dimensions plus élevées, mais que la seule façon de connaître ces dimensions est d'y entrer et d'en faire directement l'expérience. Elles ne peuvent être connues, ni comprises, depuis les dimensions inférieures de l'espace. La loi de cause à effet existe dans ces plans supérieurs, mais loin de la conception matérialiste que nous en avons. Le monde du temps et de l'espace dans lequel nous nous déplaçons au niveau terrestre est fermement et étroitement entrelacé avec les plans supérieurs.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par l'ivre libre COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURS le 24 mai 2016
Format: Broché Achat vérifié
Des témoignages sur l'EMI, on en lit beaucoup; pas comme celui-là puisque le Dr Eben Alexander tombe dans le coma pour une raison rare, et surtout durant son passage, il devient amnésique, donc n'est pas ramené sur terre par les larmes, la force du souvenir et de l'intention de ses proches.
C'est un livre clair -et facile à lire!-émanant d'un scientifique qui déclarait ne pas croire ni aux EMI, ni en un Dieu quelconque; Un livre qui raconte une expérience absolument unique. Un livre enfin aux explications lumineuses, au sens TRES intéressant qui incite à une réflexion sur la vie, sur la mort, sur la conduite à tenir dans la vie, une philosophie simple mais en rien simpliste puisqu'elle bouleverse son auteur et nous par ricochets.
J'ai lu ces 2 livres inoubliables que sont Dites -leur que la mort n'existe pas et 7 bonnes raisons de croire en l'au-delà; j'avais aimé celui-ci, mais celui du Dr Carpentier est au fond, moins fort; ici, on éprouve un vrai vertige au cœur du livre, lorsque vers les pages 12O, Eben Alexander évoque la pensée, le cerveau, la mission de chaque être humain.
Les extraits qui suivent ne sont nébuleux apparemment que parce que ce sont des extraits -d'un livre qu'il faut lire en entier pur en comprendre le contexte-: "La vraie pensée est préphysique"; c'est un neurochirurgien qui écrit: "nous devons accepter -au moins en tant qu'hypothèse pour le moment- que le cerveau lui-même ne produise pas la conscience".
Si enfin les scientifiques osaient dire qu'ils ne savent rien et qu'il nous reste à découvrir encore et encore......... A lire le Dr Carpentier, Eben Alexander, il semble que les choses changent. E t c'est tant mieux!l
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
J'ai adoré ; ce livre qui decrit plus en detail encore que les livres de Raymond Moody, la tres probable survit de l'âme après la mort du corps physique. Je n'avais jamais pu lire un experience qui etait alle aussi loin.

Je trouve dans la lecture de cet ouvrage un nouveau sens a ma vie. Je retrouve de l'interet à la religion qui ne m'apparait plus aussi deconnecte des realités que ce que je croyais récemment.

Je conseille vivement la lecture de cet ouvrage.
1 commentaire 35 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?