undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
14
4,2 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:8,54 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Renouveler l'exploit n'est jamais chose facile. Après la réussite artistique et commerciale de Blue Lines, album introductif déjà passé à la légende, détonateur d'un genre dont il est le premier classique, Massive Attack revient. Massive Attack revient fort !

Mais revient relativement court avec 9 nouvelles compositions et, pour rallonger la sauce, une accessoire reprise du Light My Fire des Doors sur laquelle on ne commentera pas plus avant sauf pour dire qu'il est heureux qu'elle finisse l'album, ça aide à l'évincer.
Mais le reste, ha !, le reste, que du bonheur ! Où le désormais trio (c'est officiel, c'est sur les photos !), ses musiciens engagés et ses invités finement choisis font plus que tenter reproduire leur modèle, ils le dépassent en explorant encore un peu plus avant la fusion entre musique électronique, soul, dub, reggae ou, plus généralement, de tout ce qui leur passe par l'oreille et peut bénéficier à l'enrichissement de leur trippante mixture.
Comme les petits gars de Massive Attack sont des malins, ils commencent par brosser leur auditoire dans le sens du poil avec le supra-sensuel Protection (le titre) où la voix de Tracy Thorn d'Everything But the Girl fait merveille sur les beats soyeux d'une cyber-soul première classe. Mais la suite... Karmacoma et son hip-hop larvé, Three avec la voix mutine de Nicolette et son groove latino, Weather Storm et la partie de piano parfaite de Craig Armstrong, Spying Glass et son electro-soul-dub si bien servi par nul autre qu'Horace Andy et son chevrotant organe, Better Things en deuxième collaboration avec Mme Thorn et son parfait mix d'éther vocal et d'ambient-dub langoureux, Sly et le retour de Nicolette sur une merveille toute en cordes et émotions à fleur de peau, Heat Miser en électro-cinématque et mélodique... Tout y est, lançons-nous, grand !, beau !, fin !, digne du Massive Attack d'avant... en mieux !

Si Blue Lines était une des entrées en matière les plus magistrales de cette fin de premier millénaire, si Mezzanine sera l'apothéose d'une formation poussant encore un peu plus avant son mode exploratoire, il ne faut pas en oublier l'album du milieu pour autant, ce Protection, on le sait désormais, transitoire dans la carrière de Massive Attack mais jalon essentiel de toute collection de musique black ou blanche qui se respecte.

Massive Attack - Producer, Mixing, Programming, Artwork
Nellee Hooper - Producer, Mixing
Marius De Vries, Andy Wright, The Insects, Nick Warren - Programming
Robert "3d" Del Naja, Grant "Daddy G" Marshall, Tricky, Tracey Thorn, Horace Andy, Nicolette - Vocals
Craig Armstrong - Piano
Chester Kamen - Guitar
Rob Merril - Drums
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 septembre 2011
Sur ce deuxième album, Massive Attack accueille à nouveau des invités au chant, formule qui deviendra une norme pour de nombreux groupes de musiques électroniques populaires (Archive, The Chemical Brothers, Death in Vegas, etc., dont Massive Attack) ; ce sont ici Tracey Thorn de Everything but the girl avant l'évolution électronique de ce duo, et Nicolette peu connue à l'époque et dont la carrière restera discrète malgré quelques albums en solo. Sont aussi présents, comme sur le précédent "Blue lines", Tricky qui se lancera en solo l'année suivante, et Horace Andy dont Massive Attack a relancé la carrière. Le groupe s'est également adjoint les services de Craig Armstrong pour les arrangements de cordes.

Le résultat est assez différent du prédécesseur, avec une évolution vers des morceaux plus dance, et le reggae se fait moins présent ; de même que la soul qui est désormais absente. Le groupe confirme son talent, mêlant inspiration et savoir-faire. Mais l'ensemble suscite moins d'enthousiasme : peut-être est-il un peu plus anodin. Malgré quelques très grands morceaux ("Protection", "Karmacoma" ou "Spying glass"), il s'agit "seulement" d'un très bon album.

Le dernier morceau dépareille : une reprise de The Doors en public à mon avis peu inspirée qui fait un peu tache.

(Krik, amazon.fr, 27/09/11)
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avec ce deuxième album le son de Massive Attack s'affine et préfigure la "froideur" des oeuvres à venir.
Les mélodies et les arrangements sont minimalistes, empruntant au dub son esthétique dépouillée.
Des plages instrumentales vibrantes arrangées par Craig Armstrong s'intercalent entre les morceaux divinement interprétés par les voix cristallines de Tracey Thorn (chanteuse d'Everything But The Girl) et Nicolette.
Toujours présents au micro : Horace Andy, la légende du reggae remise à flot par le groupe, dont le Spying Glass est repris ici,
ainsi que 3D, Daddy G et Tricky (avant sa brouille avec le groupe et le début de sa carrière solo), qui perfectionnent encore, notamment sur le magique Karmacoma, leur rap nonchalant et mélancolique.
C'est sur cet album que l'empreinte de Mushroom se fait le plus sentir. Frustré que Massive Attack se démarque par la suite de la pureté du hip hop et de la soul pour se frotter au rock, il quittera le groupe après Mezzanine.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avec ce second album, Massive Attack délaisse beaucoup la soul pour s'orienter plus fermement dans l'ambiance. Gagne-t-on vraiment d'un côté ce qu'on perd de l'autre? Malheureusement non. Le fragile équilibre du premier album laisse place ici à un album enveloppant, coocoon à fond, mais un peu aussi papier peint et creux. La luxuriance du son, à la sortie du disque, servait quelque peu de cache-misère à des compos certes correctes mais tout de même jamais transcendantes, de gentilles petites mélodies tout au plus. Reste un album agréable, gentiment planant, très cohérent et semblant composé de deux faces (de vynile) construites de façon identique, sauf pour le dernier morceau, reprise des plus gonglées mais aussi des plus inutiles et foireuses de "Light My Fire", qui termine l'album sur une note incongrue.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 février 2016
J'ai gagné l'album Blue lines de Massive attack dans un concours. J'ai bien apprécié cet album alors je me suis demandé si Blue lines était considéré comme le meilleur du groupe Massive attack que je ne connaissais pas avant cela.
Les critiques que j'ai pu lire faisaient apparaître l'album Protection comme également excellent.
Désolé, perso je n'aime pas, c'est mou. J'ai l'impression d'être branché sur une radio lounge du net. Les titres s'enchaînent oui et après...next, rien ne vient. Je m'ennuie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2014
This Is a example of beeing trick for certain sellers. There is several months ago they told you 3 or 7 working days but its not thruth
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Cet album fait partie du paysage des années 90. Il est contrasté musicalement et on peut ne pas adhérer à sa conclusion bizarre sur "light my fire".

Pour le reste, il frise la perfection. Aves ses presque 15 ans d'âge, on peut dire légitimement qu'il n'a pas trop mal vieilli, signe de la maturité artistique. Si les morceaux qui ornent cette galette ont été entendus et ré-entendus jusqu'à la nausée, il n'en reste pas moins qu'ils sont excellents. Ils ont marqué une génération de compositeurs qui se sont engouffrés dans la brèche ouverte.

Un indispensable à posséder.
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2014
Pour moi un des meilleurs albums de Massive :-) et malgré les décennies qui passent il s'écoute toujours aussi bien et ne s'est pas démodé. Love it ! :-)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 octobre 2014
Promesses tenues : CD tip top, boitier et CD état impeccable, délais de livraison tenus
En un mot comme en 20, je suis conquise
Merci
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 octobre 2000
Le meilleur disque des Massive. Chaque morceau est une trouvaille, un bijou. Les voix sont sublimes. L'ambiance vous prend complètement. A écouter et ré-écouter. Depuis plus de 6 ans, je ne m'en lasse pas. Indispensable dans une discothèque !
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €
12,53 €
7,92 €
10,58 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)