EUR 8,29
  • Prix conseillé : EUR 12,98
  • Économisez : EUR 4,69 (36%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Puccini: Madama Butterfly... a été ajouté à votre Panier
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 20,99
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Assai-uk
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Puccini: Madama Butterfly (The Metropolitan Opera Live in HD)

Ce titre fait partie de notre sélection Bonnes Affaires!

4.1 étoiles sur 5 12 commentaires client

Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
19 neufs à partir de EUR 7,14 3 d'occasion à partir de EUR 18,03
Bonnes affaires DVD, Blu-ray et Séries TV
Petits prix DVD, Blu-ray & Séries TV
Découvrez notre sélection de bonnes affaires et petits prix mise à jour quotidiennement. Plus de 3000 Blu-ray, Séries TV & DVD.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Puccini: Madama Butterfly (The Metropolitan Opera Live in HD)
  • +
  • Puccini - Turandot / Franco Zeffirelli - Marton, Domingo, Mitchell, Plishka, Cuenod - James Levine, MET (1988)
  • +
  • La Bohême (Opéra)
Prix total: EUR 29,92
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Patricia Racette, Marcello Giordani, Dwayne Croft, Maria Zifchak, Patrick Summers
  • Réalisateurs : Anthony Minghella, Carolyn Choa, Gary Halvorson
  • Producteurs : Peter Gelb, The Metropolitan Opera
  • Format : Classique, Couleur, Dolby, NTSC
  • Audio : Italian (DTS 5.1), Anglais
  • Sous-titres : Allemand, Anglais
  • Région : Toutes les régions
  • Rapport de forme : 1.33:1
  • Nombre de disques : 2
  • Studio : Sony Classical
  • Date de sortie du DVD : 24 janvier 2011
  • Durée : 126 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5 12 commentaires client
  • ASIN: B004ECFW7Q
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 21.338 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Descriptions du produit

Description du produit

Patrick, Summers - Puccini : Madama Butterfly, 2 DVD, 126 minutes

Description

"Raffaella Angeletti ist sicherlich eine der besten Butterflys unserer Zeit" (Forumopera[.com]) --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Par Melimelomane TOP 500 COMMENTATEURS le 15 décembre 2012
Format: Blu-ray Achat vérifié
Enfin une Madama Butterfly en Blu ray digne de ce chef-d'oeuvre de Puccini !
En effet la scénographie de Luigi Pizzi, décidemment un grand metteur en scène, s'appuie sur un décor simple et beau qui rappelle les estampes du grand Hokusai. Ce peinte japonais qui aimait s'appeler « le fou de peinture » et qui influença, entre autres, Vincent Van Gogh.
Décor aux couleurs pastelles s'appuyant sur une gamme de gris, que nous retrouvons dans les costumes aux voiles comme des ailes transparentes.
Une scène symbolise la réelle beauté de cette conception : la procession spectrale de figures voilées qui accompagnent le choeur à bouches fermées de la fin du 2ème acte.
Une vraie poésie se dégage de ce drame.
L'orchestre sans atteindre la richesse de celui du Met, dans la vision du metteur en scène Anthony Minghella, nous offre une vision assez fine de la partition magique de Puccini.

Les chanteurs :
Cet opéra repose sur la force d'incarnation de Butterfly.
Raffaella Angeletti campe une Butterfly très émouvante, sachant faire évoluer son personnage, de la jeune et naïve mariée du début, à l'héroïne tragique de la fin de l'ouvrage.
Annunziata Vestri est une Suzuki tendre et dévouée. Son duo des fleurs avec Butterfly est particulièrement réussi.
Sgura est un Sharpless très convainquant.
Pisapia n'a pas le physique du rôle, en a-t-il la voix ?...

Qualités techniques : son et images excellents
En résumé une très belle Butterfly. Plaisir des yeux et des oreilles. Cela devient rare.
2 commentaires 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD Achat vérifié
Anthony Minghella n'est plus. Mais en guise de testament il nous aura légué cette sublime Madame Butterfly, tellement juste et subtile dans sa restitution du Japon, avec l'idée géniale de remplacer l'enfant par une marionnette d'une confondante expressivité. Le rapport Butterfly-fils est à pleurer d'émotion : choeur à bouche fermée telle une veillée pleine d'espérance, final bouleversant où l'enfant comprend tout.
Ni Patricia Racette, ni Marcello Giordani ne sont vocalement transcendants, mais ces impeccables musiciens offrent leur âme sur un plateau, surtout la soprano américaine totalement investie, y compris dans ses minauderies (àprès tout Cio Cio San n'a que quinze ans).
A la baguette, un Patrick Summers passe-partout... mais l'essentiel est ailleurs.
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Roger Dominique Maes COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURS le 15 juillet 2011
Format: DVD Achat vérifié
Puccini "Madame Butterfly", Menghella - Summers, Met, 2009, 2 DVDs Sony.

Cinq étoiles ?
Oui, cinq ! Malgré le Pinkerton au timbre sans couleur et aux aigus pénibles de Marcello Giordani, ténor incongru sur la scène du Met après Corelli, Del Monaco et Pavarotti ! Oui, malgré le Sharpless de Dwayne Croft, et le Goro de Greg Fedderly, oh indignes ni l'un ni l'autre, mais assez maigres ! Oui, malgré la direction peu lyrique de Patrick Summers ! Parce que Patricia Racette, admirable actrice, campe une Cio-Cio San irrésistible, vive, émouvante, vraie et toujours bien chantante malgré des moyens pas exceptionnels. Et surtout pour la mise en scène du couple Anthony Menghella, Carolyn Choa.

Alors que la plupart des réalisateurs de cinéma arrivent dans la mise en scène d'opéra comme des pachydermes chez un porcelainier, Menghella a bien compris qu'il s'agissait de faire du théâtre, de se servir de ses artifices visibles, de ses changements à vues, comme d'éléments propres à créer une poésie particulière, celle qu'on ne trouve qu'au théâtre. Et il a réussi au-delà de toute espérance. Cet opéra, assez statique, a toujours eu difficile à occuper une scène.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Blu-ray Achat vérifié
Ébloui par une Turandot en bluray qui sublimait l'orchestration luxuriante de Puccini, j'espérais renouveler l'expérience avec cette Butterfly. Quelle déception pour la piste multicanaux qui privilégie la voie centrale pour faire ressortir les voix, mais au détriment de l'orchestre rendu squelettique (un comble !) par la faute de voies avant et arrière insuffisantes en niveau : une véritable horreur, incompréhensible car le coffre des chanteurs ne nécessite pas un coup de pouce aussi grossier.
La version stereo est équilibrée, mais je n'ai pas acheté ce bluray pour cela, car mes vieux cd CBS (Scotto / Domingo / Maazel) rendent davantage justice à l’œuvre tant du point de vue sonore que de l'interprétation.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique