Acheter d'occasion
EUR 17,88
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par livrelivre2
État: D'occasion: Très bon
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Proust pluriel : Le centre de recherches proustiennes de la Sorbonne nouvelle : état des lieux Broché – 2 décembre 2014

Rentrée Littéraire 2017 : Découvrez toutes les nouveautés

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 2 décembre 2014
"Veuillez réessayer"
EUR 14,00

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Rentrée scolaire et universitaire : Livres, agendas, fournitures, sacs à dos, ordinateurs, ameublement …Profitez-en !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

Mireille NATUREL

Une histoire d'armoires fut le déclencheur de cet «état des lieux» du Centre de Recherches Proustiennes de la Sorbonne nouvelle, créé par Jean Milly, en 1984. Une nomination en tant que responsable dudit centre, suite au départ en retraite de Pierre-Edmond Robert, fit le reste. On le sait, la critique génétique est souvent affaire de malles. C'en est une qui suscita la polémique autour d'Albertine disparue. La découverte d'une version dite courte dans la malle de Suzy Mante-Proust ébranla le monde proustien. Rien de tel avec les armoires du CRP. Néanmoins, leur nécessaire déménagement provoqua une résurrection du passé et une prise de conscience de l'intérêt du fonds d'archives qu'elles renfermaient. Les armoires contenaient non seulement les thèses mais aussi un précieux fichier rempli de fiches cartonnées et un cahier qui avait été apparemment le premier outil d'archivage. L'écriture est entièrement manuscrite. Les fiches comportent les données essentielles : nom, prénom du docteur, intitulé de la thèse, université, année de soutenance, cote attribuée. Le fichier a été informatisé en mai 2014, grâce à une doctorante roumaine, Alexandra Ionel, dans le cadre de son stage de recherche.
Avant d'entrer dans la présentation des archives du CRP, il convient de s'arrêter sur la dispersion des fonds des études proustiennes, en dehors de celui du laboratoire de l'ITEM-CNRS consacré à Proust. Le premier de tous est celui de la Société des Amis de Marcel Proust et des Amis de Combray et le mémoire le plus ancien se trouve dans son Centre de documentation. Il date de 1957. La Société des Amis des Amis de Combray est créée en 1947. Et Philibert-Louis Larcher, en même temps qu'il se met à aménager la maison, conçoit un Centre de documentation. Le premier Bulletin voit le jour en 1950. L'Association est appelée Société d'études proustiennes, puis Centre d'études proustiennes. André Ferré est le rédacteur en chef du Bulletin, alors qu'il prépare parallèlement la première édition de À la recherche du temps perdu dans la collection de «La Pléiade» (Gallimard, 1954). Il publie des inédits que Mme Mante-Proust a la générosité de mettre à sa disposition. La maison est acquise en 1954 par Germaine Amiot pour la SAMP, ce qui peut expliquer l'arrivée des premiers mémoires car très vite Ph.-L. Larcher a eu le projet de créer une résidence pour chercheurs (BSAMP, 1963) et d'organiser des colloques de plusieurs jours, selon ses propres termes. Bien avant que naisse la Fédération des maisons d'écrivain et des patrimoines littéraires, s'était établi un lien entre lieu de mémoire et patrimoine littéraire.
Comme le rappelle Jean Milly, dans son article liminaire, le Centre de Recherches Proustiennes de la Sorbonne nouvelle-Paris 3 est créé en 1984. Son directeur lui fixe trois objectifs : la remise à jour des textes de Proust déjà publiés (GF et Pléiade) ; l'étude stylistique du discours proustien ; l'étude distributionnelle des phrases dans l'ensemble de la Recherche. Les années quatre-vingt voient en effet la préparation des éditions critiques liées au passage de l'oeuvre de Proust dans le domaine public. Les deux spécialistes de Proust à Paris-3, Jean Milly et Jean-Yves Tadié, y travaillent, entraînant ceux que l'on appelait encore leurs «thésards» dans leur sillage. La thèse de Dharntipaya Kaotipaya - celle-ci a participé à l'édition de «La Pléiade» - fait partie du «Fonds des archives du CRP». Préparée sous la direction de Jean-Yves Tadié, soutenue en 1986, elle s'intitule «Édition critique du Cahier 40 de Marcel Proust».

Présentation de l'éditeur

Le Centre de Recherches Proustiennes de la Sorbonne nouvelle est créé en 1984 en pleine effervescence éditoriale au moment où A la recherche du temps perdu est sur le point de tomber dans le domaine public ; une équipe d'universitaires se met alors au travail, autour de Jean Milly et de Jean-Yves Tadié. Éditer, rééditer suppose un nouveau déchiffrement des manuscrits. Des décennies plus tard, une autre conception du cahier dit de brouillon voit le jour : il est conçu comme une totalité signifiante et devient réalité éditoriale. Parallèlement, l'écrivain, réhabilité, a retrouvé vie dans ses lieux dits «de mémoire», devenus des lieux de médiation et de recherche. Le présent ouvrage retrace ces étapes et donne la parole aux différentes générations de chercheurs proustiens de la Sorbonne nouvelle, dans la pluralité de leurs pratiques de recherche, des plus classiques aux plus innovantes.

Mireille Naturel est responsable du Centre de Recherches Proustiennes de la Sorbonne nouvelle et secrétaire générale de la Société des Amis de Marcel Proust. Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages sur Proust dont Proust et le fait littéraire (Champion, 2010) et Marcel Proust, l'arche et la colombe, (Michel Lafon, 2012).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : etui s4 samsung

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?