Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Qts Strs (3) Import

4.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Détails sur le produit

  • CD (27 juin 2000)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B00004WFQL
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5 1 commentaire client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.260.718 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Parisien d'adoption, Arthur Honegger est un compositeur suisse, né au Havre en 1892 et mort à Paris en 1955. En 1911, deux ans après s'être inscrit au Conservatoire de Zurich, Honegger le quitte pour le Conservatoire de Paris, où il est élève de Charles-Marie Widor (1844-1937) et de Vincent d'Indy (1851-1931). Compositeur désireux d'illustrer la transformation, notamment par la technique et le sport, de la société, Honegger écrit pour le théâtre, la radio et le cinéma aussi bien que pour la salle de concert. Il est l'un des membres du « Groupe des Six », avec Louis Durey (1888-1979), Germaine Tailleferre (1892-1983), Darius Milhaud (1892-1974), Francis Poulenc (1899-1963) et Georges Auric (1899-1983). Outre les Six, il a fréquenté Paul Claudel, Jean Cocteau, Max Jacob, Pierre Louÿs, Pablo Picasso, Erik Satie et Paul Valéry, dont certains lui fournirent des sujets pour ses oeuvres. Il a par ailleurs été critique musical, soutenant notamment Olivier Messiaen (1908-1992), et professeur à l'École Normale de Musique de Paris.

Connu pour son humanisme, Arthur Honegger est un compositeur qui allie la tonalité à l'atonalité, en passant par la polytonalité. Marqué par une double influence, germanique de Max Reger (1873-1916) et française de Claude Debussy (1862-1918), il n'est en revanche d'aucune école, ayant rejeté des systèmes de composition qu'il jugeait trop stricts.
1 commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x9671b78c) étoiles sur 5 2 commentaires
18 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x967202f4) étoiles sur 5 HEARTFELT HONEGGER 22 janvier 2003
Par Melvyn M. Sobel - Publié sur Amazon.com
Established foremost in the musical community for his orchestral, symphonic and vocal/oratorio output, it seems hardly surprising, then, that these three string quartets of Arthur Honegger (1892-1955) have been notoriously neglected. Triggering this neglect might be the fact that Honegger chose to write very few chamber works, rather disengaging from the form to concentrate on larger venues.

That said, I must admit that the composer might have done himself, and us, a disservice. As the crux of his chamber output, the three extant quartets are infinitely fascinating and formidable, each tempered by the extraordinary use of an ever-evolving musical vocabulary.

The earliest, Quartet for Strings No. 1 (1917), already shows Honegger's penchant for balancing dissonance, chromaticism and melody in a way that creates a delightful frisson. Case-in-point: The juxtapositioning of the very Faure-like opening Appassionato and the second movement Adagio, with its solemn cello recitative and continuous lyrical string meanderings. There is an appealing and overt romanticism here not found in the quartets that follow two decades later.

Quartet for Strings No.'s 2 (1936) and 3 (1937) are more distinctly modernistic, the allegros propulsive and discordant, thematic material veering sharply away from melodic involvement. Here we enter the mainstreams of Bartok, Prokofiev and Shostakovich. Remarkable, however, are the somber and thought-provoking adagio movements that form the true compositional cores.

Performed with the kind of simpatico and idiomatic panache necessary to reveal these "Beethovenian underproducts," as Honegger called his three quartets, to the fullest possible measure, the Erato ensemble succeeds completely. The sound they produce has been captured intimately and beautifully.

[Running time: 64:18]
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x96717ae0) étoiles sur 5 It's time these intimate pages be more widely known! 16 juillet 2015
Par Hiram Gòmez Pardo Venezuela - Publié sur Amazon.com
Arthur Honegger has always been one of the most original composers in French music. And these quartets are by themselves, one of the most unbeatable evidences.

Harmonic modulations, supported by an articulated melodic flow and certain disonant twists make the rest.

I'm absolutely agree with the previous review of Melvyn. Go for this album and you'll be amazed and rewarded at the same time. You won't regret it.

Be my guest.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?