• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Le Promontoire du songe a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par antoine70
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Expédition rapide .
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le Promontoire du songe Poche – 22 mars 2012

4.8 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche, 22 mars 2012
"Veuillez réessayer"
EUR 6,50
EUR 6,00 EUR 3,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

En 1834, Victor Hugo rend visite au grand savant Arago à l'Observatoire de Paris. Contemplant le relief lunaire à la lunette astronomique, le poète, malgré ou plutôt à cause de la puissance même de grossissement propre à la lunette, ne voit, d'abord, littéralement rien : " une espèce de trou dans l'obscur, voilà ce que j'avais devant les yeux ", " dans une nuit profonde la plénitude du noir "... L'engin est pourtant bien braqué sur la lune, mais sur une partie de la cible encore située dans les ténèbres. À l'instigation de l'astronome, Victor Hugo insiste et sa rétine commençant à s'habituer, il appréhende, dans la confusion la plus extrême, de l'indistinct et de l'informe, du mouvant et du diffus, du livide et du sombre, un quelque chose qui, bouleversant les sources de sa perception, lui donne à éprouver ce que nous éprouvons rarement, la sensation brute du réel : " L'effet de profondeur et de perte du réel était terrible. Et cependant le réel était là. ". Victor Hugo a 32 ans, Arago 48 ans. Trente ans après cette expérience unique, Victor Hugo décide d'écrire cet ouvrage. Baptisant l'un des sommets de la Lune le Promontoire du songe, il se livre à une vaste réflexion sur le rêve et la fable, et sur leur interprétation romantique.

Biographie de l'auteur

Né à Besançon en 1802, Victor Hugo est très vite apparu comme le chef de l'école romantique. Élu à l'Académie française en 1841, il est membre de l'Assemblée législative en 1849 et député de Paris en 1871. Quand Victor Hugo meurt, à 83 ans, il a droit à des funérailles nationales et une immense foule l'accompagne. Il laisse une œuvre inégalée.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Franz TOP 1000 COMMENTATEURS le 27 janvier 2015
Achat vérifié
En 1834, Victor Hugo se rend à l’Observatoire de Paris sur invitation de son ami François Arago pour regarder la Lune au télescope. D’abord aveuglé par un « trou dans l’obscur », Hugo découvre la « mappemonde de l’ignoré » avec le relief lunaire et un volcan nommé le Promontoire du songe [Promontorium somnii]. En 1863, il se remémore ce « profond souvenir » en écrivant un texte qui prône l’apanage du rêve et de l’imagination. « L’homme a besoin du rêve » et pour le poète visionnaire, chacun est responsable de faire « sa vie comme on fait son rêve ».
Dans son bref essai d’une centaine de pages, Victor Hugo médite, écrit, tâtonne puis son verbe superbe et son érudition foisonnante finissent par circonscrire l’impensé pour œuvrer ensemble. Par la force de la vision formulée, le Promontoire du songe, volcan lunaire, devient la « cime du rêve ». Progressivement, les bizarreries de la nature semblent émaner du rêve de Dieu : « Tu rêves donc aussi, ô Toi ! Pardonne-nous nos songes alors ».
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Achat vérifié
La griffe de Victor Hugo dans ce qui, finalement, n'est qu'un fait divers. Un langage sublime qui transporte vraiment au coeur des étoiles, mieux en définitive que ne le ferait un téléscope.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Achat vérifié
Recalcitrant aux grands classiques, j'ai été subjugué par la force de l'ecriture. Superbe.14 15 16 17 18 19 Na !
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Legros le 14 décembre 2013
Achat vérifié
je l'ai lu d'une traite presque sans respirer. Un peu court (ce qui pour V.Hugo est plutôt rare...) mais intéressant. Dans tous les cas le livre est impeccable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus