Acheter d'occasion
EUR 8,88
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
État: D'occasion: Très bon
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Propriété et société rurale en Europe : Les doctrines à l'épreuve de l'histoire sociale française (années 1780-1920) Broché – 30 septembre 2005


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 30 septembre 2005
"Veuillez réessayer"
EUR 8,88

bonnes résolutions 2017 bonnes résolutions 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

C'est à Paris que bat le pouls de l'Europe lors de la Révolution française : la France constituerait-elle un puissant tremplin pour la doctrine libérale venue de
Grande-Bretagne où elle s'est tissée d'individualisme foncier ? C'est à Trèves que naît Karl Marx, théoricien de la doctrine socialiste, et philosophe du matérialisme historique ; la critique de la propriété privée y est omniprésente. C'est du Vatican que souffle la pensée thomiste de Léon XIII, venue réactualiser la doctrine de l'Église catholique ; la propriété familiale en guide l'ardeur. Trois doctrines
mises au service d'une actualité ouverte à tous les changements. Et toutes trois, chacune à sa façon, traitent de la " propriété ", clé de voûte de la société rurale postrévolutionnaire. A la rencontre de l'histoire, et à l'épreuve des faits de terrain, la pensée européenne prend ici tout son relief, en une synthèse qui s'inscrit dans la riche historiographie française, pour englober des pans entiers de l'histoire économique, sociale, politique contemporaine. L'ouvrage fournit une grille de lecture pour scander les étapes de la longue marche des paysans ; l'accent est mis sur l'itinéraire français. Condamnés à disparaître ou gratifiés de nombreuses qualités, que sont devenus les propriétaires en France, quel rôle ont-ils joué dans les évolutions complexes d'une modernité venue buter, au terme d'un long galop libéral, sur la panique financière de 1929 ? Ici sont mises en valeur les actions des populations elles-mêmes, dans leurs familles, leurs communautés villageoises ; les attentes qu'elles placent en l'État, chargé de l'équilibre des intérêts en jeu ; et les solutions qu'elles cherchent à leurs problèmes économiques dans la défense associative, qu'elle soit syndicale, coopérative, mutualiste. Autant d'efforts, inlassablement renouvelés, qui ont permis aux petits propriétaires français, non pas de pavoiser, mais de résister. Leur enracinement a freiné le calcul spéculatif des investisseurs et a inspiré des programmes politiques. A tel point que la propriété familiale, dite aussi " propriété paysanne " ou " petite exploitation rurale ", fournit à l'" exception française " l'un de ses ancrages les plus solides... du moins jusqu'à la seconde guerre mondiale !

Biographie de l'auteur

Geneviève Gavignaud-Fontaine, agrégée d'histoire, docteur ès lettres est professeur à l'université de Montpellier III.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoile


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?